BFM Patrimoine

CAC40:retrace son plancher du 2 janvier après PMI du jour.

BFM Patrimoine

(CercleFinance.com) - Le CAC40 en termine sur un repli de -0,47%, ce qui efface les gains de vendredi et ramène l'indice au contact de son plancher de clôture du 2 décembre à 4.227,5Pts. L'Euro-Stoxx50 cède au final -0,2% (contre +0,2% une heure

(CercleFinance.com) - Le CAC40 en termine sur un repli de -0,47%, ce qui efface les gains de vendredi et ramène l'indice au contact de son plancher de clôture du 2 décembre à 4.227,5Pts.
L'Euro-Stoxx50 cède au final -0,2% (contre +0,2% une heure auparavant) alors que Londres a fini stable. Francfort lâchait -0,1%, Milan se détache une fois encore à la hausse avec +0,6% tandis que Madrid grimpait de +0,9%.

Cette séance qui devait marquer le retour de l'ensemble des opérateurs devant leurs écrans n'a pas donné lieu au surcroît d'activité auquel beaucoup de commentateurs s'attendaient: les volumes sont demeurés particulièrement modestes et la volatilité est demeurée quasi nulle durant 90% de la séance.
Nous avons assisté à 8 heures de stagnation avant que les indices prennent soudain une orientation nettement plus baissière en Europe: la faute aux indices US qui ont décroché de -0,4 à -0,5% entre 17H et 17H30.

A Wall Street, le Dow Jones et le 'S&P' cèdent 0,28% et le Nasdaq qui était stable initialement perd 0,45% ce soir.

Les 'chiffres du jour' n'ont apporté sur le coup aucun influx (ni haussier, ni baissier): le dernier en date concernait les commandes à l'industrie américaine en novembre qui progressent de +1,8%.

C'est la journée des 'PMI' (estimations définitives en Europe): le dernier chiffre du jour vient de tomber aux Etats Unis où l'activité dans le secteur des 'services' (ISM) est restée en expansion (à 53) mais a un rythme bien plus lent qu'en novembre (55).

En ce qui concerne l'indice PMI de Markit concernant les US, il s'établit à 53,5 contre 55,7 en novembre... et il avait été mesuré à 56 en estimation préliminaire.
Mauvais surprise également en Allemagne (53,5 contre 55,7), en France (-0,7 à 47,3) et surtout en Chine (50,9 contre 52,5 en novembre, la baisse la plus importante en 28 mois).
Du côté des valeurs, LVMH et Publicis ont pesé sur le CAC40 avec -1,9% et -2,2%, Air Liquide perdait 2%, Airbus et Arcelor -1,7% tandis que Cap Gemini et Crédit Agricole progressaient de +1,5%.
Gros écart au sein du SBF-120 avec Soitec qui reprend +14% à 1,62E après une année 2013 désastreuse, Areva bondit de +4,7% et Nicox s'envole de 7,2%, après avoir promis de nouvelles 'opportunités intéressantes' en tant que société spécialisée en ophtalmologie en 2014.

Safran avance de 0,8%, après avoir annoncé le regroupement de ses activités électriques au sein d'une seule entité baptisée 'Labinal Power Systems'.

Le titre Nexans reculait de 1,4%, plombé par une note de HSBC qui a décidé ce matin de dégrader sa recommandation de 'surpondérer' à 'neutre' et son objectif de cours de 48 à 39,5 euros.

Copyright (c) 2014 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Cercle Finance