BFM Patrimoine

CAC40: repli prudent avant communiqué FED, $ sous 1,34/E.

BFM Patrimoine

(CercleFinance.com) - Les marchés européens ont fini sur une note de lourdeur -0,65%) mais aucune pression à la baisse ne laisse redouter une mauvaise surprises lors de la conférence de presse de Ben Bernanke ce soir. Le CAC 40 lâche 0,55% à 3.

(CercleFinance.com) - Les marchés européens ont fini sur une note de lourdeur -0,65%) mais aucune pression à la baisse ne laisse redouter une mauvaise surprises lors de la conférence de presse de Ben Bernanke ce soir.

Le CAC 40 lâche 0,55% à 3.840 points (avec 2,5MdsE échangés), tandis que le FTSE et le DAX reculent respectivement de 0,4%, l'Ibex et le Mibtel chutent de -1%.

Wall Street ne lâche quasiment rien (-0,15 à -0,2%) après un gain de +0,9% la veille.

Les investisseurs n'ont plus que la FED en tête depuis 48H.
'Les investisseurs se focaliseront sur le diagnostic et les prévisions de croissance, lesquelles conditionnent l'évolution future de sa politique monétaire', indique pour sa part Saxo Banque.

'Dans une optique de stabilisation de l'économie, la Fed devrait poursuivre sa politique ultra accommodante, en effet, les indicateurs économiques américains restent très mitigés et présentent une économie encore fragile', ajoutent les spécialistes, rappelant que le mandat de Ben Bernanke s'achève au début 2014. Ainsi, les opérateurs suivront les commentaires liés à l'avenir du président de la Fed.

'Au cours de ces deux jours de délibération, les membres du FOMC devraient avoir, plus encore que d'habitude, réfléchi aux termes et formules qu'ils changeront dans le communiqué diffusé ce soir et discuté du message que devra faire passer Ben Bernanke durant la conférence de presse', souligne Aurel BGC.

Selon le bureau d'études, la conférence de presse de Ben Bernanke sera déterminante. 'Le Président de la Fed devrait maintenir son discours sur sa volonté, lors d'un prochain FOMC, de réduire ces achats mais il pourrait insister sur le fait qu'ils se poursuivront encore de long mois', précise-t-il

'Il faut préparer les marchés à la fin de la perfusion de liquidités mais éviter une sur-réaction des taux longs', expliquent les professionnels.

En résumé, le patron de la Fed pourrait à court terme rassurer les marchés, mais il devrait clairement confirmer une inflexion de la politique monétaire américaine.

Du côté des valeurs, 2 vedettes se détachaient à Paris: Kering (ex-PPR) leader du CAC40 avec +2,1% (le groupe introduit la FNAC en bourse) puis Alcatel-Lucent qui grimpe de 6,2% à près de 1,5 euro, suite à la présentation d'un plan 2013-2015 prévoyant des réductions de coûts de l'ordre d'un milliard d'euros et des cessions d'actifs pour plus d'un milliard.

Nicox progressait de 3,1% à plus de 2,63 euros, après l'annonce d'un accord exclusif avec Immco Diagnostics dans le diagnostic des maladies auto-immunes.

Altran avançait de 1,5%: les analystes de Bryan Garnier notent que le groupe de conseil en technologies n'a pas remis en cause son objectif de marge opérationnelle de 9% pour l'exercice en cours depuis Le Bourget, alors que le titre avait reculé de 10% sur un mois en raison de doutes sur la capacité du groupe à atteindre ce chiffre.

Technip s'adjugeait de son côté 0,4% à 85,02 euros, avec la signature d'un contrat avec le brésilien Petrobras pour la fourniture de conduites flexibles pour le champ d'Iracema Sul.

Soitec chutait en revanche de 11,7% sur 2,65 euros, après avoir exprimé son souhait de réaliser une augmentation de capital afin de procéder au refinancement de ses Océanes à échéance 2014 (le montrant serait de 150MnsE).

Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Cercle Finance