BFM Patrimoine

CAC40: stagne entre 3.410 et 3415, W-Street peine à rebondir

BFM Patrimoine
(CercleFinance.com) - Séance soporifique à Paris (-0,25%) et en Europe avant puis après l'ouverture des marchés US (qui se retrouvent quasi inchangés après une heure de cotations). C'est 'Veteran's Day' aux Etats Unis et seuls les marchés acti

(CercleFinance.com) - Séance soporifique à Paris (-0,25%) et en Europe avant puis après l'ouverture des marchés US (qui se retrouvent quasi inchangés après une heure de cotations).
C'est 'Veteran's Day' aux Etats Unis et seuls les marchés action sont ouverts: donc 'service minimum' à Wall Street et volumes indigents.

Par ailleurs, après un repli de 0,9% du PIB japonais au 3ème trimestre et un recul de 0,4% de la production industrielle en Inde, les investisseurs affichent leurs craintes quant aux discussions politiques de part et d'autre de l'Atlantique.
Chez IG, on estime que le repli du PIB nippon 'traduit bien le ralentissement économique global, qui affecte surtout le commerce international'.

En Europe, la Grèce a adopté dimanche soir le projet de budget 2013 prévoyant de nouvelles coupes budgétaires et de nouvelles mesures d'austérité. 'Ce vote devrait favoriser un accord avec la Troika dans le but d'obtenir le versement d'une tranche d'aide internationale de 31,5 milliards d'euros', souligne Saxo Banque. Les ministres des Finances de la zone euro se réunissent justement aujourd'hui à Bruxelles pour discuter du déblocage.

'La journée devrait être marquée par de faibles volumes alors qu'aucune statistique économique importante n'est attendue', indique toujours Saxo Banque, ajoutant que 'les investisseurs resteront attentifs aux prochaines tractations entre Barack Obama et les différentes chambres politiques pour arriver à un accord sur le budget américain', les incitant peut-être à la prudence encore pour quelques semaines.

'Si les républicains et démocrates n'arrivent pas à trouver un consensus autour de celui-ci, le 'fiscal cliff' pourrait menacer la première économie mondiale de récession', préviennent les spécialistes.

'Aux Etats-Unis, les négociations entre Républicains et Démocrates pourraient être plus difficiles que prévu', renchérit Barclays Bourse.

Du côté des valeurs, Publicis engrange 2,6% à 42,12 euros, après avoir fait part d'un redressement 'spectaculaire' de son activité en octobre après la chute 'aussi brutale qu'inattendue' du mois de septembre.
Symétriquement, Véolia rechute de -2,3%, Vivendi perd 1,2%, Alstom -1,6%.

Groupe Eurotunnel (+0,6% à près de 5,9 euros) et ses assureurs ont arrêté la somme de 253 millions d'euros pour l'indemnisation due au titre du sinistre du 11 septembre 2008.

Bolloré s'adjuge 4,4%, après avoir poursuivi la simplification de ses structures via la fusion par voie d`absorption de la société Financière du Loch.

Copyright (c) 2012 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Cercle Finance