BFM Patrimoine

Celgene réaffirme son engagement à améliorer le traitement du cancer du pancréas en Europe, avec d’importantes initiatives de recherche et de prise en charge des patients

BFM Patrimoine
Les résultats de l'Indice de Performance Européen pour la lutte contre le cancer du pancréas confirment le besoin urgent d'agir, avec notamment plus de recherche pour améliorer les traitements Alors que le cancer

Les résultats de l'Indice de Performance Européen pour la lutte contre le cancer du pancréas confirment le besoin urgent d'agir, avec notamment plus de recherche pour améliorer les traitements

Alors que le cancer du pancréas est en voie de devenir la troisième cause de décès dus au cancer en Europe, Celgene International Sàrl, une filiale de Celgene Corporation (NASDAQ:CELG), a réaffirmé aujourd'hui son engagement envers les patients et leurs familles, en annonçant qu'elle va mobiliser d'importantes ressources pour augmenter la sensibilisation et la compréhension de la maladie. Parmi ses principales initiatives, elle mettra en œuvre un programme d'étude clinique impliquant plus de 4800 patients, et investira dans des partenariats de recherche. Ces deux initiatives pourront contribuer à découvrir de nouveaux traitements innovants et à faire progresser la compréhension de la maladie. Celgene examine également des possibilités afin de mieux comprendre les besoins des patients et du personnel soignant, notamment grâce à de la recherche dédiée au cancer du pancréas prévue pour la fin de l'année 2014. Ces initiatives visent à remédier à l'absence de progrès dans la lutte contre cette maladie, comme l'a souligné l'Indice de performance européen pour la lutte contre le cancer du pancréas (EPCI) publié hier par Health Consumer Powerhouse.

La mortalité du cancer du pancréas reste sensiblement égale à sa prévalence1, avec une espérance de vie moyenne d'environ 3 à 6 mois après un diagnostic de cancer du pancréas métastatique.2 « L'EPCI attire l'attention sur une maladie trop souvent considérée comme une condamnation à mort sans aucun espoir. Afin de changer les choses, il est urgent d'impliquer différents experts sur tous les aspects de la maladie, allant du diagnostic au traitement, en passant par les soins palliatifs », a déclaré Pablo del Pino, Vice-Président chargé de l'oncologie pour Celgene en Europe, au Moyen-Orient et en Afrique.

Actuellement, il n'existe que trois médicaments approuvés pour le cancer avancé du pancréas, étant donné que plus de 30 essais cliniques de phase III ont échoué dans ce domaine au cours des dernières décennies.3 Trouver de nouveaux traitements pouvant réussir lors des études cliniques et apporter des bénéfices significatifs aux patients est un énorme défi, mais Celgene s'est engagée à poursuivre ses efforts pour le relever. La société a l'un des programmes d'études cliniques les plus vastes dans le domaine du cancer du pancréas : aujourd'hui, 18 études cliniques sont soutenues par Celgene, impliquant plus de 4800 patients, dont une étude d'homologation pour le cancer résécable à un stade précoce ; une étude parrainée par Celgene sur la maladie localement avancée et sur une population de patients particulièrement difficiles à traiter ; et 15 études indépendantes menées par des médecins sur d'autres aspects de la maladie.

Grâce à ces essais, Celgene espère mettre en avant de potentielles nouvelles options pour les patients et leurs familles. « Celgene examine la maladie sous tous les angles et cherche des moyens grâce auxquels nous pouvons faire une différence dans la lutte contre cette maladie. En plus des quelque 30% de revenus que nous réinvestissons chaque année depuis 10 ans dans la recherche et le développement pour l'innovation, soit le double de la moyenne dans le secteur pharmaceutique, nous établissons également d'importants partenariats afin d'étayer notre démarche actuelle, de trouver de nouveaux traitements et d'étudier les biomarqueurs susceptibles de contribuer à identifier les patients destinés à des traitements spécifiques », a déclaré M. del Pino.

D'autre part, la remarque de Celgene focalise sur les besoins du patient. « Nous travaillons en étroite collaboration avec des médecins et des groupes de défense des intérêts des patients pour mieux comprendre les besoins des patients et du personnel soignant concernés par le cancer du pancréas ainsi que la façon dont Celgene peut les aider », a expliqué M. del Pino. À cette fin, Celgene travaille actuellement en partenariat avec des groupes de défense des patients atteints du cancer du pancréas dans toute l'Europe afin de mener de vastes travaux de recherche axés sur les patients et le personnel soignant. Les résultats de ces travaux permettront d'identifier d'autres axes de recherche pour 2015 et les années suivantes.

Le Dr Alan Colowick, Président de Celgene pour l'Europe, le Moyen-Orient et l'Afrique, a déclaré : « A ce jour, nos efforts permettent déjà d'induire un changement dans la manière dont le cancer du pancréas est traité, mais nous savons qu'il faut en faire plus. Nous ne serons pas satisfaits tant que, avec les nombreux autres acteurs focalisés sur cette maladie, nous n'aurons pas provoqué de changement important et fait du cancer du pancréas une maladie gérable pour autant de personnes que possible. »

À propos de Celgene

Celgene Corporation, dont le siège social se trouve à Summit, dans le New Jersey, est une société pharmaceutique internationale intégrée spécialisée dans la découverte, le développement et la commercialisation de traitements novateurs de lutte contre le cancer et les maladies inflammatoires au moyen de la régulation génique et protéinique. Celgene International Sàrl, située à Boudry, en Suisse, est une filiale à part entière de Celgene Corporation et est son siège international. Pour plus d'informations, veuillez consulter le site www.celgene.com.

Énoncés prospectifs

Le présent communiqué de presse contient des énoncés prospectifs ne constituant généralement pas des faits historiques. Les énoncés prospectifs peuvent être identifiés par l'utilisation des termes « s'attend à », « anticipe », « pense que », « envisage », « estime », « prévoit », « perspectives », et par l'emploi du futur ou d'expressions similaires. Ces énoncés prospectifs sont fondés sur les prévisions, les estimations, les projections et les hypothèses actuelles de la direction et ne sont valables qu'à la date de leur formulation. Celgene Corporation n'assume aucune obligation d'actualiser ces énoncés prospectifs, que ce soit en raison de nouvelles informations ou d'événements futurs, sauf si la loi l'exige. Les énoncés prospectifs comportent des risques et des incertitudes inhérents, dont la plupart sont difficilement prévisibles et échappent généralement à notre contrôle. Les résultats réels peuvent être sensiblement différents de ceux sous-entendus dans les énoncés prospectifs en raison de l'impact d'un certain nombre de facteurs, notamment ceux évoqués plus en détail dans le rapport annuel de Celgene Corporation sur formulaire 10-K et dans les autres rapports déposés auprès de la Commission américaine de contrôle des opérations boursières (la « SEC »).

###

Références

1 OMS, Centre international de recherche sur le cancer. Observatoire européen du cancer – EUCAN, cancer du pancréas. http://eco.iarc.fr/eucan/Cancer.aspx?Cancer=15#block-table-m [dernière consultation, mars 2014]

2 Huggett MT, et al. Diagnostic et prise en charge du cancer du pancréas. Practitioner 2011;255(1742):21-23

3 Clinical Trials.gov. Disponible en ligne sur http://clinicaltrial.gov/ct2/results?term=adenocarcinoma+of+the+pancreas&recr=Active%2C+not+recruiting&no_unk=Y&rslt=&type=&cond=%22Adenocarcinoma%22&intr=&titles=&outc=&spons=&lead=&id=&state1=&cntry1=&state2=&cntry2=&state3=&cntry3=&locn=&gndr=&phase=2&rcv_s=&rcv_e=&lup_s=&lup_e Accessed February 2014

Le texte du communiqué issu d'une traduction ne doit d'aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d'origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

Photos/Multimedia Gallery Available: http://www.businesswire.com/multimedia/home/20140320005729/fr/

Pour Celgene International Sàrl
Investisseurs :
+41 32 729 8303
ir@celgene.com
ou
Médias :
+41 32 729 8304
media@celgene.com

Business Wire