BFM Patrimoine

euNetworks publie ses résultats pour le quatrième trimestre et pour l’ensemble de l’exercice 2013

BFM Patrimoine

Pour l'exercice clos le 31 décembre 2013 : Chiffre d'affaires total de 97,4 millions d'euros, en hausse de 3% par rapport à 2012 Bénéfice brut de 71,0 millions d'euros, en hausse de 10% par rapport à

Pour l'exercice clos le 31 décembre 2013 :

  • Chiffre d'affaires total de 97,4 millions d'euros, en hausse de 3% par rapport à 2012
  • Bénéfice brut de 71,0 millions d'euros, en hausse de 10% par rapport à 2012
  • Marge brute de 72,9%, en hausse par rapport aux 68,0% de 2012
  • EBITDA ajusté de 25,4 millions d'euros, en hausse par rapport aux 12,9 millions de 2012
  • Autofinancement de substitution de (2,5) millions d'euros, en hausse par rapport aux (14,9) millions de 2012
  • Perte nette de (6,3) millions d'euros, en hausse par rapport aux (29,8) millions de 2012
  • 101 nouveaux clients, contre 118 en 2012
  • 134 nouveaux bâtiments connectés, en baisse par rapport aux 279 nouveaux clients enregistrés en 2012

Pour le trimestre clos le 31 décembre 2013 :

  • Chiffre d'affaires total de 24,0 millions d'euros, en baisse de 2% par rapport au T4 2012
  • Bénéfice brut de 17,7 millions d'euros, en hausse de 2% par rapport au T4 2012
  • Marge brute de 74,4%, en hausse par rapport aux 71,2% du T4 2012
  • EBITDA ajusté de 7,4 millions d'euros, en hausse par rapport aux 5 millions du T4 2012
  • Autofinancement de substitution de (3,3) millions d'euros, contre (0,0) million au T4 2012
  • 31 nouveaux clients prospectés, contre 33 au T4 2012
  • 35 nouveaux bâtiments connectés, pour un total de 1 046 bâtiments connectés

euNetworks Group Limited (SGX: 5VT.SI), un grand fournisseur ouest-européen de services d'infrastructures réseau à large bande, a publié ses résultats pour le trimestre et l'exercice clos le 31 décembre 2013. Le Groupe a fait état de solides performances financières pour l'exercice, doublant son EBITDA ajusté1 et améliorant sensiblement son bénéfice brut et son autofinancement de substitution. Pour le T4 2013, comparé au T4 2012, le Groupe a amélioré son bénéfice brut et son EBITDA ajusté avec un chiffre d'affaires demeurant stable. Comme au T2 2013 et au T3 2013, le taux de déperdition de clientèle a été compensé par les nouvelles ventes.

La marge brute de l'exercice s'est établie à 72,9%, en progression comparée aux 68,0% de 2012 ; celle du T4 2013 est également en hausse par rapport aux 71,2% du T4 2012. L'EBITDA ajusté pour l'ensemble de l'exercice s'est élevé à 25,4 millions d'euros, en hausse de 97% par rapport à 2012. Pour le T4 2013, l'EBITDA ajusté a atteint 7,4 millions d'euros, en progression de 48% par rapport aux 5,0 millions du T4 2012 et de 17% par rapport au T3 2013. Au T4 2013, l'EBITDA ajusté comprenait un bénéfice non récurrent de 0,9 million, issu de la réduction des provisions pour les coûts de remise des propriétés dans leur état d'origine au terme des baux. Si l'on exclut cet élément non récurrent, l'EBITDA ajusté s'est élevé à 24,5 millions d'euros pour l'ensemble de l'exercice et à 6,4 millions d'euros au T4 2013. La poursuite de la focalisation sur les ventes à marge brute élevée et sur la gestion des coûts continuera d'améliorer les performances au fil du temps.

« Les résultats que nous publions pour l'ensemble de l'exercice et pour le quatrième trimestre témoignent de l'amélioration de nos performances d'exploitation et de la hausse constante de la demande en services à large bande émanant de nos clients », a déclaré Brady Rafuse, président-directeur général d'euNetworks. « Le taux de déperdition de clientèle a impacté le chiffre d'affaires sur tout l'exercice, mais il est resté stable à 2,3% au T4 2013, similaire à celui du T3 2013 et meilleur que les 2,8% du T2 2013. Nous avons mis en œuvre une stratégie ciblée pour nos comptes client au 2nd semestre 2013 pour abaisser le taux de déperdition de clientèle ; cela reste une priorité en 2014. »

« Tout en maîtrisant nos principaux indicateurs financiers, nous avons également investi dans le développement de réseau en 2013 pour doper notre croissance », a déclaré M. Rafuse. « En 2013, les dépenses discrétionnaires en capital ont été en ligne avec notre investissement opéré en 2012, mais elles ont été davantage effectuées au T3 2013 et au T4 2013. Cet investissement a permis des connexions supplémentaires aux centres de données gros consommateurs de bande passante. De plus, un certain nombre de projets stratégiques de développement de réseau ont été lancés, notamment : le nouveau tronçon de réseau Londres-Stockholm à très faible latence, basé sur fibre, pour euTrade, la création d'un tronçon Londres-Moscou, ainsi que l'extension du réseau fibre métropolitain de Londres. Ces projets, ainsi que d'autres, fourniront davantage de services d'infrastructure à large bande qui permettront à l'avenir de développer la clientèle nouvelle et existante. »

« La hausse des dépenses en capital au T3 2013 et au T4 2013 s'est reflétée dans notre autofinancement de substitution au S2 2013, réduisant l'autofinancement de substitution à (2,4) millions d'euros au T3 2013 et à (3,3) millions au T4 2013. Globalement, notre autofinancement de substitution s'est nettement amélioré par rapport au précédent exercice, traduisant les avantages tirés du développement et des progrès continus réalisés vers notre objectif : un système de production rationnalisé. À signaler aussi le retrait de 15 millions d'euros pour investissement, faisant suite à la consolidation de la dette, en mai. »

Concernant les affaires de l'entreprise, le Groupe a entrepris en 2013 des activités qu'il juge avantageuses pour euNetworks et ses actionnaires. Les obligations convertibles arrivées à échéance le 1er avril 2013 ainsi que 98,4% des obligations convertibles émises en 2010 ont été converties ou offertes contre des actions. Aujourd'hui, aucune obligation convertible n'est en circulation. Une consolidation d'actions a été effectuée le 31 mai 2013, première mesure mise en œuvre pour simplifier la structure du capital de l'entreprise. La consolidation des dettes a été sécurisée et annoncée le 8 mai 2013, les fonds étant employés pour la croissance organique, et également disponibles pour les opportunités de croissance non organique. Enfin, le Groupe a annoncé le 11 octobre 2013 avoir entrepris un rachat d'actions. À cette date, l'entreprise pensait que la valeur d'euNetworks sur le marché ne reflétait pas pleinement la valeur intrinsèque de l'activité.

(1) L'EBITDA ajusté correspond à l'EBITDA avant déduction de la charge d'options de souscription d'actions.

Principaux indicateurs de performance en 2013

  • Ventes : Les performances ont légèrement progressé en 2013, avec une hausse de 4% de la valeur totale des nouveaux contrats obtenus par rapport à 2012. Durant l'exercice 2013, la majorité des nouvelles ventes ont émané de la clientèle existante de la société, en cohérence avec sa focalisation commerciale, 94% de ces nouvelles ventes ayant porté sur le portefeuille de base : Fibre, Longueurs d'onde, Ethernet, Colocalisation et Internet.

Les ventes ont été solides au T4 2013, avec une augmentation de 58% de la valeur des nouveaux contrats obtenus par rapport au T4 2012, et de 12% par rapport au T3 2013. La durée moyenne des contrats pour les nouveaux clients s'est établie à 29 mois au T4 2013, en baisse comparé aux 31 mois au T3 2013 et en ligne avec la moyenne du T4 2102.

Le chiffre d'affaires de l'exercice a été alimenté par la demande constante en produits Fibre et Longueurs d'onde. Les produits Metro Wavelengths ont continué d'enregistrer de bonnes performances, et la société prévoit que la demande en services de transport se maintiendra en 2014. euTrade et Ethernet ont également contribué à la croissance, tandis que les activités SDH et VPN, non centrales, ont enregistré une baisse continue et représentent aujourd'hui un pourcentage beaucoup plus faible de la base d'euNetworks.

Durant tout l'exercice, la société a fait face à une concurrence constante sur ses marchés de services Fibre et Longueurs d'onde, mais comme elle s'est focalisée sur la connexion d'un nombre accru de centres de données, la demande est restée solide pour euNetworks Fibre. En outre, les exploitants de centres de données ont de plus en plus cherché des capacités de réseau améliorées, directement ou indirectement, afin de fournir une solution « full service » à leurs clients-cibles. euNetworks travaille activement avec des exploitants de centres de données sur des solutions à large bande, à la fois fibre et transport, connectant de multiples sites urbains pour eux.

La demande en produits Long Haul Wavelengths (Longueurs d'onde Longue distance) de fort volume, émanant en particulier de fournisseurs de contenus en ligne et de services Internet (ISPs), est restée solide, le premier client doté d'une capacité de niveau térabit ayant été installé au T3 2013. La part de marché d'euNetworks continue d'augmenter. La gamme Metro Longueurs d'onde a été renforcée en 2013, avec l'extension du métro londonien annoncée en novembre et le déploiement des longueurs d'onde du métro de Francfort débutant au T4 2013. Ces évolutions dégagent des opportunités d'augmentation du chiffre d'affaires en 2014.

La gamme de services euTrade d'euNetworks a affiché une forte croissance 2013, les solutions fibre et sans fil étant fusionnées dans le cadre des stratégies de négoce des clients. Les performances d'euTrade se sont améliorées au T4 2013 suite au lancement de nouveaux tronçons vers Stockholm et Moscou le 30 octobre 2013. Offrant les meilleures latences du marché, euNetworks anticipe la poursuite d'une forte croissance pour euTrade au 1T 2014 et continuera de surveiller ce marché, investissant pour répondre à la demande de sa clientèle.

Après un léger déclin des performances Ethernet et Internet au T3 2013, due en grande partie à la pression sur les prix sur certains marchés ainsi que liée à des services traditionnels (off-net tails) où la société a cherché à préserver ses objectifs de bénéfice brut, les performances Ethernet et Internet ont été solides au T4 2013. En effet, en réaction à ces pressions, euNetworks a fourni des solutions et des offres commerciales davantage customisées à ses clients cibles.

euNetworks continue de surveiller et d'ajuster son approche commerciale et son approche produits sur tout son portefeuille, en fonction des pressions sur le marché et des exigences de sa clientèle. Sa capacité à fournir des services directement aux entreprises qui sont ses clientes ou regroupés avec les offres de partenaires et de fournisseurs en gros est restée la stratégie commerciale centrale d'euNetworks durant tout l'exercice et le restera en 2014.

  • Taux de déperdition : Les principales sources de déperdition de clientèle pour euNetworks ont été l'arrivée à échéance de contrats à terme pour des services SDH et IP VPN non centraux en Allemagne, ainsi que l'expiration de contrats euTrade associée à la concurrence des technologies à micro-ondes et à la consolidation de plusieurs échanges de faible importance. Le taux de déperdition de clientèle dans le domaine de la colocalisation a augmenté au T2 2013 et au T4 2013 en raison de déconnexions connues, certains clients adoptant des installations auto-réalisées ; une tendance que plusieurs exploitants de centres de données de premier plan subissent également. Le taux de déperdition de clientèle dans les domaines centraux que sont Fibre et Longueurs d'onde est cependant resté faible et les marges brutes dégagées par les nouvelles ventes sont restées élevées sur tout l'exercice 2013 ; les recettes de substitution continuent donc de générer une marge brute améliorée pour la société.
  • Investissements de réseau : Ils incluent l'ajout de 134 nouveaux bâtiments au réseau de la société en 2013 ; la société termine donc l'exercice avec 1 046 bâtiments connectés, et 58 autres qui le seront prochainement. Sur tout l'exercice, la croissance des nouveaux bâtiments connectés a ralenti comparé à 2012. Cela résulte de la focalisation commerciale sur le développement du chiffre d'affaires avec la clientèle existante, puis sur la connexion de centres de données où beaucoup des clients de la société doivent être implantés. Il s'agit de sites précieux pour euNetworks, avec des exigences élevées en matière de largeur de bande. La société continuera également à connecter des bâtiments d'entreprise, lorsque la durée d'amortissement sera jugée convenable.

Parallèlement à la connexion d'un nombre accru de centres de données, un certain nombre de projets stratégiques de développement de réseau a été mis en œuvre durant l'exercice, qui généreront de la croissance en 2014. À mentionner notamment le développement du réseau dédié à ultra-faible latence de la société ainsi que l'extension significative de son infrastructure fibre et fourreaux à Londres. euNetworks développe également son réseau métropolitain à Francfort, déployant une plateforme de transport DWDM (dense wave division multiplexing) entre des centres de données majeurs. Cela place euNetworks en position de fournisseur-clé de connectivité entre centres de données (Dc) à Francfort, et fournit également une prise en charge améliorée du cryptage, répondant aux problèmes de sécurité croissants que rencontrent les entreprises aujourd'hui.

  • Dépenses en capital : Elles se sont élevées à 10,7 millions d'euros au T4 2013, en hausse par rapport aux 5,0 millions du T4 2012, ainsi que par rapport aux 8,7 millions du T3 2103. Les dépenses en capital ont été de 27,9 millions en 2013, contre 27,8 millions en 2012. Les projets stratégiques de développement de réseau ayant généré des dépenses en capital au T3 et au T4 2013, l'affectation de capital à des investissements basés sur la réussite se sont établies à 48% pour 2013, en baisse par rapport aux 66% de 2012. En conséquence, 34% du capital a été affecté au développement du réseau durant l'exercice, en hausse de 7% par rapport à 2012. En moyenne, les ventes supplémentaires ont généré des périodes d'amortissement comprises entre 4,6 et 6 mois, illustrant l'usage efficace du capital que fait la société.
  • Autofinancement de substitution : Durant le trimestre, il reflète l'investissement accru dans les actifs de réseau, s'établissant à (3,3) millions d'euros au T4 2013, en baisse comparé aux (2,4) millions du T3 2013 et aux 0,0 million du T4 2012. Comme mentionné précédemment, l'autofinancement de substitution s'est nettement amélioré durant l'exercice.
  • Rachat d'actions : Le 11 octobre 2013, la société a annoncé avoir effectué un rachat d'actions. euNetworks a racheté 12.932.000 actions au prix de S$0,60 par action, pour un total d'environ 4,6 millions d'euros. Le Conseil d'administration d'euNetworks a fait œuvre d'opportunisme : ces actions étant disponibles, il a considéré que le rachat serait approprié et avantageux pour le Groupe et ses actionnaires. Cette transaction est intégrée aux chiffres publiés aujourd'hui.

À propos d'euNetworks

euNetworks Group Limited (SGX : 5VT:SI) est un fournisseur d'infrastructures de large bande, qui possède et exploite 13 réseaux sur fibre métropolitains en Europe, connectés à un réseau fédérateur interurbain haute capacité couvrant 38 villes dans 9 pays. L'entreprise propose un portefeuille de services métropolitains et à longue portée tels que la colocalisation, la fibre noire, les réseaux sur fibre métropolitains et longue portée, Ethernet et Internet. Les entreprises clientes et opérateurs clients profitent de l'offre unique d'euNetworks en matière de ressources sur fibre et par câble, parfaitement adaptée à leurs besoins en connectivité à large bande.

euNetworks Group Limited a son siège social à Londres ; ses actions sont cotées à la Bourse de Singapour. Pour un complément d'information, veuillez consulter le site www.eunetworks.com.

Le texte du communiqué issu d'une traduction ne doit d'aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d'origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

euNetworks, relations presse et investisseurs :
Hannah Fox, directrice marketing
hannah.fox@eunetworks.com e-mail
hannah_britt skype
+44 20 7952 1338 (bureau)
+44 7717 896 446 (mobile)

Business Wire