BFM Patrimoine

Devises: mer d'huile pour les changes vendredi midi.

BFM Patrimoine

(CercleFinance.com) - Le calme plat était de mise ce vendredi midi sur le marché des changes. Après un recul marqué de 0,77% la veille à l'annonce d'une croissance américaine de 2,5% au 2è trimestre, contre une premier estimation de 1,7%, l'eu

(CercleFinance.com) - Le calme plat était de mise ce vendredi midi sur le marché des changes. Après un recul marqué de 0,77% la veille à l'annonce d'une croissance américaine de 2,5% au 2è trimestre, contre une premier estimation de 1,7%, l'euro se montrait parfaitement stable ce midi (+ 0,02%) à 1,3240 dollar l'euro.

Rien de plus à signaler du côté du yen nippon (- 0,07% à 130,04), de la livre britannique (+ 0,09% à 0,8549) ou du franc suisse (- 0,08% à 1,2316 franc l'euro).

La récente vague d'aversion au risque liée à une éventuelle intervention militaire occidentale contre le Syrie, soutenue par la Russie et l'Iran, s'est maintenant apaisée. Notamment depuis que la Chambre des communes, la chambre basse du parlement britannique, s'est prononcée contre cette éventualité. Chefs de file, les Etats-Unis donnent de plus l'impression de chercher à constituer une coalition. Or l'Allemagne vient de s'y opposer à son tour, ainsi d'ailleurs que l'Egypte.

'L'ensemble des dirigeants temporisent leurs propos, révisent leurs positions, accordent leurs violons et soutiennent davantage une résolution politique plutôt que militaire avant de connaître le rapport officiel de l'ONU', commente d'ailleurs Saxo Banque à ce propos.

Plus fondamentalement, les statistiques économiques n'ont pas manqué en Europe ce matin. Ainsi en zone euro, le taux de chômage est resté stable en juillet au taux record de 12,1%. En août, l'indice des prix à la consommation a ralenti à 1,3%, contre 1,6% le mois précédent en raison notamment de sa composante énergétique.

Cependant, les indicateurs de sentiment étaient mieux orientés. Le climat des affaires dans la zone euro s'est amélioré pour le quatrième mois consécutif en août, selon une enquête publiée vendredi par la Commission européenne. L'indice du climat des affaires (BCI) compilé par Bruxelles a progressé de 0,31 point pour s'établir à -0,21 ce mois-ci. La Commission note que la perception de la production passée, le niveau des carnets de commandes et les perspectives de production se sont tous nettement améliorés.

Et enfin, les indices de sentiment économique (ESI) de la Commission européenne progressent encore en août, de 2,7 points à 95,2 pour la seule zone euro et de 3,1 points à 98,1 pour l'ensemble de l'Union européenne. Dans la zone euro, cette progression s'appuie sur un regain de confiance des ménages et dans l'ensemble des secteurs d'activités considérés (industrie, services, distribution), à l'exception de la construction, où il se dégrade.

Les cambistes de Société Générale restent persuadés, comme une bonne partie du marché, que le dollar va connaître un cycle d'appréciation. La révision en hausse de la croissance du PIB, hier, plaide d'ailleurs en ce sens. Ils s'attendent à ce titre a de bonnes nouvelles du côté des créations d'emplois d'août qui seront annoncées vendredi prochain.

Enfin,

Cercle Finance