BFM Patrimoine

CAC40: réaction favorable des marchés aux 'stats' emploi US.

BFM Patrimoine

(CercleFinance.com) - (CercleFinance.com) -Les marchés semblent accorder d'avantage d'attention à l'aspect favorable des statistiques de l'emploi qu'au risque de voir la FED réduire le rythme d'injection des liquidités. Paris reprend +0,65% ce qu

(CercleFinance.com) - (CercleFinance.com) -Les marchés semblent accorder d'avantage d'attention à l'aspect favorable des statistiques de l'emploi qu'au risque de voir la FED réduire le rythme d'injection des liquidités.

Paris reprend +0,65% ce qui réduit la pertes hebdomadaire à -4%, l'Euro-Stoxx50 gagne 0,8% (soit -3,5% hebdo). Wall Street a pris un bon départ (+0,75%) et le Nasdaq qui gagne 0,68% à 4.060Pt efface toutes ses pertes depuis lundi et pourrait aligner une 9ème semaine de hausse consécutive.

Charles Plosser, le patron de la FED de Phaladelphie a été le premier à réagir sur les chiffres de l'emploi publiés à 14H30: il juge les statistique de novembre encourageantes mais se garderait bien de les considérer comme un élément suffisant pour considérer que la reprise du marché du travail est définitivement sur de bons rails. Il convient cependant qu'il est possible d'envisager une réduction en douceur du montant des rachats mensuels de la FED (85Mds$ actuellement).

Les toutes récentes statistiques publiées ces dernières 72H militent en effet pour une lecture optimiste de la situation. En marge des chiffres de l'emploi, le Département du Commerce a publié ce vendredi une hausse de 0,3% des dépenses des ménages en octobre, après une augmentation de 0,2% en septembre. Le consensus tablait sur une hausse de 0,2%.

La surprise provient du recul de -0,1% des revenus des ménages (+0,3% anticipé) alors qu'ils avaient progressé de 0,5% le mois précédent.

En ce qui concerne le rapport mensuel sur l'emploi publié vendredi par le Département du Travail, l'économie américaine a créé 203.000 postes non-agricoles au mois de novembre (dont 176.000 dans le secteur privé), un niveau supérieur aux attentes des économistes (elles tournaient autour de 180.000). De plus, le taux de chômage a diminué de 0,3 point à 7% de la population active au mois de novembre, alors que les économistes n'attendaient qu'un recul de -0,1% à 7,2%.

L'essentiel de la réflexion des marchés va se tourner maintenant vers l'estimation du rythme de décrue des injections de liquidités, alors que la probabilité d'un 'tapering' dès le mois de décembre est maintenant évaluée à 50/50 (contre 75/25 en faveur de mars en début de semaine, mais Goldman Sachs continue de privilégier l'hypothèse du mois de mars).

'Le coup de frein des marchés actions européens ressemble à une réaction psychologique consécutive aux signes tangibles d'amélioration de l'économie US, un paradoxe', souligne le professionnel. 'Les marchés sont toujours bercés par la surprenante équation good news=bad news, selon laquelle tout signe d'amélioration de la croissance économique américaine, pourtant salutaire, est perçu comme un pas supplémentaire vers une diminution des mesures d'assouplissement quantitatif de la Fed, donc un moindre soutien à la valorisation des actions.'

Rappel: à 15h55, sera annoncée la confiance des consommateurs du Michigan pour décembre.

Sur le plan des valeurs, L'Oréal, en tête du CAC, bondit de 3,7%, alors que Nestlé a annoncé la cession de sa participation de 10% dans Givaudan, de quoi relancer les spéculations autour des 29,5% que détient le groupe suisse dans le capital de L'Oréal. Schneider affiche +2,4%, Lafarge et Saint Gobain grimpent de +2%, Sté Générale de +1,85%

Faurecia prend 2% dans le sillage d'un relèvement de recommandation à l'achat des analystes d'UBS.

Wendel progresse de 2,6%, alors que HSBC a relevé sa recommandation sur le titre de 'neutre' à 'surpondérer' avec un objectif de cours rehaussé de 90 à 120 euros.

STMicroelectronics se replie de 1,9%, appelé à sortir de l'indice CAC 40 le 23 décembre au profit d'Alcatel-Lucent, Orange et Accor cèdent -1%.

Air France-KLM recule de 2%, alors que le trafic passagers a progressé de 0,9% pour des capacités en hausse de 2% en novembre.

Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Cercle Finance