BFM Patrimoine

Eiffage: un million d'euros d'amende pour entente avec un concurrent

BFM Patrimoine
PARIS (Dow Jones)--L'Autorité de la concurrence a condamné mercredi Eiffage (FGR.FR) à une amende de 960.000 euros pour avoir faussé un marché public dans le sud de la France en s'entendant avec un concurrent. Le groupe de BTP et Vilmor Construc

PARIS (Dow Jones)--L'Autorité de la concurrence a condamné mercredi Eiffage (FGR.FR) à une amende de 960.000 euros pour avoir faussé un marché public dans le sud de la France en s'entendant avec un concurrent.

Le groupe de BTP et Vilmor Construction ont été reconnus coupables d'avoir faussé la concurrence dans le cadre d'un appel d'offres de 2008 pour la reconstruction des miradors du centre pénitentiaire de Perpignan.

Personne n'était disponible dans l'immédiat à Eiffage pour apporter un commentaire.

L'Autorité de la concurrence a fait état "d'un faisceau d'indices graves et concordants attestant que les entreprises Eiffage Construction Roussillon et Vilmor Construction ont échangé des informations avant d'envoyer leur réponse à l'appel d'offres". Vilmor a ensuite déposé une offre destinée à faire paraître celle d'Eiffage plus attractive, trompant le maître d'ouvrage sur l'intensité réelle de la concurrence entre les sociétés, a estimé le régulateur.

Eiffage Construction Roussillon a également consenti au paiement d'un "surloyer" pour la location d'un terrain adjacent au lieu des travaux appartenant à une SCI dont le dirigeant de Vilmor Construction était un des principaux associés, selon le communiqué de l'Autorité de la concurrence.

Vilmor Construction a pour sa part été condamné à 5.000 euros d'amende, ce montant ayant été réduit pour tenir compte de la situation de la société, placée en redressement judiciaire.

-Thomas Varela, Dow Jones Newswires, +33 (0)1 40 17 17 72; thomas.varela@dowjones.com

(END) Dow Jones Newswires

April 17, 2013 07:27 ET (11:27 GMT)

© 2013 Dow Jones & Company, Inc.

Dow Jones Newswires -IDSS2-