BFM Patrimoine

Devoteam : Résultats S1 2014 en ligne avec les objectifs et accélération des offres stratégiques

BFM Patrimoine
Chiffre d’affaires de 216,2 millions d’euros Marge d’exploitation en hausse de 60 points de base Renforcement de l’offre Cloud avec l’acquisition de deux leaders européens des solut

Chiffre d’affaires de 216,2 millions d’euros

Marge d’exploitation en hausse de 60 points de base

Renforcement de l’offre Cloud avec l’acquisition de deux leaders européens des solutions Google Enterprise

Regulatory News:

Devoteam (Paris:DVT):

En millions d'euros (1) 30.06.2014 30.06.2013

Variation
totale

Variation

organique (2)

Variation

organique (2)

hors Between (3)

Chiffre d’affaires 216,2 237,3 -8,9% 0,3% -1,5% Dont France 90,5 106,6 -15,1% -1,0% -1,0% Dont International 125,7 130,7 -3,8% 1,4% -2,0% Marge d'exploitation (4) 7,1 6,3 +12% En % du chiffre d’affaires 3,3% 2,7% +0,6 pts Résultat opérationnel 6,0 10,5 -43% En % du chiffre d’affaires 2,8% 4,4% -1,6 pts Résultat net – part du groupe 2,6 7,3 -64% Résultat dilué par action (5) 0,35 € 0,78 € -0,43 € Trésorerie disponible à la clôture (6) 9,7 13,8 -4,1 M€

(1) Les états financiers présentés dans ce communiqué ont été arrêtés par le Conseil de Surveillance du 28 août 2014 et sont en cours de certification par les commissaires aux comptes.
(2) A périmètre et taux de change comparables
(3) La filiale « Between » en Hollande, spécialisée dans le "sourcing" de professionnels IT, dispose d'un chiffre d'affaires relativement volatile dans la mesure où, en fonction des contrats conclus et du type de missions réalisées, le chiffre d'affaires reconnu dans les comptes consolidés correspond soit à la marge brute des contrats soit à la totalité de la facturation client. En conséquence, le groupe isole cette activité pour le calcul de ses agrégats de croissance.
(4) Définie comme le résultat opérationnel courant avant amortissements des actifs incorporels liés aux acquisitions et hors impact des stock-options.
(5) Sur la base du nombre d’actions moyen pondéré de l’exercice.
(6) La trésorerie disponible est définie comme étant le montant de la trésorerie ou équivalents de trésorerie et autres actifs financiers immédiatement mobilisables net des concours bancaires courants et des tirages de lignes de crédits court terme.

Les comptes consolidés intermédiaires résumés au 30 juin 2014 sont disponibles sur notre site : http://www.devoteam.com

Devoteam (NYSE Euronext Paris : DVT) annonce un chiffre d’affaires de 216,2 millions d’euros au premier semestre 2014, en légère croissance par rapport au premier semestre 2013 hors effet de change et de périmètre, et une marge d’exploitation de 7,1 millions d’euros, en progression de 60 points de base par rapport à la même période de 2013.

Le résultat net part du groupe s’établit à 2,6 millions d’euros, contre 7,3 millions d’euros au premier semestre 2013, qui incluait d’importantes plus-values de cession. Hors plus-values, le résultat net du premier semestre s’améliore fortement par rapport au premier semestre 2013.

Après une année 2013 de profonde transformation, le Groupe affiche un premier semestre 2014 en ligne avec son objectif de croissance de la profitabilité.

Acquisitions

2014 marque également l’accélération de la politique d’investissement sur le portefeuille d’offres stratégiques dans une ambition de positionner le groupe en tant que leader européen des services associés au Cloud.

Dans cette optique, le groupe a acquis en juillet 2014 70% du capital de la société gPartner, premier partenaire de Google Enterprise en Europe (Global EMEA Google Enterprise Partner of the Year 2013, 2012 et 2011). gPartner délivre auprès de plus de 700 clients l’ensemble des solutions de Google Enterprise : outils collaboratifs, solutions de mobilité, moteurs de recherche, infrastructure et applications Cloud.

Le groupe a également pris une participation dans Progis, spécialiste des systèmes d'information géographique (EMEA Google Maps Partner of the Year 2013), qui intègre, grâce aux solutions Google, la cartographie au sein des processus métiers des entreprises.

Enfin, Devoteam a renforcé sa participation dans la société Axance, société spécialisée dans le design des nouveaux services mobiles, amenant la participation totale du groupe dans Axance à 54,1%.

Commentant le rapprochement de Devoteam, gPartner et Progis, Sébastien Marotte, Vice-Président de Google Enterprise International (EMEA & Asia Pacific) déclare : « Nous accueillons très positivement le rapprochement de trois de nos meilleurs partenaires européens. Nous y voyons une grande opportunité pour nos clients qui bénéficieront de l’expertise de Devoteam Cloud Services dans la transformation de leur IT. Ces choix confirment l’importance des solutions de Google Enterprise sur le marché européen. »

L'impact de gPartner et d’Axance sur le chiffre d’affaires consolidé est de l’ordre de 15 millions d’euros par an et les deux opérations sont relutives sur la marge d'exploitation du groupe. Axance (jusqu'à présent consolidée par mise en équivalence) et gPartner sont consolidées par intégration globale à compter du 1er juillet 2014. Progis est consolidée par mise en équivalence à compter de septembre 2014. Le prix d’acquisition de ces opérations n’est pas rendu public.

Présentation des résultats du premier semestre 2014

Le chiffre d’affaires consolidé du premier semestre 2014 s’élève à 216,2 millions d’euros. Il est fondé sur une méthode de reconnaissance de revenu de l’activité de broker en Hollande (Between) stable par rapport à 2013, contrairement à l’hypothèse retenue lors de la publication du chiffre d’affaires du premier trimestre 2014. L’information pro forma est disponible en annexe de ce communiqué.

Au deuxième trimestre, le Groupe a réalisé un chiffre d’affaires de 107,2 millions d’euros, en recul de 2,5% hors effet de change et de périmètre et hors Between, du fait notamment d’un effet défavorable du nombre de jours ouvrés. Retraité de l’effet jour, le taux de croissance du deuxième trimestre 2014 est quasi stable par rapport à celui du premier trimestre 2014.

La marge d’exploitation – définie comme le résultat opérationnel courant hors impact des stocks options et de l’amortissement des actifs incorporels liés aux acquisitions – en nette progression du fait de la remontée du taux d’utilisation, s’établit à 7,1 millions d’euros sur le semestre, soit 3,3% du chiffre d’affaires.

Le résultat opérationnel s’établit à 6 millions d’euros contre 10,5 millions d’euros un an plus tôt. Ce résultat intègre 0,4 million d’euros de plus-values contre 12 millions d’euros sur la même période de 2013. Les charges non récurrentes diminuent significativement à 1,3 million d’euros sur le semestre, contre 6,2 millions d’euros au premier semestre 2013. Elles sont composées principalement de coûts de restructurations en France et en Espagne. Sur le semestre, le Groupe n’a pas enregistré de pertes de valeur sur les goodwill.

Le résultat financier s’améliore légèrement à -0,6 million d’euros (vs. -1,1 million d’euros au premier semestre 2013) principalement en raison des impacts favorables de change.

La charge d’impôt sur le résultat de 2,5 millions d’euros est stable par rapport au 1er semestre 2013. Elle représente 47% du résultat avant impôts (versus 25% au premier semestre 2013). Le taux élevé s’explique par l’effet des impôts locaux complémentaires (CVAE en France et IRAP en Italie) pour 1,3 million d’euros (versus 1,5 million d’euros au 30 juin 2013) et par l’impact de l’impôt sur les sociétés de nos filiales bénéficiaires.

Le résultat net est de 2,9 millions d’euros, contre 7,1 millions d’euros un an plus tôt, dont 0,2 million d’euros revenant aux actionnaires minoritaires des sociétés contrôlées et 2,6 millions d’euros de résultat net part du groupe. Le résultat dilué par action ressort à 0,35€ par action (contre 0,78€ au 30 juin 2013).

La trésorerie disponible (incluant les contrats de capitalisation figurant en autres actifs financiers courants et déduction faite de 12,9 millions d’euros de découverts bancaires et de lignes de crédit court terme) diminue de 33,2 millions d’euros sur le semestre pour s’établir à 9,7 millions d’euros. Cette variation s’explique par :

  • Un flux de trésorerie issu des activités opérationnelles de -11,3 millions d’euros, reflet d’une hausse saisonnière du besoin en fonds de roulement sur le premier semestre.
  • Un flux de trésorerie issu des activités d’investissement positif à 2,4 millions d’euros sur le semestre, du fait de la cession de Devoteam AuSystems en Italie.
  • Un flux de trésorerie issu des activités de financement de -20,7 millions d’euros, incluant principalement le décaissement lié aux actions rachetées dans le cadre de l’OPRA (19,8 millions d’euros).

Le détail de la dette financière est présenté en annexe du présent communiqué.

Analyse de l’activité par région

La région « New Méditerranée » regroupe sous une même ligne managériale les activités de « professional services » en France (Devoteam Expertise, Devoteam Consulting et Devoteam Solutions) ainsi que l’Afrique du Nord. La région a connu une progression de 170 points de base de la marge d’exploitation au premier semestre 2014, tirée par la bonne dynamique de l’activité Consulting en France et l’effort de rationalisation entamé fin 2013 sur nos activités d’intégration. A l’inverse, ce dernier point a pesé sur la croissance du chiffre d’affaires.

La région « Northern Europe » (Royaume-Uni et Scandinavie) a connu une nette amélioration de la marge d’exploitation sur le semestre par rapport à la même période en 2013 du fait notamment d’une bonne dynamique commerciale au Royaume-Uni et de l’activité autour des solutions ServiceNow. A l’inverse, un marché du travail tendu dans les activités Consulting en Norvège et au Danemark, cumulé à un effet jour défavorable au deuxième trimestre, ont amélioré le taux d’utilisation mais pénalisé la croissance.

La région « Central Europe » est constituée de l’Allemagne, de la Suisse, de l’Autriche, de la Pologne et de la République Tchèque. La hausse de la rentabilité constatée au premier semestre fait suite aux succès commerciaux rencontrés en Allemagne et en République Tchèque en fin d’année dernière. L’offre « Network Transformation » a permis de regagner des parts de marché auprès de nos principaux clients Telecom en Allemagne tandis que l’offre de « Cloud privé » s’est bien développée, notamment dans le secteur automobile. Cette amélioration en Allemagne compense une situation en Pologne qui reste difficile et un effet jour défavorable au deuxième trimestre.

Le chiffre d’affaires et la marge opérationnelle des « Single entities » (Espagne, Pays-Bas et désormais les activités au Belux) au premier semestre 2014 sont impactés par un marché public tendu aux Pays-Bas et une baisse d’activité dans le secteur Telecom en Espagne. A l’inverse, notre entité Belge, qui avait repris un centre de R&D du groupe NSN, diversifie avec succès son activité grâce au développement des offres Cloud et IT Service Excellence, notamment dans le secteur des utilities.

Avec un chiffre d’affaires de 4,9 millions d’euros sur le second trimestre 2014, la région « Middle East & Turkey » est en croissance de 9,9% à périmètre et taux de change constants. Comme annoncé fin 2013, le premier semestre 2014 est marqué par le retour de la croissance dans cette région permettant une amélioration significative de la marge d’exploitation.

Le segment « Others » regroupe les frais de siège non réalloués aux régions ainsi que les participations « Venture and New Business Models ».

Les activités cédées sont mesurées dans le segment « Divestments ».

Evolution des effectifs et du taux d’utilisation

Au 30 juin 2014, l’effectif du groupe est de 3 545 collaborateurs contre 3 900 fin 2013. Cette diminution s’explique principalement par l’effet des cessions de filiales (262 collaborateurs). La baisse de l’effectif sur le reste du périmètre a permis de rétablir le taux d’utilisation du groupe.

Taux d’utilisation des ressources internes, hors activités cédées* T1 2013 T2 2013 T3 2013 T4 2013 FY 2013 T1 2014 T2 2014 79,6% 81,8% 82,3% 84,2% 81,9% 82,7% 83,9%

* En 2014, les activités cédées incluent la filiale AuSystems Italie. En 2013, elles incluaient également le pôle T&M cédé à Ericsson et Teligent en Russie

Au 30 juin 2014, le ratio de l’effectif facturable sur l’effectif total s’établit à 85,0%, en légère baisse comparé au 31 décembre 2013.

Le Groupe affiche une amélioration de son taux d’utilisation des ressources internes1 hors activités cédées au premier semestre, qui s’établit à 83,3%, contre 80,6% sur la même période en 2013.

Perspectives 2014

Compte tenu d’une activité en ligne avec les objectifs au premier semestre, de l’intégration de deux nouvelles entités dans le périmètre de consolidation et du maintien d’une méthode de reconnaissance du revenu stable pour Between par rapport à 2013, le Groupe revoit son objectif de chiffre d’affaires 2014 à la hausse. Celui-ci devrait se situer au-dessus de 425 millions d’euros. L’effet relutif sur la marge d’exploitation des entrées de périmètre ne devrait pas compenser entièrement l’effet dilutif du chiffre d’affaires supplémentaire à reconnaître sur Between. Ainsi, le taux de marge d’exploitation est attendu à près de 4,5% du chiffre d’affaires.

Rémunération des actionnaires

Le 21 janvier 2014, le Directoire a procédé à l’annulation des actions rachetées lors de l’offre publique de rachat d’actions propres (« OPRA »), portant le capital social à 1 237 391,93 € divisé en 8 161 587 actions.

Au 30 juin 2014, compte tenu de l’opération ci-dessus et des levées d’options de la période, le capital social de Devoteam S.A. s’élève à 1 238 317 euros réparti en 8 167 757 actions. Le groupe détient 663 584 titres d’autocontrôle soit 8,12% du capital au 30 juin 2014.

Le Directoire a proposé lors de l’Assemblée Générale du 20 juin 2014, de verser un dividende de 25 cents par action au titre de l’exercice 2013. La mise en paiement a eu lieu le 2 juillet 2014.

Calendrier financier et publications trimestrielles 2014

Publication après Bourse

CA T3 2014 CA T4 et Résultats 2014 6 novembre 2014 2 mars 2015

Annexe

Evolution de l’activité par région – chiffre d’affaires trimestriel

En millions d'euros T1 2014 T1 2013 T2 2014 T2 2013 S1 2014 S1 2013 France 45,4 60,7 45,1 45,9 90,5 106,6 Taux de croissance -25,2% -1,7% -15,1% Taux de croissance PCC (1) -1,1% -0,9% -1,0% Reste du monde 63,6 64,6 62,0 66,1 125,7 130,7 Taux de croissance -1,5% -6,1% -3,8% Taux de croissance PCC (1) 2,2% 0,6% 1,4% Taux de croissance PCC (1) hors Between -0,4% -3,7% -2,0% Total 109,0 125,3 107,2 112,0 216,2 237,3 Taux de croissance -13,0% -4,3% -8,9% Taux de croissance PCC (1) 0,6% -0,0% 0,3% Taux de croissance PCC (1) hors Between -0,7% -2,5% -1,5%

(1) A périmètre et change constants

En millions d'euros T1 2014 T1 2013 T2 2014 T2 2013 S1 2014 S1 2013 New Méditerranée 37,6 38,0 37,3 38,3 74,9 76,4 Taux de croissance -1,0% -2,8% -2,0% Taux de croissance PCC (1) -1,0% -2,8% -1,9% Northern Europe 14,6 15,6 13,8 15,7 28,4 31,2 Taux de croissance -6,3% -12,1% -9,2% Taux de croissance PCC (1) -3,0% -10,8% -6,9% Central Europe 11,7 11,6 11,8 11,9 23,5 23,5 Taux de croissance 0,9% -0,9% -0,0% Taux de croissance PCC (1) 1,1% -0,9% 0,1% Middle East & Turkey 4,9 4,5 4,9 4,9 9,8 9,4 Taux de croissance 9,4% 1,4% 5,2% Taux de croissance PCC (1) 18,3% 9,9% 14,0% Single entities 14,2 15,5 14,5 15,6 28,7 31,1 Taux de croissance -8,5% -7,1% -7,8% Taux de croissance PCC (1) -8,5% -7,1% -7,8% Others 21,9 20,1 23,7 20,6 45,6 40,7 Taux de croissance 9,2% 15,2% 12,2% Taux de croissance PCC (1) 11,3% 16,7% 14,0% Taux de croissance PCC (1) hors Between 4,4% 5,6% 5,0% Divestments* 4,0 20,0 1,2 5,0 5,2 25,0 Taux de croissance -79,8% -76,3% -79,1% Taux de croissance PCC (1) -1,5% 0,6% -1,1% Total 109,0 125,3 107,2 112,0 216,2 237,3 Taux de croissance -13,0% -4,3% -8,9% Taux de croissance PCC (1) 0,6% -0,0% 0,3% Taux de croissance PCC (1) hors Between -0,7% -2,5% -1,5%

(1) A périmètre et change constants
(2) Au 1er semestre 2014, la région Divestments inclut la filiale AuSystems Italie. Au 1er semestre 2013, elle incluait également le pôle T&M et Teligent Russie

Evolution de l’activité par région – chiffre d’affaires et marge d’exploitation du premier semestre

En millions d'euros

Contribution au
chiffre d’affaires
S1 2014

Marge
d’exploitation
S1 2014

En % du
CA
S1 2014

Contribution au
chiffre d’affaires
S1 2013

Marge
d’exploitation
S1 2013

En % du
CA
S1 2013

France 90,5

3,9

4,3% 106,6 5,3 5,0% Taux de croissance -15,1% -25,6% Taux de croissance PCC (1) -1,0% Reste du monde 125,7 3,1 2,5% 130,7 1,0 0,8% Taux de croissance -3,8% 210,3% Taux de croissance PCC (1) 1,4% Taux de croissance PCC (1) hors Between -2,0% Total 216,2 7,1 3,3% 237,3 6,3 2,7% Taux de croissance -8,9% 12,3% Taux de croissance PCC (1) 0,3% Taux de croissance PCC (1) hors Between -1,5%

(1) A périmètre et change constants

En millions d'euros

Contribution au
chiffre d’affaires
S1 2014

Marge
d’exploitation
S1 2014

En % du
CA
S1 2014

Contribution au
chiffre d’affaires
S1 2013

Marge
d’exploitation
S1 2013

En % du
CA
S1 2013

New Méditerranée 74,9 4,1 5,5% 76,4 2,9 3,8% Taux de croissance -2,0% 41,6% Taux de croissance PCC (1) -1,9% Northern Europe 28,4 0,7 2,6% 31,2 0,1 0,4% Taux de croissance -9,2% 445,6% Taux de croissance PCC (1) -6,9% Central Europe 23,5 (0,0) -0,1% 23,5 (1,3) -5,7% Taux de croissance -0,0% -97,6% Taux de croissance PCC (1) 0,1% Middle East & Turkey 9,8 0,7 6,9% 9,4 0,4 4,3% Taux de croissance 5,2% 68,4% Taux de croissance PCC (1) 14,0% Single entities 28,7 0,5 1,6% 31,1 0,8 2,7% Taux de croissance -7,8% -46,3% Taux de croissance PCC (1) -7,8% Others 45,6 1,2 2,6% 40,7 2,7 6,6% Taux de croissance 12,2% -55,9% Taux de croissance PCC (1) 14,0% Taux de croissance PCC (1) hors Between 5,0% Divestments (2) 5,2 (0,0) -0,6% 25,0 0,7 2,8% Taux de croissance -79,1% -104,4% Taux de croissance PCC (1) -1,1% Total 216,2 7,1 3,3% 237,3 6,3 2,7% Taux de croissance -8,9% 12,3% Taux de croissance PCC (1) 0,3% Taux de croissance PCC (1) hors Between -1,5%

(1) A périmètre et change constants
(2) Au 1er semestre 2014, la région Divestments inclut la filiale AuSystems Italie. Au 1er semestre 2013, elle incluait également le pôle T&M et Teligent Russie

Dette nette

En millions d'euros 30 juin 2014 31 déc. 2013 30 juin 2013 Placements financiers (inclus en autres actifs financiers courants) 0,3 0,3 0,3 Trésorerie et équivalents de trésorerie * 22,3 77,2** 29,9

Concours bancaires courants (inclus en emprunts et dettes financières
courantes)

(12,9) (34,7) (16,3) Trésorerie disponible 9,7 42,9 13,8

Dettes financières courantes (hors concours bancaires courants et lignes de
crédits)

(2,8) (2,2) (2,3) Dettes financières non courantes (4,1) (4,3) (4,9) Trésorerie nette des dettes financières 2,9 36,4 6,6 Fonds propres consolidés 108,0 126,5 131,8 Taux d'endettement net -2,7% -28,8% -5,0%

* impact positif des contrats de cession de créances clients sans recours pour 12,1M€ au 30 juin 2014 (13,5M€ au 31 décembre 2013)
** dont 26,1M€ nantis au profit de la banque présentatrice de l’offre publique de rachat d’actions (OPRA) au 31 décembre 2013 - 20,2 M€ utilisés en janvier 2014

Information pro forma du chiffre d’affaires

En millions d'euros

S1 2013

retraité*

S1 2013

présenté**

New Méditerranée 76,4 91,2 Single entities 31,1 15,3 Others 40,7 41,7

* Reclassement des entités Devoteam Belgique et Devoteam Luxembourg du segment "New Méditerranée" au segment " Single Entities " & de Devoteam Maroc du segment "Others" au segment "New Méditerranée"
** Dans le communiqué des résultats annuels 2013

En millions d'euros T1 2014 retraité* T1 2014 présenté** Chiffre d’affaires consolidé 109,0 104,1 Dont France 45,4 45,4 Dont International 63,6 58,7 En millions d'euros T1 2014 retraité* T1 2014 présenté** New Méditerranée 37,6 37,6 Northern Europe 14,6 14,6 Central Europe 11,7 11,7 Middle East & Turkey 4,9 4,9 Single entities 14,2 14,2 Others 21,9 17,0 Divestments 4,1 4,1 Chiffre d’affaires consolidé 109,0 104,1

* Suite à une étude approfondie, au cours du 2nd trimestre, des nouvelles conditions contractuelles mises en place dans notre filiale Between en Hollande, le groupe a conclu que la méthode de reconnaissance du revenu de cette filiale n'était pas modifiée par rapport à l'année précédente. En conséquence, le chiffre d'affaires publié du 1er trimestre 2014 a été revu à la hausse de 4,9 M€
** Dans le communiqué des résultats trimestriels T1 2014

Information pro forma de la marge d’exploitation

En millions d'euros

S1 2013

retraitée*

S1 2013

présentée**

New Méditerranée 2,9 3,1 Single entities 0,8 0,6 Others 2,7 2,7

* Reclassement des entités Devoteam Belgique et Devoteam Luxembourg du segment "New Méditerranée" au segment " Single Entities " & de Devoteam Maroc du segment "Others" au segment "New Méditerranée"
** Dans le communiqué des résultats annuels 2013

A propos de DEVOTEAM :

Devoteam est un groupe de conseil en technologies de l’information et de la communication créé en 1995, partenaire de référence de la transformation IT de ses clients. La combinaison d’une offre de conseil et d’une offre de solutions technologiques permet à Devoteam d’apporter à ses clients un conseil indépendant ainsi que des solutions, de bout en bout, innovantes et industrialisées.

Devoteam a réalisé un chiffre d’affaires de 453M€ et une marge d’exploitation de 3,7% en 2013. Le Groupe compte actuellement 3600 collaborateurs dans 21 pays d’Europe, d’Afrique du Nord et du Moyen-Orient.

ISIN : FR 0000073793, Reuters : DVTM.PA, Bloomberg : DEVO FP

http://www.devoteam.com

1 Le taux d’utilisation des ressources mesure la part du temps de travail (hors congés légaux) des personnels productifs salariés directement imputés sur des prestations facturables aux clients.

Devoteam
Direction :
Stanislas de Bentzmann, Co-président du Directoire
stanislas.de.bentzmann@devoteam.com
ou
Communication financière :
Evelyne Broisin
evelyne.broisin@devoteam.com
Laurent Lecerf
laurent.lecerf@devoteam.com
ou
Presse :
Aurélie Chambon
aurelie.chambon@ketchum.fr
Bastien Rousseau
bastien.rousseau@ketchum.fr

Business Wire