BFM Patrimoine

Casino vise un Ebit "légèrement supérieur" à 2,35 mds d'euros en 2013

BFM Patrimoine

Chiffre d'affaires de Casino - Quatrième trimestre et exercice 2013 : - Pour 2013, le groupe table sur un Ebit "légèrement supérieur" à 2,35 mds d'euros - La croissance organique a atteint 8,5% au T4, contre 6,5% au T3 - La croissance

Chiffre d'affaires de Casino - Quatrième trimestre et exercice 2013 :

- Pour 2013, le groupe table sur un Ebit "légèrement supérieur" à 2,35 mds d'euros

- La croissance organique a atteint 8,5% au T4, contre 6,5% au T3

- La croissance des ventes a atteint 1,9% en données publiées au T4

- Le chiffre d'affaire a progressé de 15,9% en 2013, à 48,6 milliards d'euros

- Croissance organique du chiffre d'affaire de 4,5% en 2013

- International: croissance totale de 23,9% et organique de 11,2% en 2013

- France: croissance totale de 5,7% et repli de 3,9% en organique en 2013

- Casino prévoyait une "forte croissance" de son chiffre d'affaires en 2013

L'ESSENTIEL:

PARIS (Dow Jones)--Le groupe de distribution Casino (CO.FR) table pour l'exercice 2013 sur un Ebit (résultat d'exploitation) "légèrement supérieur" à 2,35 milliards d'euros, a indiqué son directeur financier, Antoine Giscard d'Estaing, lors d'une conférence téléphonique.

Cette projection a été formulée alors que le groupe a fait état mardi d'une croissance organique de 8,5% de son chiffre d'affaires au quatrième trimestre 2013, à 13,1 milliards d'euros, contre une progression de 6,5% au trimestre précédent.

L'activité du groupe a notamment profité du dynamisme des ventes à l'international, tirées par le Brésil, qui ont augmenté de 14% en base organique hors essence et effets calendaires, à 7,85 milliards d'euros. Les revenus internationaux ont toutefois reculé de 3% en données publiées, compte tenu d'effets de change défavorables au Brésil et en Argentine.

En France, l'activité hors essence et effets calendaires s'est repliée de 1,4% en base organique, à 5,25 milliards d'euros, après un recul de 3,6% accusé au trimestre précédent. En données publiées, les ventes du groupe ont augmenté de 10,3% en France au quatrième trimestre, profitant de l'intégration globale de Monoprix et de la hausse des volumes vendus chez Géant et en supermarchés Casino.

Pour l'ensemble de 2013, Casino a vu son chiffre d'affaires progresser de 15,9%, à 48,6 milliards d'euros, et de 4,5% sur une base organique. Dans le cadre de ses objectifs annuels, Casino avait dit prévoir une "forte croissance" de son chiffre d'affaires et une progression en organique de son activité.

LE COMMENTAIRE DE L'ENTREPRISE:

"L'international affiche un nouveau trimestre de forte croissance organique à +14% hors essence et calendaire. La progression organique a été très forte en particulier au Brésil, sous les effets combinés d'excellentes ventes à magasins comparables, notamment grâce à la très bonne performance du 'Black Friday', et d'une expansion rapide", a commenté Casino dans un communiqué.

LE CONTEXTE:

Après avoir consenti à d'importantes baisses de prix dans ses hypers et supermarchés pour reconquérir des parts de marché, Casino commence à recueillir les fruits de sa stratégie en France. Le distributeur se concentre désormais sur le redressement de sa chaîne de supermarchés à bas coûts Leader Price dont il cherche à renforcer le maillage dans l'Hexagone.

En octobre, le groupe a annoncé la reprise par Leader Price d'un total de 137 magasins actuellement exploités sous l'enseigne Le Mutant en Normandie, en Picardie et dans le Sud-Ouest. Quelques mois auparavant, il avait finalisé l'acquisition de 38 magasins situés dans le sud-est de la France auprès du groupe Norma.

Dans le même temps, Casino continue de se développer sur les marchés émergents. Le groupe est fortement implanté au Brésil, son PDG Jean-Charles Naouri ayant pris en octobre la tête de Grupo Pao de Açucar (GPA), ce qui a permis de confirmer la prise de contrôle totale de Casino sur le groupe brésilien de distribution.

GPA a annoncé lundi avoir enregistré en 2013 un chiffre d'affaires de 57,7 milliards de reals (18,3 milliards d'euros), en hausse de 0,9% sur un an.

Le distributeur a aussi investi le commerce en ligne avec sa filiale Cdiscount, qui a vu son chiffre d'affaires progresser de 10,2% au quatrième trimestre 2013 et pourrait être à terme introduite en Bourse.

Le titre Casino a clôturé mardi à 84,63 euros, progressant de 1% depuis le début de l'année après un gain de 16,2% en 2013.

-Blandine Hénault et Eric Chalmet, Dow Jones Newswires; +33 (0)1 40 17 17 53; blandine.henault@wsj.com eric.chalmet@wsj.com

COMMUNIQUES FINANCIERS DE CASINO :

http://www.groupe-casino.fr/fr/Tous-les-communiques,152.html

(END) Dow Jones Newswires

January 14, 2014 13:41 ET (18:41 GMT)

© 2014 Dow Jones & Company, Inc.

Dow Jones Newswires -IDSS2-