BFM Patrimoine

CAC40: un record, de bons chiffres aux US mais aucun volume.

BFM Patrimoine
(CercleFinance.com) - Paris (+0,06% à 4.530) a adopté une trajectoire inverse de la veille au cours des toutes dernières minutes de cotations, reperdant 0,15% au lieu de la gagner durant le 'fixing'. Mais l'essentiel est là: un second record annu

(CercleFinance.com) - Paris (+0,06% à 4.530) a adopté une trajectoire inverse de la veille au cours des toutes dernières minutes de cotations, reperdant 0,15% au lieu de la gagner durant le 'fixing'.

Mais l'essentiel est là: un second record annuel en 48H avec pratiquement aucun volume (2,6MdsE aujourd'hui, 1,5MdsE la veille).
Autrement dit, la contrepartie vendeuse a complètement lâché l'affaire, sachant que les 'flux' restent 'positifs' vers l'Europe en perspective d'une 'action' de la BCE jeudi 5 juin.
D'ailleurs, les 'flux' continuent de faire grimper mécaniquement toutes les classes d'actifs de part et d'autre de l'Atlantique, au sein de canaux ascendants tellement réguliers -et sans le moindre défaut- que l'on pourrait les croire tracés par un logiciel de dessin industriel.

Wall Street a conforté la tendance haussière dès la reprise des cotations (6ème hausse en 7 séances) après le long week-end de 'Memorial Day', ce qui permet à l'Euro-Stoxx50 (+0,12%) d'établir de nouveaux records annuel et au DAX (+0,5%) d'inscrire un second record historique d'affilée à 9.941 cette fois-ci.

Londres, qui était fermée hier, affiche un gain de +0,45%, Milan est l'une des seules places en repli (-0,42%) mais le MIB-30 avait bondi de +3,6% la veille.

Wall Street surfe sur les bonnes statistiques du jour et cela se traduit par une hausse d'ensemble de 0,5% des indices US avec un nouveau record à la clé pour le 'S&P' (+0,5% à 1.911Pts), un re-test des 16.700 pour le Dow Jones (+0,45% à 16.690) puis une hausse de +0,85% pour le Nasdaq et de +1,5% sur le Russel-2000.

Enfin, le Dow Transport (+0,7%) pulvérise un nouveau record absolu à 8.040Pts: jamais les valeurs du secteurs n'avaient atteint de tels niveaux de valorisation depuis 1929.

Les opérateurs justifient leur optimisme par des commandes de biens durables qui ont augmenté contre toute attente aux Etats-Unis en avril, gonflées par les équipements de défense.
Le Département du Commerce a annoncé une hausse de 0,8% de ces commandes le mois dernier, après un bond de 3,6% au mois de mars (hors aéronautique, c'est une quasi stagnation de +0,1%).

L'indice Case-Shiller du prix des maisons grimpe de +0,8% et de la confiance des consommateurs du Conference Board bat mes attentes à 83 contre 81,7 en avril.

Enfin, la croissance du secteur des services aux Etats-Unis accélère fortement en mai selon l'indice PMI flash de Markit, qui passe de 55 en avril à 58,4, soit son niveau le plus élevé depuis mars 2012.

Malgré cette panoplie de bons chiffres, le Dollar fléchit de -0,2% pour s'établir entre 1,3615 et 1,3620/E.
Plus paradoxal encore, le repli du Dollar se double d'un plongeon de l'or de -1,7% sous les 1.270$/Oz que personne n'a vu venir.

En France, l'Insee a annoncé ce matin une stabilité de la confiance des ménages en France en mai qui reste à son niveau d'avril à 85, largement en dessous de son niveau moyen sur longue période.

Côté valeurs françaises, si Airbus gagne +1,9% et Gemalto +2%, le compartiment financier dope le CAC40 avec Sté Générale, AXA et Crédit Agricole à +1% en moyenne; Alcatel-Lucent progresse de 2,2% alors que l'équipementier télécoms a annoncé ce matin le premier déploiement pour le compte de Mobily Saudi Arabia d'un logiciel de réseau d'accès radio (RAN).

Ubisoft a chuté de -1,6% malgré le lancement aujourd'hui de son jeu tant attendu 'Watch Dogs'. Son concurrent Gameloft perd -2%.

Club Méditerranée (+2,1%) salue le fait que l'homme d'affaires italien Andrea Bonomi a fini par clarifier ses intentions.
Il a déclaré hier, par le biais de ses deux sociétés Investindustrial et Strategic Holdings, qu'il n'excluait pas de lancer une contre-offre à l'OPA lancée il y a désormais un an par Fosun et AXA Private Equity.

Accor avance de 1,3% après avoir annoncé le rachat par sa branche HotelInvest de deux portefeuilles représentant plus de 12000 chambres.

Deux analystes ont relevé mardi leurs objectifs de cours sur Legrand (Crédit Suisse et UBS) qui prend modestement +0,8%.

Copyright (c) 2014 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Cercle Finance