BFM Patrimoine

CAC40: tutoie les 4.900, repli hebdo de -2%, taux OAT à 1,2%

BFM Patrimoine
(CercleFinance.com) - Le CAC40 (-1,45% avec un seul titre en hausse) demeure vulnérable et menace d'enfoncer les 4.916Pts (plancher de la veille): le seuil de rupture 'critique' des 4.945 points semble bien enfoncé, le bilan hebdomadaire flirte ave

(CercleFinance.com) - Le CAC40 (-1,45% avec un seul titre en hausse) demeure vulnérable et menace d'enfoncer les 4.916Pts (plancher de la veille): le seuil de rupture 'critique' des 4.945 points semble bien enfoncé, le bilan hebdomadaire flirte avec les -2% (-1,85% à 15H45).

L'Euro-Stoxx50 lâche -1,1% alors que Wall Street se montre plus résilient avec -0,35% sur le Dow et le 'S&P' et -0,5% sur le Nasdaq.

Face aux demandes jugées trop contraignantes de ses créanciers, Athènes a finalement décidé -comme une disposition oubliée du FMI l'y autorise- de reporter à la fin du mois le remboursement au FMI qui était prévu aujourd'hui: aucun versement ne sera fait avant le 30 juin... mais il faudra avoir trouvé les moyens de régler la totalité.

'Une nouvelle fois, le feuilleton grec donne l'impression d'être sans fin', déplorent les analystes de Barclays Bourse.

'Pour autant, nous considérons toujours qu'une solution partielle finira par être trouvée pour éviter un retour de la crise de confiance en zone euro, à un moment où l'économie européenne se porte mieux', ajoute le gestionnaire parisien.

Du coté des statistiques, le déficit commercial de la France se réduit nettement, passant de -4,4 milliards en mars (chiffre révisé de -4,6 milliards en estimation initiale) à -3,0 milliards d'euros en avril, d'après l'administration des douanes.

L'économie américaine a créé davantage d'emplois que prévu en mai, renforçant du coup l'hypothèse d'un prochain relèvement des taux d'intérêt de la Réserve fédérale.

Selon le Département du Travail, 280.000 postes ont été créés le mois dernier, contre une moyenne de 251.000 sur l'année écoulée. Le taux de chômage a en revanche augmenté, passant de 5,4% à 5,5% le mois dernier.

Sur le compartiment obligataire, l'incendie des derniers jours semble sous contrôle, ce qui n'empêche pas le rendement du Bund allemand à 10 ans de se retendre en direction de 0,89% (+6Pts de base) et l'OAT test les 1,20% (contre 1,15% ce matin).

Du côté des valeurs, le CAC40 est plombé par le secteur bancaire avec Crédit Agricole (-2,8%), BNP-Paribas (-2,6%), Sté Générale (-2,5%).
Au sein du SBF120, seuls Rubis (+1,1%) et Montupet (1,25%) parviennent à gagner plus de 1%.

Bryan Garnier réitère sa recommandation 'achat' et sa valeur intrinsèque ('fair value') de 21 euros sur Albioma, alors qu'Apax a annoncé la distribution à ses investisseurs de plus de 95% de ses intérêts directs et indirects dans le producteur d'électricité indépendant.

UBS relève sa recommandation sur Schneider Electric de 'vente' à 'neutre' et son objectif de cours de 60 à 65 euros, estimant que le rapport rendement-risque s'est amélioré après une sous-performance du titre.

Copyright (c) 2015 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Cercle Finance