BFM Patrimoine

Deezer vise une valorisation de près d'un milliard d'euros

La taille initiale de l'offre représente environ 300 millions d'euros.

La taille initiale de l'offre représente environ 300 millions d'euros. - Lionel Bonaventure - AFP

Le groupe français a fixé jeudi le prix indicatif de son action entre 36,40 et 49,24 euros pour son entrée en Bourse. Ses dirigeants ont également indiqué hier une valorisation comprise entre 900 millions et 1,1 milliard d'euros.

Le groupe français Deezer, l'un des pionniers du streaming musical, a fixé jeudi le prix indicatif de son action entre 36,40 et 49,24 euros pour son entrée en Bourse, la taille initiale de l'offre représentant environ 300 millions d'euros sur la base inférieure de cette fourchette.

L'introduction en Bourse, qui devrait intervenir avant la fin de l'année, comprendra l'émission de 8.241.758 actions nouvelles dans le cadre d'une augmentation de capital, a indiqué le groupe dans un communiqué.

Elle prévoit d'autre part une option de surallocation portant sur la cession d'actions existantes par les actionnaires cédants, comme l'un des cofondateurs Daniel Maherly ou le patron d'Illiad Xavier Niel, représentant un maximum de 15% de la taille initiale de l'offre, soit environ 45 millions d'euros.

"Cette introduction en Bourse est un moment clé dans l'histoire de Deezer qui nous permettra de consolider notre position comme un leader mondial indépendant du streaming audio et de proposer notre offre à toujours plus de fans de musique à travers le monde", a déclaré Hans-Holger Albrecht, directeur général de Deezer, cité dans un communiqué.

Clôture les 26 et 27 octobre

L'Autorité des marchés financiers (AMF) a apposé son visa sur le document de base dévoilé le 22 septembre dernier. L'offre, qui se déroulera via un placement destiné aux investisseurs institutionnels en France et à l'étranger ainsi que via une offre à prix ouvert (OPO) destinée aux personnes physiques, débutera ce jeudi et devrait se clôturer le 26 et 27 octobre.

La fixation du prix de l'offre devrait être prévue pour le 27 octobre tandis que les négociations des actions devraient débuter le 30 octobre. La ligne de cotation, sur le marché Euronext Paris, sera intitulée "DZR".

Un peu plus tard, les dirigeants de Deezer ont annoncé qu'ils visaient une valorisation comprise entre 900 millions et 1,1 milliard d'euros. Le nombre d'actions émises dépendra du prix demandé, a précisé le Directeur général de Deezer, Simon Baldeyrou.

Avec 6,3 millions d'abonnés et 16 millions d'utilisateurs uniques par mois, Deezer a besoin d'accélérer son développement tant la bataille sur le marché du streaming musical est de plus en plus vive. Le groupe, présent dans 180 pays, est confronté à la concurrence du suédois Spotify, qui revendique 75 millions d'utilisateurs dont 20 millions pour sa version payante et est valorisé à plus de 8 milliards de dollars, tandis que le géant américain Apple a lancé son service de streaming musical le 30 juin dernier. Deezer est la première entreprise de son secteur à venir tester l'appétit des investisseurs.

Les levées de fonds réalisées par Deezer

2007: Levée de 15.000 euros à 2,6 euros par action. Levée de 250.000 euros auprès de business angels (Xavier Niel) à 9,46 euros par action, soit une valorisation post monnaie de 1,25 million d'euros.

2008: Levée de 4,8 millions d'euros auprès de DotCorp Asset Management, fonds des frères Rosenblum, à 115 euros par action, soit une valorisation post monnaie de 20 millions d'euros.

2009: Levée de 6,5 millions d'euros auprès de CM-CIC Capital Privé et Idinvest (ex AGF Private Equity), à 111,73 euros par action, soit une valorisation post monnaie de 28 millions d'euros

2010: Orange apporte son service Wormee valorisé 5,6 millions d'euros, et est rémunéré avec des actions à 161,90 euros pièce, soit une valorisation post monnaie de 47 millions d'euros. L'opérateur téléphonique reçoit aussi des BSA (bons de souscription d'actions) à un prix d'exercice de 0,29 euro pièce.

2012: Levée de 79 millions d'euros auprès d'Access Industries (fonds de Len Blavatnik) à 703,32 euros par action, soit une valorisation post monnaie de 290 millions d'euros. En parallèle, Access Industries rachète aussi des actions à 661,12 euros pièce aux anciens actionnaires (sauf Orange) pour 25 millions d'euros. Orange exerce un quart de ses BSA.

Y.D. avec AFP