BFM Patrimoine

Coeuré (BCE): Les pays doivent aussi contribuer à restaurer l'offre de crédits

BFM Patrimoine
PARIS (Dow Jones)--La transmission de la politique monétaire de la Banque centrale européenne (BCE) reste un problème dans une grande partie de la zone euro, mais la BCE ne peut agir seule pour le résoudre et les gouvernements doivent également

PARIS (Dow Jones)--La transmission de la politique monétaire de la Banque centrale européenne (BCE) reste un problème dans une grande partie de la zone euro, mais la BCE ne peut agir seule pour le résoudre et les gouvernements doivent également agir, a expliqué vendredi Benoît Coeuré, membre du directoire de la banque centrale, devant l'Association des journalistes économiques et financiers (AJEF) à Paris.

Benoît Coeuré a déclaré que la BCE avait déjà fait beaucoup concernant la fourniture en liquidités et qu'elle pourrait décider de nouvelles mesures si nécessaire. Il revient aux superviseurs bancaires et aux gouvernements de la zone euro de veiller à la qualité des bilans des établissements bancaires, et à leurs capacités à prêter aux entreprises, a ajouté Benoît Coeuré, précisant que les banques publiques et les banques de développement avaient également un rôle à jouer.

Benoît Coeuré a également indiqué que l'absence de surprises négatives avait justifié la décision de la BCE de laisser ses taux directeurs inchangés jeudi. Le banquier central a toutefois ajouté que la BCE allait surveiller de près l'évolution de l'inflation, alors que celle-ci a glissé sous l'objectif de 2% de la banque centrale.

A moyen terme, la BCE cherche à maintenir le taux d'inflation à un niveau inférieur, mais proche, de 2%.

-William Horobin, Dow Jones Newswires; william.horobin@dowjones.com

(Version française Marc Daniel)

(END) Dow Jones Newswires

April 05, 2013 04:48 ET (08:48 GMT)

© 2013 Dow Jones & Company, Inc.

Dow Jones Newswires -IDSS2-