BFM Patrimoine

Coeuré: l'Europe pourrait modifier le calendrier de mise en oeuvre de Bâle III

BFM Patrimoine
PARIS (Dow Jones)--L'Europe pourrait rééchelonner la mise en oeuvre des nouvelles normes bancaires de Bâle III si les Etats-Unis progressent à un rythme plus lent sur cette réforme, a indiqué vendredi Benoît Coeuré, membre du directoire de la

PARIS (Dow Jones)--L'Europe pourrait rééchelonner la mise en oeuvre des nouvelles normes bancaires de Bâle III si les Etats-Unis progressent à un rythme plus lent sur cette réforme, a indiqué vendredi Benoît Coeuré, membre du directoire de la Banque centrale européenne (BCE).

"S'il s'avère que le calendrier de mise en oeuvre de Bâle III est significativement différent du côté américain, il ne me paraîtrait pas illégitime que l'Europe révise également son calendrier", a déclaré Benoît Coeuré, qui s'exprimait à Paris devant l'International Capital Market Association.

Retarder l'application des nouvelles règles de solvabilité apporterait un certain répit aux banques européennes, qui s'efforcent de se restructurer et de renforcer leurs fonds propres pour se mettre rapidement en conformité avec Bâle III. Les banquiers européens se plaignent depuis longtemps de la lenteur des réformes bancaires aux Etats-Unis, qui pourrait, redoutent-ils, créer des conditions inégales des deux côtés de l'Atlantique.

Dans le cadre des nouvelles règles, les banques européennes doivent afficher un ratio Core Tier 1 d'au moins 4,5% à compter du 1er janvier 2013, un ratio minimum qui augmentera progressivement jusqu'en 2019.

-William Horobin, Dow Jones Newswires

(Noemie Bisserbe a contribué à cet article)

(END) Dow Jones Newswires

January 18, 2013 09:07 ET (14:07 GMT)

© 2013 Dow Jones & Company, Inc.

Dow Jones Newswires -IDSS2-