BFM Patrimoine

Essilor vise une nouvelle hausse de sa marge de contribution en 2014

BFM Patrimoine

- En 2014, Essilor vise une croissance comprise entre 10% et 12% du chiffre d'affaires hors effets de change - En 2014, la marge de contribution devrait se situer entre 18,2% et 18,6% (hors nouvelles acquisitions stratégiques) - En 2013, la marge de

- En 2014, Essilor vise une croissance comprise entre 10% et 12% du chiffre d'affaires hors effets de change

- En 2014, la marge de contribution devrait se situer entre 18,2% et 18,6% (hors nouvelles acquisitions stratégiques)

- En 2013, la marge de contribution s'est inscrite à 18,1% contre 17,9% en 2012

- Le résultat net part du groupe a progressé de 1,6% à 593 millions d'euros en 2013

- Le résultat opérationnel 2013 a augmenté de 1,5% à 843 millions d'euros

- Le chiffre d'affaires a crû de 1,5% à 5,06 milliard d'euros en 2013

- Essilor proposera un dividende de 0,94 euro par action, en hausse de 6,8%

Résultats d'Essilor - Exercice 2013:

L'ESSENTIEL:

PARIS (Dow Jones)--Le fabricant de verres correcteurs et d'instruments d'optique Essilor (EI.FR) a annoncé jeudi qu'il visait une croissance comprise entre 10% et 12% de son chiffre d'affaires hors effets de change en 2014, après la publication de résultats en légère hausse en 2013.

Le groupe a aussi prévenu qu'hors hors nouvelles acquisitions stratégiques, sa marge de contribution devrait se situer entre 18,2% et 18,6% cette année. L'objectif de marge dépendra de la date effective de consolidation de Transitions Optical et des ajustements IFRS finaux, a précisé le groupe dans un communiqué.

En 2013, la marge de contribution de l'activité s'est inscrite à 18,1%, contre 17,9% en 2012.

En 2013, le résultat net d'Essilor s'est inscrit à 593 millions d'euros, en hausse de 1,6% par rapport à 2012.

Le résultat opérationnel a augmenté de 1,5% à 843 millions d'euros.

Selon le consensus FactSet, les analystes prévoyaient en moyenne un résultat net de 607 millions d'euros en 2013 et un résultat opérationnel de 879 millions d'euros.

L'opticien avait déjà fait état d'un chiffre d'affaires annuel proche de 5,07 milliards d'euros en 2013, contre 4,99 milliards d'euros en 2012, en hausse de 1,5% à données publiées et de 2,1% hors effets de change et de périmètre.

Le groupe avait expliqué que la progression de ses ventes s'était heurtée à une base de comparaison défavorable aux Etats-Unis, à la perte d'un important contrat en Europe et à un contexte économique et réglementaire difficile en France.

Le conseil d'administration proposera la distribution d'un dividende de 0,94 euro par action au titre de 2013, en hausse de 6,8% par rapport à 2012.

LE COMMENTAIRE DE L'ENTREPRISE:

"Dans un marché tiré par de puissants moteurs structurels, plusieurs évolutions se confirment: segmentation de la distribution, structuration des réseaux de soin, développement de la vente en ligne, exigences plus fortes des consommateurs. Ces mouvements créent de nombreuses opportunités et conduisent à des différences de plus en plus marquées dans le potentiel de croissance des grandes régions du monde", a commenté le groupe dans un communiqué.

"Le groupe répond à ces changements en renforçant son positionnement sur plusieurs segments porteurs: les pays à forte croissance, les lunettes solaires, les marques consommateur, la vente en ligne. Ce redéploiement va contribuer à l'augmentation de notre croissance organique au cours des prochaines années", a-t-il précisé.

LE CONTEXTE:

Le numéro un mondial de l'optique ophtalmique cherche à se renforcer à l'international en réalisant des acquisitions. A la mi-octobre, il a annoncé la reprise de Humanware, une société basée au Canada et spécialisée dans la conception et la distribution d'aides électroniques pour personnes malvoyantes ou aveugles. A la fin juillet, le groupe avait signé un accord en vue d'acquérir les 51% du capital de sa filiale Transitions Optical encore détenus par le chimiste américain PPG Industries (PPG). Essilor avait également avait annoncé le rachat de 100% du capital d'Intercast, un fabricant italien de verres solaires.

Plus récemment, Essilor a finalisé le rachat du fabricant américain de lunettes de soleil Costa, qui a dégagé un chiffre d'affaires de 100 millions de dollars en 2013.

Début 2014, Essilor a également conclu six partenariats locaux en Amérique du Nord et en Amérique latine, qui doivent lui apporter un chiffre d'affaires annuel combiné d'environ 38 millions d'euros. Sur l'année 2013, le groupe indique avoir réalisé 27 opérations de partenariats.

-Eric Chalmet et Thomas Varela, Dow Jones Newswires; +33 (0)1 40 17 17 65; eric.chalmet@wsj.com

COMMUNIQUES FINANCIERS DE ESSILOR:

http://http://www.essilor.com/fr/press/news/Pages/Home.aspx

(END) Dow Jones Newswires

February 27, 2014 01:17 ET (06:17 GMT)

© 2014 Dow Jones & Company, Inc.

Dow Jones Newswires -IDSS2-