BFM Patrimoine

Cellectis publie des résultats ouvrant de nouvelles perspectives thérapeutiques pour la lutte contre le cancer et les maladies génétiques

BFM Patrimoine

La revue scientifique JBC publie une première étude sur les TALENsTM1, ces ciseaux à ADN à haut potentiel thérapeutique et biotechnologique Regulatory News: Cellectis (Alternext:ALCLS), le spécialiste fran

La revue scientifique JBC publie une première étude sur les TALENsTM1, ces ciseaux à ADN à haut potentiel thérapeutique et biotechnologique

Regulatory News:

Cellectis (Alternext:ALCLS), le spécialiste français de l'ingénierie des génomes, annonce la publication dans le Journal of Biological Chemistry, une des revues scientifiques les plus respectées internationalement, d'une nouvelle approche en matière de modification ciblée de l'ADN2. Cette étude ouvre des perspectives novatrices qui étendent le pouvoir applicatif de cette technologie à de nouvelles voies thérapeutiques dirigées contre le cancer et les maladies génétiques.

Jusqu'à présent, les TALENsTM, ciseaux moléculaires façonnés par le Groupe Cellectis, ne permettaient de cibler que certaines parties de l'ADN. Une équipe de chercheurs du Groupe, dirigée par Julien Valton et Philippe Duchateau, est parvenue à surmonter cette restriction, ouvrant la voie à un plus grand nombre d'applications, notamment thérapeutiques.

Cette étude, la première publiée sur les TALENsTM, a été distinguée par le comité de sélection de la revue JBC comme « Paper of the Week ».

Depuis leur mise en évidence en 2009, les « TALEs » ce sont rapidement imposés comme la nouvelle génération de domaine de liaison à l'ADN à spécificité programmable et ont notamment été utilisés pour générer les ciseaux moléculaires nommés TALENsTM. Cependant, leur sensibilité à la méthylation, une modification ubiquitaire de l'ADN, a empêché leur utilisation à grande échelle dans les domaines thérapeutique et biotechnologique. Une étude multidisciplinaire combinant des expériences de biochimie, de biologie structurale et de biologie cellulaire, a permis d'identifier les causes de cette sensibilité et de proposer une méthode robuste et universelle pour la surmonter.

« Ces résultats témoignent de la créativité et de la qualité scientifique de nos équipes de recherche comme de la puissance de nos outils d'ingénierie des génomes. Cette nouvelle publication renforce la pertinence de notre investissement dans la technologie des TALEs et confirme notre stratégie dans le domaine thérapeutique » a déclaré André Choulika, Président-directeur général de Cellectis.

2) Overcoming TALE DNA Binding Domain Sensitivity to Cytosine Methylation
Julien Valton, Aurelie Dupuy, Fayza Daboussi, Severine Thomas, Alan Marechal, Rachel Macmaster, Kevin Melliand, Alexandre Juillerat and Philippe Duchateau
J. Biol. Chem. jbc.C112.408864. First Published on September 26, 2012, doi:10.1074/jbc.C112.408864

À propos de Cellectis

Créé en France en 1999, le Groupe Cellectis est fondé sur une technologie d'intervention très précise sur l'ADN. Ses domaines d'application sont les secteurs de la santé, de l'agriculture et des bioénergies. Co-créé par André Choulika, son Président-directeur général, Cellectis est aujourd'hui un des leaders mondiaux en ingénierie des génomes et a réalisé en 2011 16 M€ de revenus. Cellectis emploie 230 salariés répartis sur 5 sites dans le monde : Paris & Evry en France, Göteborg en Suède, St Paul (Minnesota) & Cambridge (Massachusetts) aux États-Unis. Le Groupe a signé plus de 80 accords industriels avec des laboratoires pharmaceutiques, des groupes agrochimiques et des sociétés de biotechnologie. Parmi ses clients et partenaires : AFM, Dupont, BASF, Bayer, Total, Limagrain, Novo Nordisk… Depuis 2007, Cellectis est cotée sur Alternext de NYSE-Euronext (code : ALCLS) de Paris.

Pour plus d'informations, visitez notre site web à l'adresse : www.cellectis.com

À propos du Journal of Biological Chemistry

Fort de plus de 100 ans d'existence, le Journal of Biological Chemistry continue à diffuser des recherches majeures destinées à un public international avec une exigence d'excellence dans le domaine de la biochimie.

Le JBC publie des articles fondés sur des recherches originales qui apportent une contribution inédite et essentielle à la compréhension de la biologie moléculaire et cellulaire.

La distinction « Papers of the week » (articles de la semaine) met en lumière les articles que la rédaction de JBC considère comme les meilleurs articles soumis pour publication. Ils sont sélectionnés par les rédacteurs en chef adjoints et les membres du comité de rédaction et représentent 2% des publications examinées.

Julien Valton, PhD, Chef de projet

Après avoir obtenu son doctorat en 2005 au CEA-Grenoble, Julien Valton a entrepris des études post-doctorales au sein du Département de Pharmacologie de l'Université de Médecine de Yale, États-Unis. Il a rejoint l'équipe de R&D de Cellectis en 2010, au poste de chef de projet.

Philippe Duchateau, PhD, Directeur scientifique du Groupe Cellectis

Docteur ès sciences, Philippe Duchateau a rejoint Cellectis en 2001 après neuf années passées au sein du Cardiovascular Research Institute de l'University of California (San Francisco, États-Unis). Précédemment Directeur du département Recherche de Cellectis, il a pris ses fonctions de Directeur scientifique en janvier 2012.

Note de mise en garde

Le présent communiqué, et les informations qu'il contient, ne constitue ni une offre de vente ou de souscription, ni la sollicitation d'un ordre d'achat ou de souscription, des actions Cellectis dans un quelconque pays.

Pour tout renseignement complémentaire, merci de contacter :

1 Cellectis bioresearch, filiale du Groupe Cellectis, commercialise désormais TALEN ™ CpG ™, outil qui permet la liaison spécifique de l'ADN méthylé

Cellectis
Philippe Valachs, +33 (0)1 81 69 16 00
Secrétaire général
media@cellectis.com
ou
Profile PR
Leslie Boutin / Hina de Soultrait, +33 (0)1 56 26 72 00
lboutin@profilepr.fr
hdesoultrait@profilepr.fr

Business Wire