BFM Patrimoine

Contrats en Iran: renvoi en correctionnelle requis contre Total et son PDG

BFM Patrimoine
PARIS (Dow Jones)--Le Parquet de Paris a requis de renvoyer en correctionnelle le groupe pétrolier Total (FP.FR) et son PDG, Christophe de Margerie, notamment pour corruption, dans le cadre de contrats conclus en Iran dans les années 1990 et au dé

PARIS (Dow Jones)--Le Parquet de Paris a requis de renvoyer en correctionnelle le groupe pétrolier Total (FP.FR) et son PDG, Christophe de Margerie, notamment pour corruption, dans le cadre de contrats conclus en Iran dans les années 1990 et au début des années 2000.

Il revient désormais au juge d'instruction en charge du dossier de suivre ou non l'avis du Parquet et de renvoyer l'affaire devant un tribunal, a précisé le Parquet dans un communiqué publié mercredi.

Depuis l'ouverture d'une information judiciaire en 2006, Total et son principal dirigeant encourent d'éventuelles poursuites pour corruption d'agent public étranger et abus de biens sociaux. Les contrats concernés ont notamment permis à Total de se voir attribuer les droits d'exploitation de champs pétroliers et gaziers en Iran.

"Dans l'éventualité d'un procès, Total et son PDG - directeur Moyen-Orient à l'époque - feront valoir l'entière légalité, au regard du droit français, du comportement qui leur est reproché", a réagi un porte-parole du groupe pétrolier dans une déclaration envoyée par courrier électronique.

-Thomas Varela et Géraldine Amiel, Dow Jones Newswires; +33 (0)1 40 17 17 72; thomas.varela@dowjones.com

(END) Dow Jones Newswires

May 29, 2013 10:49 ET (14:49 GMT)

© 2013 Dow Jones & Company, Inc.

Dow Jones Newswires -IDSS2-