BFM Patrimoine

Devises: l'euro repart à la baisse mardi midi.

BFM Patrimoine
(CercleFinance.com) - A deux jours d'une réunion très attendue de la BCE, la tendance était de nouveau à la baisse pour la parité euro/dollar mardi midi. A cette heure, la monnaie unique européenne cédait 0,19% contre le billet vert américain

(CercleFinance.com) - A deux jours d'une réunion très attendue de la BCE, la tendance était de nouveau à la baisse pour la parité euro/dollar mardi midi. A cette heure, la monnaie unique européenne cédait 0,19% contre le billet vert américain à 1,1583 dollar, niveau qui reste supérieur d'un centime à celui atteint vendredi en séance, à 1,1460.

Parmi les derniers indicateurs économiques, le Fonds monétaire international (FMI) a abaissé hier soir ses prévisions de croissance mondiale de pour 2015 à 3,5%, soit 0,3 point de moins qu'auparavant, ainsi que 1,2% dans la zone euro, et non plus 1,4%

En outre, on a appris que les prix à la production industrielle (PPI) en Allemagne avaient reculé de 1,7% le mois dernier. De plus, le moral des investisseurs et des analystes allemands s'est encore amélioré en janvier, au vu de l'indice ZEW qui s'est accru de 13,5 points à 48,4 au titre du mois en cours, soit un niveau nettement supérieur au consensus des analystes établi vers 40. En hausse pour le troisième mois consécutif, cet indice des perspectives pour l'Allemagne retrouve ainsi son niveau le plus élevé depuis février dernier.

Mais les regards restent tournés vers la Banque centrale européenne, qui organisera jeudi midi une conférence de presse très attendue.

CMC Market souligne que 'l'anticipation d'un programme d'assouplissement monétaire massif ('Quantitative Easing') par la BCE, très probablement annoncé à l'occasion de sa réunion monétaire de jeudi, alimente l'appétit pour le risque des investisseurs'.

Selon les analystes de la banque privée Berenberg, les probabilités que la BCE annonce un QE 'souverain' d'au moins 700 milliards d'euros sur deux ans jeudi sont de 60%.

Toutefois, nuance CMC Market, 'reste à savoir si l'institution dévoilera assez de détails sur les actifs éligibles, leurs volumes et sur les modalités de son programme'. De fait, le risque de déception des investisseurs ̶ et donc de correction boursière ̶ n'est pas à écarter si la BCE n'apportait pas assez de précisions quant à ces éléments techniques.

Par ailleurs, l'euro se rapproche toujours de la parité contre le franc suisse, en cédant ce midi 0,90% à 1,0115 franc l'euro, et il cède 0,45% contre le sterling à 0,7648.

En revanche, l'euro se reprend de 0,70% contre le yen nippon, à 137,48. ”Le yen japonais a glissé ce mardi à la suite des bons chiffres du PIB chinois ce qui a stimulé l'appétit au risque des investisseurs”, rappellent les cambistes de RTFX.

Copyright (c) 2015 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Cercle Finance