BFM Patrimoine

CAC40: repli contenu mais gros volumes, W-Street hésitant.

BFM Patrimoine

(CercleFinance.com) - Le CAC40 a préservé les 4.200Pts (-0,8% à 4.216) mais il perd 3,5% sur la semaine et termine largement en-deçà de la MM100 qui gravite vers 4.260Pts... et dans de gros volumes (5MdsE). Outre Atlantique, le petit épisode de

(CercleFinance.com) - Le CAC40 a préservé les 4.200Pts (-0,8% à 4.216) mais il perd 3,5% sur la semaine et termine largement en-deçà de la MM100 qui gravite vers 4.260Pts... et dans de gros volumes (5MdsE).

Outre Atlantique, le petit épisode de faiblesse de Wall Street jeudi soir est oublié: rien ne saurait faire chuter les indices US au-delà de -1,5% par rapport aux sommets historiques: les 3 principaux baromètres des actions américaines progressent de 0,05% en moyenne à 18H et le 'S&P' revient au contact des 1.850Pts (l'année 2014 repasse dans le vert).

La rencontre Kerry/Lavrov de ce vendredi débouche sur le constat d'un désaccord sur la question du referendum d'autodétermination de la Crimée, lequel aura bien lieu comme prévu dimanche.
Mais pas d'escalade verbale, pas de nouvelles menaces de sanctions de la part de Washington ce vendredi et pas de prise de position de Vladimir Poutine sur le rattachement de la Crimée à la Russie... avant dimanche.

Après les lourdes pertes des dernières 48H, quelques rachats à bon compte se sont matérialisés: chez nos voisin, les replis se sont réduits à -0,5% contre -1,4% ce midi.
Le DAX qui perdait 1% affiche +0,35% en clôture et 'sauve' le support majeur des 9.000Pts, à l'issue d'une semaine noire ou Francfort aura perdu jusqu'à -4,5% (et -6,5% depuis 1 mois).

Signe d'un stress sous-jacent, l'argent métal bondit de +3,5% vers 21,6$/Oz et l'or déborde les 1.380Pts.
L'Euro remonte au-delà des 1,39/$, ce qui pourrait en revanche traduire une certaine sérénité au sujet du dossier ukrainien: 'des manoeuvres militaires ont lieu proche de la frontière russo-ukrainienne où 8.500 soldats russes ont été déployés', indique pour sa part Saxo Banque.

'De plus, la Russie a envoyé pas moins de six avions de combat et trois avions de transport à son allié biélorusse, ce dernier étant inquiet des manoeuvres militaires organisées par la Pologne et les Etats-Unis, où une douzaine de chasseurs américains F-16 ont atterri jeudi en Pologne.'

Côté chiffres, les prix à la production ont enregistré une petite baisse surprise aux Etats-Unis au mois de février, selon des chiffres publiés par le Département du Travail.

A 14h55, déception avec le chiffre mensuel de la confiance des consommateurs du Michigan pour mars avec un repli à 79,9 alors qu'il était attendu en toute petite hausse à 81,7.

Sur le front des valeurs, Iliad chute de 4,1%, alors qu'Arnaud Montebourg a déclaré ce matin à l'antenne d'Europe 1 que 'les dirigeants de Vivendi [avaient] décidé de vendre SFR à Numericable', ce qui enterre l'accord de réseau conclu entre Bouygues (-3%) et Free (la France comptera donc toujours 4 opérateurs après cette opération)... et Orange perd aussi -2%.

A l'inverse, Numericable s'envole de +11,75% sur l'officialisation du choix de Vivendi (qui grappille +0,2%).
Pernod Ricard finit stable, après avoir mené à bien hier une émission obligataire de 850 millions d'euros, une opération qui s'est traduite par un 'franc succès' d'après le groupe.

Copyright (c) 2014 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Cercle Finance