BFM Patrimoine

Engie et RWE étudieraient un rapprochement

Engie et RWE pourraient se rapprocher

Engie et RWE pourraient se rapprocher - Eric Piermont-AFP

Les énergéticiens français et allemand pourraient prochainement se rapprocher afin de créer un "Airbus de l'énergie". L'État français, actionnaire d'Engie, pourrait voir sa participation diminuer.

Un rapprochement serait à l'étude entre Engie et RWE, d'après des informations de Reuters. Dans un des scénarios envisagés, Engie prendrait une participation dans Innogy, la filiale cotée de RWE. En contrepartie, l'énergéticien allemand entrerait au capital du groupe français. L'État français, qui détient actuellement 28,65% du capital d'Engie, pourrait quant à lui voir sa participation diminuer si cette opération devait s'effectuer.

"Il y a en effet des discussions en cours mais cela ne veut pas dire que cela aboutira", a déclaré une source gouvernementale française, qui reste tout de même prudente sur l'aboutissement de ce rapprochement. Les discussions autour de cette opération ont débuté avant l'élection présidentielle française et font écho à l'"Airbus de l'énergie" qu'ambitionnait de créer en coopération avec l'Allemagne l'ancien président de la République François Hollande.

Cette information reste tout de même à prendre avec des pincettes puisque la directrice générale d'Engie, Isabelle Kocher, avait assuré lors de la présentation des résultats du premier trimestre le 5 mai dernier que son groupe n'envisageait pas d'opérations de fusion-acquisition d'envergure et restait concentré sur son plan de transformation.

S.B.