BFM Patrimoine

CAC40: perte hebdo de -1% mais tendance 'bullish' préservée.

BFM Patrimoine

(CercleFinance.com) - La Bourse de Paris (+0,55% à 5.034) a bénéficié d'un coup de pouce en toute fin de séance et surperforme largement les autres places européennes (+0,25% en moyenne) puisque l'Euro-Stoxx50 affiche +0,1% (Frankfort grappille

(CercleFinance.com) - La Bourse de Paris (+0,55% à 5.034) a bénéficié d'un coup de pouce en toute fin de séance et surperforme largement les autres places européennes (+0,25% en moyenne) puisque l'Euro-Stoxx50 affiche +0,1% (Frankfort grappille +0,2%, Madrid cède -0,25%, Londres -0,6%).

Le CAC40 affiche une perte de -1,05% d'un vendredi sur l'autre, mais la performance annuelle reste proche de +18%.

Le marché est soutenu par le recul de l'Euro et les investisseurs parient manifestement sur un déblocage concernant l'épineux dossier grec (les rumeurs de démission de Yanis Varoufakis ont été démenties), considérant que, comme le rappellent les analystes de Barclays Bourse, le pays a 'jusqu'à lundi pour soumettre une liste exhaustive de réformes à ses partenaires afin d'obtenir une nouvelle aide financière'. Son ministre de l'Economie Yanis Varoufakis s'est quant à lui déclaré optimiste, indiquant qu'un accord devrait être conclu la semaine prochaine.

Les opérateurs font également fi, à tout le moins aujourd'hui, de l'offensive menée au Yemen par l'Arabie Saoudite et ses alliés (Emirats, Qatar), parmi lesquels les Etats-Unis (même les spécialistes de l'or noir relativisent l'incident: le baril a reperdu 3% à New York, à 49,8$).

Wall Street a du mal à redresser la tête (un 5ème repli consécutif pour le Dow Jones et le 'S&P' reste possible puisque ces 2 indices progressent de +0,05%) malgré la publication à 15h00 de l'indice de confiance des consommateurs du Michigan qui est réévalué de 91 à 93 en mars. Le Nasdaq bénéficient de quelques rachats à bon compte et prend +0,35%.

Le PIB américain du quatrième trimestre de 2014 est ressorti à +2,2% en troisième estimation, soit une confirmation de la précédente estimation, alors que le consensus tablait sur +2,4% (de quoi inciter la FED à se montrer 'patiente', au moins jusqu'en septembre).

Sur le font des valeurs phares du CAC40, Veolia prend +3% avec un analystes qui rehausse sa recommandation, BNP-Paribas gagne +2%, Pernod Ricard (+2,35%) bat un nouveau record absolu à 110,45E.

Au sein du SBF-120, la séance est marquée par le décrochage de Genfit (-44,3% à 28,3E), l'un des blockbusters du SBF 120 ces derniers mois, pénalisé par l'annonce hier après Bourse que son étude de phase II consacré au GFT-505 dans la stéatose hépatique non-alcoolique (NASH) n'avait pas directement atteint son critère d'évaluation principal.

La - légère - rechute de l'euro, qui cède 0,05% face au dollar à 1,0875$, favorise quant à elle les valeurs exportatrices et cycliques à l'image de Pernod Ricard (+2,2%). Celle des prix de l'or noir pénalise en revanche les pétrolières et parapétrolières comme en témoignent les replis de Total (-0,5%), de Technip et Vallourec (-2,25%) ou encore de CGG (-2,8%).

Copyright (c) 2015 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Cercle Finance