BFM Patrimoine

CAC40: peine à déborder 4.435, 'Dow' au zénith à 17.170Pts.

BFM Patrimoine

(CercleFinance.com) - La zone des 4.444Pts, en plus de l'aspect kabbalistique que certains lui attribuent, correspond effectivement à un seuil pivot (devenu 'résistance') sur la quinzaine écoulée. Après 7 replis sur une série de 8 séance (c'es

(CercleFinance.com) - La zone des 4.444Pts, en plus de l'aspect kabbalistique que certains lui attribuent, correspond effectivement à un seuil pivot (devenu 'résistance') sur la quinzaine écoulée.

Après 7 replis sur une série de 8 séance (c'est sans précédent depuis l'automne 2011), un sursaut technique était prévisible, sinon incontournable.
Reste à déterminer s'il reste purement technique (à l'approche des '4 sorcières' pour finir le 3ème trimestre en beauté) ou s'il traduit l'amorce d'achats ' de conviction'.
Avec un gain de +0,55% (équivalent à celui de l'Euro-Stoxx50) et 1,6MdsE échangés en 7 heures et demi, alors que le Dow Jones bat un nouveau record absolu à 17.173Pts (+0,25%), ce n'est pas franchement évident.

Le 'chiffre du jour' ne semble pas avoir d'impact sur les marchés US: les prix à la consommation aux Etats-Unis ont reculé de -0,2% en août (+0,1% en 'core rate'), alors que les économistes prévoyaient une stabilisation après +0,1% en juillet.
Les statistiques du Département du Travail mettent évidence l'impact de la chute des prix de l'énergie.
Outre-Manche, le taux de chômage britannique sur les trois mois de mai à juillet ressort à 6,2%, soit 1,5 point de moins qu'un an auparavant.

Du côté des valeurs, le conflit perdure entre les pilotes grévistes d'Air France et la direction de la compagnie au sujet du développement de sa filiale low cost Transavia, mais le titre Air France-KLM (+4%) bénéfice de rachats à bons comptes après les fortes baisses enregistrées hier et avant-hier.

Eramet (+11,5% à 90 euros) signe de son côté la plus forte progression du SBF 120 après qu'Exane BNP Paribas a relevé son conseil de 'neutre' à 'surperformance' (avec un objectif à 105E).

Après un début d'année sans relief, les achats de matières premières de la Chine devraient se redresser à partir du quatrième trimestre, prophétise l'intermédiaire.

A contrario, les perspectives annuelles prudentes de Zodiac Aerospace (-3,8% à 24,9 euros) sont fraîchement accueillies.
L'équipementier aéronautique, dont le chiffre d'affaires annuel a tout de même crû de 7,2%, a prévenu que la croissance de son résultat opérationnel courant (ROC) annuel sera affectée par les surcoûts liés à la résolution des retards de production rencontrés par les branches 'Galleys & Equipment' et 'Seats'.

Copyright (c) 2014 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Cercle Finance