BFM Patrimoine

CAC40: un rebond est attendu à l'ouverture.

BFM Patrimoine

(CercleFinance.com) - La Bourse de Paris semble disposée à rebondir légèrement mardi matin, alors que Wall Street a aligné une nouvelle séance de repli. Le CAC future est à 8h30 en hausse de 0,3%. Tout comme les places européennes en milieu d

(CercleFinance.com) - La Bourse de Paris semble disposée à rebondir légèrement mardi matin, alors que Wall Street a aligné une nouvelle séance de repli. Le CAC future est à 8h30 en hausse de 0,3%.

Tout comme les places européennes en milieu de matinée puis en fin d'après-midi, Wall Street a tenté de limiter la casse après avoir subi une correction comprise entre -1,75% et -2% en début de séance.

Le Dow Jones perd au final 0,94% (-140Pts à 14.660 contre 14.551 au plus bas), le Nasdaq lâche -1,1% (à 3.320Pts) et le 'S&P' -1,21% (à 1.573 contre 1.560 au plus bas du jour). La séance a été active avec 1 milliard de titres négociés sur le Dow Jones et 2 milliards sur le Nasdaq Composite.

Le choc psychologique négatif imputé aux propose de Ben Bernanke ne saurait masquer d'autres sujets d'inquiétude comme le crédit-Crunch en Chine (la bourse de Shanghai a dévissé de -5,3% à 1.963Pts, la pire correction intraday depuis début 2009), la forte dégradation du climat économique et social au Brésil, le ralentissement de l'activité en Russie et en Inde, le risque de résurgence de la crise grecque, etc...

Comme beaucoup d'opérateurs s'y attendaient, deux membres de la FED se sont exprimés ce lundi pour tempérer les craintes d'arrêt prématuré du soutien monétaire: William Dudley estime même que la FED devrait se montrer plus accommodante au cours des prochaines semaines vu les signes d'essoufflement de la croissance et la faiblesse du taux d'inflation.

Narayana Kocherlakota, le président de FED de Minneapolis estime qu'il ne devrait pas être question d'alléger le 'QE3' tant que le taux de chômage ne sera pas inférieur à 7%.

Wall Street a été plombé par une lourde correction des valeurs parapétrolières/énergie avec -7,2% sur Peabody, -5,8% sur Consolidated Energy, 4,75% sur Freeport, -4,6% sur Valero, -3,2% sur Chesapeake.

Les investisseurs prendront connaissance aujourd'hui de l'enquête de conjoncture dans l'industrie (8h45) en France. Aux Etats Unis, on attend les commandes de biens durables (14h30), les ventes de logements neufs (16h00) et la confiance des consommateurs du Conference Board (16h00).

Du coté des valeurs, Gaillon Invest, agissant de concert avec AXA Private Equity a décidé de modifier les termes de son offre sur les titres de Club Méditerranée. L'offre est portée à 17,50 euros par action (par rapport à l'offre initiale de 17 euros par action) et à 19,79 euros par OCEANE (par rapport à l'offre initiale de 19,23 euros).

Exel Industries a annoncé une croissance de 2,4% de son chiffre d'affaires à 153,8 ME au 3ème trimestre (à périmètre constant). Sur les 9 premiers mois de l'année, le chiffre d'affaires progresse de 32,7% à 403,9 ME.

Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Cercle Finance