BFM Patrimoine

CAC40: vers une correction après l'euphorie de la veille.

BFM Patrimoine
(CercleFinance.com) - Après avoir progressé de presque 2% à 5182,5 points sur fond de rumeurs d'avancées dans le dossier grec, le CAC40 devrait faire l'objet d'une nette correction au vu des 'futures' qui augurent d'un repli d'environ 0,4% à 516

(CercleFinance.com) - Après avoir progressé de presque 2% à 5182,5 points sur fond de rumeurs d'avancées dans le dossier grec, le CAC40 devrait faire l'objet d'une nette correction au vu des 'futures' qui augurent d'un repli d'environ 0,4% à 5161 points.

La veille à New York, le Dow Jones a grimpé de près de 0,7% à 18.163 points, tandis que le S&P500 s'est adjugé plus de 0,9% à 2.123,5 points et que le Nasdaq Composite a bondi d'un peu moins de 1,5% à 5.106,6 points.

'Les indices américains ont engrangé leur meilleure performance quotidienne du mois grâce à des rumeurs selon lesquelles les responsables grecs et européens se sont rapprochés d'un accord', explique Wells Fargo Advisors.

Au chapitre des statistiques, sont attendues ce jour des estimations de la croissance en Espagne et au Royaume Uni, les indices du sentiment économique dans l'Union européenne, puis les inscriptions au chômage et les promesses de ventes de logement aux Etats-Unis.

Sur le plan des valeurs, le spécialiste du silicium sur isolant Soitec affiche un résultat net part du groupe en perte de 259,2 millions d'euros en 2014-2015, contre une perte nette de 236,7 millions pour l'exercice précédent.

Pierre & Vacances dévoile quant à lui un résultat net semestriel ajusté de -87,2 millions d'euros, en progression de 20,7% par rapport au premier semestre 2013-14, ainsi que des réservations en hausse pour son troisième trimestre 2014-15.

A l'occasion de ses trimestriels, Cegedim a revu à la hausse son anticipation de croissance de l'EBIT courant des activités poursuivies de 5% à 10%, le groupe d'information médicale n'anticipant pas d'acquisitions significatives en 2015.

Enfin, le distributeur à distance d'équipements industriels et de bureau Manutan a fait état mercredi après Bourse d'un bénéfice net de 10,1 millions d'euros au premier semestre, en retrait de 7,7% par rapport aux six premiers mois de l'exercice précédent.

Copyright (c) 2015 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Cercle Finance