BFM Patrimoine

CAC40: repli de 0,8% dans l'attente de la décision de la Fed

BFM Patrimoine

(CercleFinance.com) - La Bourse de Paris subit quelques prises de bénéfices, les marchés étant dans l'attente de l'issue de la réunion du comité de politique monétaire de la Fed. L'indice CAC 40 lâche 0,8% à 3515 points alors que Londres est

(CercleFinance.com) - La Bourse de Paris subit quelques prises de bénéfices, les marchés étant dans l'attente de l'issue de la réunion du comité de politique monétaire de la Fed. L'indice CAC 40 lâche 0,8% à 3515 points alors que Londres est stable et Francfort perd 0,3%.

L'euro reste le grand gagnant des derniers jours. En début d'après-midi, il s'échangeait à 1,2910 face au dollar.

Les investisseurs espèrent toujours que la Réserve fédérale, dont la réunion de politique monétaire s'est ouverte hier pour se clore ce soir, se décidera à faire geste pour relancer l'économie.

'Quand on y pense, la probabilité d'un nouveau cycle d'achats d'actifs dès la réunion du mois de septembre s'est accrue récemment', indique-t-on chez Natixis.

Les stratèges de la banque française penchent toutefois sur une prolongation de l'actuelle feuille de route de la Fed sur ses taux bas jusqu'en 2015, voire l'évocation de prochains rachats.

'Même s'il est vrai que la Fed dispose de suffisamment de marge de manoeuvre pour un nouveau tour d'assouplissement quantitatif, la réunion du mois d'octobre semble toutefois plus propice car le ralentissement de l'économie à la fin du 3ème trimestre sera devenue encore plus évidente', explique Natixis.

En attendant le communiqué de la Fed, les investisseurs pourront se mettre sous la dent deux statistiques américaines, à savoir les prix à la production industrielle pour août et les inscriptions hebdomadaires aux allocations chômage.

Du côté des valeurs, c'est surtout la chute d'EADS (-9% à 25,6 euros) qui monopolise l'attention aujourd'hui, les investisseurs tentant de mesurer les implications d'un rapprochement avec BAE Systems, très présent dans le militaire.

'Nous pensons qu'une grande partie des actionnaires d'EADS est essentiellement intéressée par les activités dans l'aviation commerciale', résument les analystes de Barclays Capital.

'Même si nous pensons que la probabilité de finalisation d'une telle opération reste faible, ces discussions ouvrent une période d'incertitude et dilueront l'attractivité d'Airbus', estime les analystes de chez Oddo.

Alcatel-Lucent a signé un contrat avec Telefónica pour la révision complète de ses systèmes de gestion réseau. 'Ce projet rationalisera les opérations de l'opérateur, renforcera la qualité des services qu'il fournit à ses clients et optimisera ses coûts, tout en s'appuyant sur les capacités développées par Telefónica', explique l'équipementier télécoms.

Via sa filiale de négoce Total Gas & Power, la major pétrolière française Total a signé un contrat d'achat annuel de 700.000 tonnes de gaz naturel liquéfié (GNL) pour une durée de 20 ans avec la compagnie nationale coréenne Korea Gas (Kogas).

Sanofi et sa filiale Genzyme annoncent que la Food and Drug Administration (FDA) des Etats-Unis a approuvé AUBAGIO (tériflunomide) en une prise orale par jour dans le traitement des patients atteints de sclérose en plaques (SEP) récurrente.

' Nous sommes très heureux qu''AUBAGIO constitue désormais une nouvelle option thérapeutique, car il changera la vie des patients atteints de sclérose en plaques ', a déclaré David Meeker, Directeur Général de Genzyme.

Copyright (c) 2012 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Cercle Finance