BFM Patrimoine

CETTE SEMAINE: Macro et microéconomie réunies pour mettre à l'épreuve les marchés

BFM Patrimoine
PARIS (Dow Jones)--Accélération du rythme des publications de résultats, statistiques majeures sur l'inflation en zone euro et sur la croissance en Chine ... Sans oublier les tensions croissantes en Ukraine, qui affectent à nouveau l'appétit pou

PARIS (Dow Jones)--Accélération du rythme des publications de résultats, statistiques majeures sur l'inflation en zone euro et sur la croissance en Chine ... Sans oublier les tensions croissantes en Ukraine, qui affectent à nouveau l'appétit pour le risque des investisseurs. Bien qu'écourtée d'une séance en raison des fêtes de Pâques, cette semaine boursière s'annonce chargée.

PSA, "back in the race" ?

A Paris, les annonces d'entreprises sont entrées dans le dur dès ce lundi, avec notamment l'annonce du plan stratégique de PSA Peugeot Citroën (UG.FR). Le nouveau président du directoire, Carlos Tavares, a dévoilé son plan baptisé "Back In the race" visant à redresser les comptes du constructeur automobile.

Le groupe vise une marge opérationnelle de 2% pour sa division automobile à l'horizon 2018, grâce à une rationalisation de sa gamme, à l'accélération de son développement en Chine et à l'amélioration de la compétitivité de ses usines en Europe.

En Bourse, les investisseurs, qui avaient déjà commencé à parier sur une "recovery" de Peugeot, se montrent quelque peu déçus par ces objectifs. Le titre recule lundi de 4,5% à 13,10 euros, accusant le plus fort repli de l'indice SBF 120.

Plusieurs poids lourds de la cote annonceront par ailleurs leur activité pour les trois premiers mois de l'année, parmi lesquels L'Oréal (OR.FR), Danone (BN.FR), Accor (AC.FR) et Publicis (PUB.FR). Les premières publications ont pour l'heure été plutôt bien accueillies par le marché, notamment celle de LVMH (MC.FR), qui a rassuré sur les performances de sa marque Louis Vuitton.

Dès lundi, L'Oréal fera son premier point d'activité après l'annonce en février du rachat d'une partie des titres que détenait Nestlé (NESN.VX) à son capital. Le groupe suisse doit pour sa part publier mardi son chiffre d'affaires trimestriel.

Baisse attendue des BPA aux Etats-Unis

Aux Etats-Unis, les publications vont également aller bon train. Les valeurs technologiques seront surveillées de près alors que les investisseurs doutent de plus en plus des perspectives de croissance du secteur sur fond de valorisation élevée. Les géants Yahoo (YHOO) et IBM (IBM) sont attendus au tournant.

Selon Aurel BGC, les bénéfices par action (BPA) des entreprises américaines devraient reculer de 0,2% sur un an au premier trimestre, ce qui serait une première depuis le troisième trimestre 2012.

Mais le marché risque surtout d'être attentif au discours des entreprises et à leurs prévisions pour les prochains trimestres. "La croissance des bénéfices par action est attendue [à] 9%, en glissement sur un an, au deuxième trimestre. Les entreprises vont-elles par leur discours démentir ces anticipations ? C'est le véritable enjeu de cette saison des 'earnings', plus que les résultats du premier trimestre", estiment les analystes d'Aurel BGC.

Les craintes déflationnistes se renforcent

Sur le front macroéconomique, les craintes déflationnistes devraient se renforcer avec l'annonce des chiffres définitifs de l'inflation en mars dans la zone euro. Selon la première estimation, la hausse des prix n'a été que de 0,5% sur un an le mois dernier, marquant un point bas en quatre ans.

Cette publication va être d'autant plus suivie qu'elle intervient après l'annonce vendredi d'un repli des prix en Espagne. Les prix à la consommation dans le pays ont baissé de 0,2% sur un an en mars, soit leur premier recul depuis octobre 2009.

Ce qui va peut-être pousser la Banque centrale européenne (BCE) à agir. L'institution de Francfort n'a pas pris de mesures concrètes lors de sa dernière réunion de politique monétaire au début du mois. Mais plusieurs dirigeants de la BCE, y compris son président, Mario Draghi, se sont montrés ces derniers jours plus disposés à agir. Ce week-end, Mario Draghi a déclaré qu'il ne fallait "pas être complaisant" face à la faible inflation en zone euro.

Reste à savoir quelles sont les marges de manoeuvre de la BCE. "Nous croyons que la BCE pourrait générer 1% d'inflation supplémentaire lui permettant d'atteindre son objectif en doublant la taille de son bilan", indique Jonathan Baltora, gérant chez Axa IM.

Les analystes d'Aurel BGC se montrent pour leur part plus prudents. "La relation politique 'quantitative' et inflation dans l'économie réelle est loin d'être évidente et donc les politiques monétaires actuelles ne seront pas forcément efficaces pour lutter contre la déflation", soulignent-ils.

Etat de santé de l'économie chinoise

La publication de la croissance du produit intérieur brut (PIB) de la Chine sera un des autres rendez-vous importants de la semaine sur les marchés. "Le ralentissement de l'activité économique en Chine pourrait être le principal risque 2014, peut-être plus important que la communication [de la Réserve fédérale]", estime Aurel BGC.

Selon un panel de 15 économistes interrogés par The Wall Street Journal, la croissance de l'économie chinoise pourrait ressortir à 7,3% au premier trimestre, traduisant un ralentissement notable par rapport à une progression de 7,7% du PIB lors du dernier trimestre de 2013.

Les dirigeants chinois commencent d'ailleurs à préparer doucement les investisseurs à ce que le pays n'atteigne pas son objectif de croissance annuelle, de 7,5%. Le Premier ministre, Li Keqiang, a indiqué jeudi que la progression de PIB pourrait être un peu supérieure ou inférieure à la prévision gouvernementale. Ce serait la première fois depuis 1998 que la Chine raterait son objectif de croissance.

-Blandine Hénault, Dow Jones Newswires; +33 (0)1 40 17 17 53; blandine.henault@wsj.com

LUNDI

>Entreprises

Peugeot Présentation du nouveau plan stratégique L'Oréal Chiffre d'affaires du 1er trimestre Casino Chiffre d'affaires du 1er trimestre Citigroup Résultats du 1er trimestre

> Economie

Zone euro Production industrielle - février Etats-Unis Ventes de détail - mars

MARDI

> Entreprises

Mercialys Chiffre d'affaires du 1er trimestre Virbac Chiffre d'affaires du 1er trimestre Nestlé Chiffre d'affaires du 1er trimestre Coca-Cola Résultats du 1er trimestre Intel Résultats du 1er trimestre Johnson & Johnson Résultats du 1er trimestre Yahoo Résultats du 1er trimestre

> Economie

Zone euro Balance commerciale - février Allemagne Indicateur économique avancé ZEW - avril Etats-Unis Indice manufacturier Empire State - avril Etats-Unis Prix à la consommation - mars Etats-Unis Indice NAHB du marché du logement - avril

MERCREDI

> Entreprises

Danone Chiffre d'affaires du 1er trimestre Burberry Point sur l'activité Credit Suisse Résultats du 1er trimestre Abbott Résultats du 1er trimestre American Express Résultats du 1er trimestre Bank of America Résultats du 1er trimestre Google Résultats du 1er trimestre IBM Résultats du 1er trimestre

> Economie

Chine PIB du 1er trimestre Zone euro Inflation (définitif) - mars Etats-Unis Mises en chantier de logements - mars Etats-Unis Production industrielle - mars Etats-Unis Stocks de pétrole au 11 avril Etats-Unis Livre beige de la Réserve fédérale

JEUDI

> Entreprises

Rémy Cointreau Chiffre d'affaires du 4e trimestre Accor Chiffre d'affaires du 1er trimestre Publicis Chiffre d'affaires du 1er trimestre Sodexo Résultats du 1er semestre Plastic Omnium Chiffre d'affaires du 1er trimestre Atos Chiffre d'affaires du 1er trimestre Faurecia Chiffre d'affaires du 1er trimestre Diageo Chiffre d'affaires du 1er trimestre SAP Résultats du 1er trimestre DuPont Résultats du 1er trimestre General Electric Résultats du 1er trimestre Goldman Sachs Résultats du 1er trimestre Honeywell Résultats du 1er trimestre Morgan Stanley Résultats du 1er trimestre PepsiCo Résultats du 1er trimestre Philip Morris Résultats du 1er trimestre Schlumberger Résultats du 1er trimestre UnitedHealth Résultats du 1er trimestre

> Economie

Etats-Unis Demandes d'allocations chômage au 12 avril Etats-Unis Indice manufacturier de la Fed de Philadelphie - avril

VENDREDI

Marchés fermés aux Etats-Unis, sur Euronext, en Allemagne, en Suisse et au Royaume-Uni

> Entreprises

Pas d'annonce prévues

> Economie

Etats-Unis Indicateurs avancés du Conference Board - mars

(END) Dow Jones Newswires

April 14, 2014 04:23 ET (08:23 GMT)

© 2014 Dow Jones & Company, Inc.

Dow Jones Newswires -IDSS2-