BFM Patrimoine

CAC40:rechute sur 3400, WStreet déjoue le scénario du rebond

BFM Patrimoine
(CercleFinance.com) - Le CAC40 (-0,85%) va délivrer ce mercredi un scénario inverse de celui de la veille avec une clôture qui pourrait se situer près des 'plus bas du jour' (vers les 3.400Pts). Wall Street s'engage également sur la mauvaise pen

(CercleFinance.com) - Le CAC40 (-0,85%) va délivrer ce mercredi un scénario inverse de celui de la veille avec une clôture qui pourrait se situer près des 'plus bas du jour' (vers les 3.400Pts).

Wall Street s'engage également sur la mauvaise pente (New York s'était vigoureusement redressé hier juste après l'ouverture) et pourrait doubler ses pertes de a veille: le Dow Jones cède 0,5%, le 'S&P' -0,45%.

L'élan haussier des indices US en préouverture -liée aux belles performances de Cisco- avait été quelque peu tempéré à 14H30 par le recul de -0,3% des ventes au détail en octobre aux Etats-Unis.
Hors secteur automobile (-1,5%), la stagnation des ventes déjoue également les attentes (une progression de +0,3%).

Les opérateurs justifient ce soir le recul des marchés par les incertitudes liées au 'fiscal cliff' et à la situation critique de la Grèce en Europe.
Ceci relègue au second plan les déclarations de Janet Jellen (membre de la FED parmi les plus 'pro-croissance') qui reste favorable à des taux directeurs éternellement bas.

'L'absence de décision des Européens sur la Grèce rend les investisseurs nerveux', affirme Aurel BGC, indiquant que 'la Grèce a averti ses créanciers qu'elle risquait la faillite s'ils ne se mettent pas d'accord rapidement pour lui verser une aide financière bloquée depuis des mois'.

'Les opérateurs sont incertains et manquent terriblement de visibilité', souligne NFinance, pour qui 'les marchés errent sans direction poussant les plus grands gérants de hedge fund londoniens à fermer boutique'.

'En Europe, l'assouplissement des politiques de rigueur et pourquoi pas, le démarrage de plans de relance en partie financés par des mesures monétaires porteraient la hausse des marchés', ajoutent-ils.

Ce matin, le marché avait appris que l'Office National de Statistiques a recensé 1,58 million d'inscrits aux allocations chômage au Royaume Uni en octobre 2012, soit 10.100 de plus qu'en septembre, représentant un taux stable à 4,8% de la population active.

Sur le front des valeurs, TF1 grimpe de plus de 12% à 7,55 euros, après avoir annoncé hier l'entrée en négociation exclusive avec Discovery pour nouer une alliance stratégique et fait part du lancement d'un nouveau plan d'économies de 85 millions d'euros à l'occasion de la publication de ses résultats à neuf mois.

Vivendi s'adjuge 4,6% à 15,7 euros, suite à la publication d'un chiffre d'affaires de 20,7 milliards d'euros à fin septembre, pour un bénéfice de 2,2 milliards d'euros, des performances qui dépassent le consensus (surtout dans la branche jeux video).

Alcatel-Lucent (+1% à 0,885 euro) et STMicroelectronics (+1,15% à 4,44 euros) profitent des bons résultats dévoilés dans la nuit par Cisco, véritable baromètre de la sphère technologique.
EDF chute symétriquement de -4,6% et Soitec de -4% à 2,2 euros, après la publication d'une perte de 70,2 millions d'euros pour le semestre clos le 30 septembre dernier.

Copyright (c) 2012 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Cercle Finance