BFM Patrimoine

CAC40: STMicroelectronics remplacera Nokia le 18 septembre prochain

STMicroelectronics était sorti du CAC40 en 2013

STMicroelectronics était sorti du CAC40 en 2013 - Thomas Coex - AFP

Euronext a annoncé que le groupe de semi-conducteurs retrouvera l'indice phare de la Bourse de Paris qu'il avait quitté fin 2013. Il avait à l'époque été remplacé par… Nokia.

STMicroelectronics prend en quelque sorte sa revanche. Le fabricant franco-italien de semi-conducteurs va retrouver l'indice phare de la Bourse de Paris, le CAC 40, qu'il avait quitté en décembre 2013, en lieu et place du géant finlandais des équipements télécoms Nokia, a annoncé jeudi l'opérateur boursier Euronext.

Ces changements dans la composition de l'indice, les premiers depuis le mois de mars, prendront effet le 18 septembre, a précisé le groupe dans un communiqué.

STMicroelectronics, dont la capitalisation boursière atteint 14 milliards d'euros, a récolté les fruits d'une restructuration réussie, puisque son titre a bondi de 43,57% depuis le début de l'année.

Fnac Darty entre dans le SBF120

Nokia, dont la capitalisation en Bourse pèse 30,2 milliards d'euros, a vu pour sa part son titre s'apprécier plus modestement de 13,27 % depuis le 1er janvier 2017.

Les entrées et sorties de valeurs au sein du CAC 40 sont entre les mains du Conseil scientifique des indices d'Euronext, qui se réunit tous les trimestres.

Il prend en compte deux critères majeurs, la taille du capital flottant (capital négociable en Bourse) et le nombre d'échanges enregistrés sur les titres.

Le Conseil a en outre décidé de sortir Nokia également de l'indice SBF 120, tout comme le groupe d'études et de sondages Ipsos, et d'y ajouter le groupe Fnac Darty, le distributeur de meubles et de décoration Maisons du Monde ainsi que la société ALD, filiale de location de véhicules longue durée de Société Générale.

J.M. avec AFP