BFM Patrimoine

CAC40: stabilité de 72H quasi surnaturelle, piètres stats US

BFM Patrimoine

(CercleFinance.com) - C'est surnaturel ! Le CAC40 (inchangé à 4.106Pts)n'est pas ressorti d'une fourchette 4.100/4.120 depuis 72H (c'est déjà une sorte de record) et affiche aujourd'hui une fourchette de fluctuations comprise en 4.096 et 4.111Pts

(CercleFinance.com) - C'est surnaturel ! Le CAC40 (inchangé à 4.106Pts)n'est pas ressorti d'une fourchette 4.100/4.120 depuis 72H (c'est déjà une sorte de record) et affiche aujourd'hui une fourchette de fluctuations comprise en 4.096 et 4.111Pts, soit 15Pts de variation durant plus de 6 heures de cotations.

La Bourse de Paris est prisonnière -tout comme l'Euro-Stox50- d'une 'camisole algorithmique' qui semble avoir pour objet de maintenir les indices au contact des sommets annuels, mais sans les franchir (il n'y a d'ailleurs aucun flux permettant d'épauler un mouvement haussier.

Les statistiques publiés aux Etats-Unis sont décevantes: les ventes au détail aux Etats-Unis ont moins augmenté qu'attendu au mois d'août par rapport à juillet, selon des statistiques publiées par le Département du Commerce. Elles n'ont progressé que de 0,2%, après une hausse de 0,4% en juillet (+0,2% en précédente lecture pour juillet), alors que les économistes visaient une progression de l'ordre d'un demi-point de pourcentage le mois dernier.

Les prix à la production aux Etats-Unis pour le mois d'août prouvent que les pressions inflationnistes restent contenues, montrent des chiffres publiés vendredi par le Département du Travail. En raison d'une hausse de 0,8% des prix de l'énergie, les prix de gros ont augmenté de 0,3% le mois dernier après être restés inchangés en juillet et contre un consensus de 0,1% attendu par les économistes.

La confiance des consommateurs du Michigan et les stocks des entreprises doivent également paraître dans le courant de la journée. A quelques jours de la réunion de politique monétaire de la Fed, les investisseurs semblent s'être fait à l'idée d'une première réduction des rachats d'actifs de l'autorité centrale, de l'ordre de 10 ou 15 milliards de dollars.

'Le ralentissement des rachats par la Fed sera le départ pour un marché haussier davantage tourné vers les fondamentaux', commente ainsi Patrick Moonen, stratège actions chez ING IM.

En France, le nombre de créations d'entreprises baisse de 11,4% en août par rapport à juillet, selon des données corrigées des variations saisonnières et de jours ouvrables (y compris les demandes de création d'auto-entreprises en données brutes).

Sur le front des valeurs, Club Med perd 0,2% après avoir annoncé un volume d'activité de 1 125 ME sur les 9 premiers mois de l'année (1er novembre 2012 au 31 juillet 2013), contre 1 133 ME sur la même période l'an dernier. Il est en baisse de -0,8% à taux change constant. Le chiffre d'affaires sur 9 mois ressort à 1 080 ME, en repli de -1,7% à taux de change constant. Les réservations cumulées au 7 septembre 2013 progressent de 0,7% par rapport à l'été 2012 (en volume d'activité à taux de change constant). ' Les réservations Hiver 2014 sont encourageantes ' indique le groupe. CGG Veritas reste leader du SBF-120 avec +3,25% et Peugeot se reprend bien avec +2,5%

En 3èe position, Publicis enregistre l'une des plus fortes hausses de l'indice CAC 40 après des commentaires positifs d'Exane. Le titre du groupe de communication et de publicité progresse de 1,7% à 60,75 euros. Exane a réitéré ce matin son opinion 'surperformance', assortie d'un objectif de cours de 80 euros.

Havas accuse symétriquement la plus forte baisse du SBF 120 après un abaissement de recommandation des analystes d'Exane. Le titre perd 3,8% à 5,9 E. Exane a ramené sa recommandation sur Havas de 'surperformance' à 'neutre', conseillant aux investisseurs d'arbitrer en faveur de Publicis.

Après un contact avec la direction de Seb, Société Générale a adouci son opinion sur l'action, en relevant son conseil de 'vendre' à 'conserver'. En outre, l'objectif de cours est relevé de 58 à 60 euros. Principal argument limitant l'ambition des analystes : l'effet pénalisant des devises

Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Cercle Finance