BFM Patrimoine

CGG déçoit le marché en ne relevant pas ses prévisions après un bon T2

BFM Patrimoine

PARIS (Dow Jones)--L'action du groupe parapétrolier CGG (CGG) perd du terrain jeudi malgré la publication de robustes résultats trimestriels, les investisseurs se montrant déçus que le groupe n'ait pas relevé ses prévisions annuelles. Après a

PARIS (Dow Jones)--L'action du groupe parapétrolier CGG (CGG) perd du terrain jeudi malgré la publication de robustes résultats trimestriels, les investisseurs se montrant déçus que le groupe n'ait pas relevé ses prévisions annuelles.

Après avoir ouvert en hausse en réaction à des résultats supérieurs aux attentes, l'action CGG essuie la deuxième plus forte baisse du SBF 120, en repli de 5,1% à 18,04 euros.

"Au cours de la conférence analystes, CGG a confirmé sa prévision d'EBIT (résultat opérationnel) compris entre 580 et 600 millions de dollars" cette année , a déclaré un porte-parole joint par téléphone. "Le marché tablait sur un relèvement des prévisions et peut mal réagir à la confirmation des objectifs", a ajouté le porte-parole, tout en qualifiant la fourchette fournie d'élevée "en valeur absolue" et par rapport aux résultats dégagés en 2012.

L'année dernière, CGG, qui publie ses résultats en dollars, a dégagé un résultat opérationnel de 365 millions de dollars.

Porté par un environnement favorable aux investissements dans les projets pétroliers et par son acquisition récente de Fugro Geosciences, CGG a vu son résultat opérationnel augmenter à 117 millions de dollars (128 millions hors éléments exceptionnels) au deuxième trimestre, contre 96 millions de dollars un an auparavant. Les analystes tablaient en moyenne sur un résultat opérationnel de 105 millions de dollars, selon FactSet.

Dans la matinée, le courtier Gilbert Dupont a relevé son objectif de cours pour CGG de 24 à 25 euros en saluant des résultats supérieurs aux attentes sur le plan opérationnel.

Le groupe a également confirmé jeudi s'attendre à un bond de 25% de son chiffre d'affaires en 2013, tout en relèvant sa prévision d'investissements pour répondre à la forte demande rencontrée au Brésil.

-Thomas Varela, Dow Jones Newswires, +33 (0)1 40 17 17 72; thomas.varela@dowjones.com

(END) Dow Jones Newswires

August 01, 2013 08:00 ET (12:00 GMT)

© 2013 Dow Jones & Company, Inc.

Dow Jones Newswires -IDSS2-