BFM Patrimoine

euNetworks annonce ses résultats du premier trimestre 2013

BFM Patrimoine

Pour le trimestre clos le 31 mars 2013 : Chiffre d'affaires récurrent de 24,8 M€, en hausse de 8 % par rapport au T1 2012 Bénéfice brut de 18,0 M€, en progression de 18 % par rapport au T1 2

Pour le trimestre clos le 31 mars 2013 :

Chiffre d'affaires récurrent de 24,8 M€, en hausse de 8 % par rapport au T1 2012

Bénéfice brut de 18,0 M€, en progression de 18 % par rapport au T1 2012

Marge brute de 72,4 %, en hausse par rapport aux 66,5 % du T1 2012

EBITDA ajusté de 5,7 M€, en hausse par rapport à 2,1 M€ au T1 2012

  • Autofinancement de substitution de 2,1 M€, en amélioration par rapport à -6,0 M€ au T1 2012
  • 25 nouveaux clients
  • 33 nouveaux immeubles connectés
  • euNetworks Group Limited (SGX : H23.SI), un fournisseur unique de services d'infrastructures réseau à large bande en Europe de l'Ouest, a annoncé ses résultats pour le trimestre clos le 31 mars 2013. Le Groupe a de nouveau annoncé de bons résultats ce trimestre, enregistrant une hausse significative de la marge brute, de l'EBITDA ajusté1 et de l'autofinancement de substitution.
  • Le chiffre d'affaires récurrent s'élève à 24,8 M€ au T1 2013, en hausse de 8 % sur 12 mois. L'EBITDA ajusté atteint 5,7 M€ au T1 2013, en hausse de 171 % par rapport au T1 2012 et de 14 % par rapport au T4 2012.
  • La marge brute atteint 72,4 %, en progression par rapport aux 66,5 % du T1 2012 et aux 71,2 % du T4 2012. L'amélioration de la marge brute sur 12 mois et par rapport au T1 2013 reflète l'attention continue que porte le Groupe aux nouvelles ventes à forte marge. Comme lors des trimestres précédents, les nouvelles ventes ont continué de présenter des marges brutes supérieures à 80 %.
  • « L'investissement en capital discrétionnaire du Groupe s'est élevé à 3,6 M€, en baisse par rapport au T1 2012, mais nous prévoyons d'augmenter les dépenses d'immobilisation au cours de l'année, en particulier pour permettre d'autres connexions aux centres de données, a déclaré Brady Rafuse, premier dirigeant d'euNetworks. En outre, le financement par emprunt annoncé le 8 mai 2013 permet à euNetworks de proposer davantage de services infrastructures de bande passante à ses clients existants et futurs, dont le nombre ne cesse d'augmenter.

Comme je l'ai mentionné le trimestre dernier, la croissance de l'EBITDA ajusté et l'utilisation efficace des capitaux discrétionnaires sont les principales mesures de création de valeur dans notre domaine. L'amélioration constante de l'efficacité opérationnelle et l'exploitation de l'augmentation de la demande des clients permettront à euNetworks de véritablement créer de la valeur au fil du temps. Nous resterons attentifs à ces dimensions de nos activités tout au long de 2013 ».

Faits saillants du rendement au premier trimestre 2013

Le rendement des ventes est resté stable au cours du trimestre. La valeur totale des contrats avec les nouveaux clients est en phase avec la valeur des nouveaux contrats conclus au T4 2012, mais elle reste inférieure à celle du T1 2012 qui comprenait d'importants contrats FTTx. La durée moyenne des contrats avec les nouveaux clients était de 22 mois durant le trimestre, inférieure à celle du T4 2012, et en baisse par rapport à celle du T1 2012 du fait des contrats FTTx de longue durée signés durant ce dernier.

Au T1 2013, euNetworks a continué de réaliser de nouvelles ventes auprès de sa clientèle existante, lesquelles représentent 87 % des nouvelles commandes. Comme lors des trimestres précédents, plus de 94 % des ventes étaient associées au portefeuille des produits de base de la société, à savoir Fibre, Longueur d'onde, Ethernet, Colocalisation et Internet, les ventes des autres produits ayant continuer de décliner comme prévu.

En 2012, la société a remarqué chez les clients une sensibilisation accrue aux avantages des liaisons par fibre optique entre immeubles et centres de données. Cette tendance s'est poursuivie durant le T1 2013, les grandes entreprises cherchant de plus en plus à mettre en place des connexions évolutives entre centres de données par le biais de liaisons par fibre optique dédiées à contrôles électroniques dédiés. Par ailleurs, euNetworks a observé un nombre croissant de centres de données situés en-dehors des quartiers d'affaires qui cherchaient à travailler avec des entreprises de télécommunications afin d'améliorer la connectivité avec les centres-villes. euNetworks est bien positionné pour proposer des solutions de connectivité évolutives à ces centres de données grâce à ses actifs réseau, et prévoit qu'il en découlera une croissance au cours des prochains trimestres.

À la suite d'investissements dans sa plate-forme de transport en 2012, euNetworks a également constaté une augmentation de la demande pour les solutions (Longueurs d'onde de longue distance) à gros volume au cours du trimestre. Le produit Longueurs d'onde en zones métropolitaines a également affiché un bon rendement et la société prévoit que la demande pour les services de transport perdure en 2013. La nouvelle plate-forme de transport d'euNetworks, combinée avec sa capacité de 100 G et la connectivité avec les centres de données, offre au marché une proposition très recherchée.

La gamme de services euTrade à faible latence d'euNetworks a continué d'afficher des ventes robustes au T1 2013 malgré les pressions techniques des technologies à micro-ondes. Le rendement de ces services a dépassé les attentes sans affecter la demande pour la solution à base de fibre optique de la société. La société continuera de surveiller ce marché et investira en fonction de la demande des clients.

Pour l'année 2013, la capacité d'euNetworks de proposer des services directement aux entreprises clientes ou sous forme groupée avec les offres de partenaires ou de fournisseurs en gros, restera le principal atout de vente. Alors que de nouveaux immeubles sont connectés au réseau, les clients profitent des avantages d'un accès à une capacité de bande passante pratiquement illimitée grâce à l'infrastructure d'euNetworks et la société profite des bénéfices croissants découlant des marges brutes élevées réalisées à l'aide d'un ensemble de produits facile à maintenir.

Le taux d'attrition a été de 1,2 % au T1 2013 comparativement à 1,7 % au T4 2012 et 1,3 % au T1 2012. Bien qu'encouragée par cette amélioration, la société s'attend à une augmentation des pertes de clients au T2 2013 en raison d'une déconnexion connue d'une colocalisation. Les principaux motifs des pertes de clients continuent d'être les contrats de clients arrivant à échéance pour les services SDH et IP VPN non centraux en Allemagne ainsi que les contrats euTrade expirés qui sont généralement associés à des changements de stratégie de la part de certains clients dans le domaine des services financiers. euNetworks continue de gérer activement le taux d'attrition, les équipes de vente étant prêtes à agir en conséquence.

  • Les investissements réseau incluent l'ajout de 33 nouveaux immeubles aux réseaux de la société durant le T1 2013. La société termine le trimestre avec 945 immeubles connectés et 49 autres en cours de connexion.

La connectivité des centres de données est un important enjeu de l'entreprise en 2013. Aujourd'hui, euNetworks connecte directement plus de 200 centres de données à travers l'Europe. Ses clients ont besoin d'une connectivité évolutive entre leurs bureaux et les centres de données, entre les différents centres de données et avec d'autres sites. Du fait de la quantité de données des clients stockées dans les centres de données, une connexion directe entre ces sites, au sein d'une même ville, est de plus en plus essentielle à leur efficacité. euNetworks s'efforce de répondre à cette demande.

Les dépenses en immobilisations se sont élevées à 3,6 M€ au cours du trimestre, en baisse par rapport aux 8,1 M€ du T1 2012 et aux 5,0 M€ du T4 2012. Soixante-douze pour cent des dépenses en immobilisations du T1 2013 ont été consacrées à des investissements découlant directement des ventes comparativement à 57 % au T4 2012. En moyenne, la période de récupération de ces investissements était de 6 mois au T1 2013.

L'autofinancement de substitution a reflété les bénéfices tirés de la croissance continue de l'entreprise, progressant à 2,1 M€ au T1 2013 à partir de -6,0 M€ au T1 2012 et de 0 M€ au T4 2012.

Un regroupement de 50 actions existantes en une action ordinaire a été proposé par la Société le 2 avril 2013 et approuvé par les actionnaires lors de l'assemblée générale extraordinaire tenue le 24 avril 2013. Le regroupement d'actions est la première étape à suivre pour simplifier la structure du capital de la Société. Il permettra de réduire le nombre d'actions en circulation de 22 568 636 177 à 451 372 723. Le 9 mai 2013, la société a annoncé que les actions seront regroupées après la clôture du marché le 30 mai 2013.

Un accord de financement par emprunt a été obtenu et annoncé par la société le 8 mai 2013. Dans le cadre de la facilité de prêt obtenue, d'une durée de six ans, Barclays Private Credit Partners Fund L.P. s'est engagée à financer à hauteur de 30 M€, un montant susceptible de passer à 45 M€. Ces fonds seront utilisés principalement pour la croissance organique et inorganique incrémentielle. euNetworks prévoit utiliser ce financement pour fournir davantage de services d'infrastructure de bande passante à ses clients nouveaux et existants, dont le nombre ne cesse d'augmenter.

À propos de euNetworks

euNetworks Group Limited (SGX : H23:SI) est un fournisseur d'infrastructures réseau à large bande, qui possède et exploit 13 réseaux fibre métropolitains en l'Europe connectés à un réseau fédérateur interurbain de grande capacité reliant 38 villes de 9 pays. La société propose un portefeuille de services métropolitains et longue distance dont les suivants : colocalisation, fibre noire, longueurs d'onde métropolitaines, longueurs d'onde, Ethernet et Internet. Les entreprises clientes et les exploitants bénéficient de l'offre unique et personnalisée d'euNetworks en matière de fibre optique et de câble pour pose en tuyau en réponse à leurs besoins haut de gamme.

  • euNetworks Group Limited a son siège social à Londres et est cotée à la Bourse de Singapour. Pour de plus amples informations, veuillez consulter le site www.eunetworks.com.

1 L'EBITDA ajusté représente l'EBITDA avant déduction de la dépense relative à l'option d'achat d'actions.

  • Le texte du communiqué issu d'une traduction ne doit d'aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d'origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

Contact presse et investisseurs d'euNetworks :
Hannah Fox, directrice du marketing
Courriel : hannah.fox@eunetworks.com
Skype : hannah_britt
+44 20 7952 1338 (bureau)
+44 7717 896 446 (cellulaire)

Business Wire