BFM Patrimoine

CAC40: miné par les indices PMI.

BFM Patrimoine
(CercleFinance.com) - Le marché parisien évolue en terrain négatif en début de séance, miné par des signes inquiétants au sujet de l'économie européenne. Le CAC40 perd ainsi 0,5% à 3515 points dans un volume de 450 millions d'euros. De mêm

(CercleFinance.com) - Le marché parisien évolue en terrain négatif en début de séance, miné par des signes inquiétants au sujet de l'économie européenne. Le CAC40 perd ainsi 0,5% à 3515 points dans un volume de 450 millions d'euros.

De même, le FTSE lâche 0,7% à Londres et le DAX, 0,5% à Francfort. Outre Atlantique, le Dow Jones, le S&P500 et le Nasdaq ont tous trois pris 0,1% environ, à respectivement 13.578 points, 1.461 points et 3.182,6 points.

L'indice PMI flash composite Markit de l'activité globale dans l'Eurozone se replie de 46,3 en août à 45,9 en septembre, signalant ainsi la contraction mensuelle du secteur privé la plus forte depuis juin 2009.

'La région semble donc replonger dans une récession technique, comme l'indique l'indice flash PMI qui affiche un niveau conforme à une baisse trimestrielle du PIB de 0,6%', souligne Chris Williamson, chief economist à Markit.

'Alors que nous espérions un regain de confiance des entreprises après l'annonce d'une intervention de la BCE destinée à alléger la crise de la dette, c'est un renforcement du pessimisme que l'on observe au cours de la dernière période d'enquête', s'alarme-t-il.

Cette dégradation se montre encore plus brutale pour la France, où l'indice recule de 48 en août à 44,1. Ce dernier repli de l'activité du secteur privé, le plus fort depuis 41 mois, reflète une forte contraction des nouvelles affaires.

'L'indice PMI manufacturier Chinois calculé par HSBC pour le mois de septembre est ressorti à 47,8, en progression par rapport au mois d'août mais toujours en dessous du niveau des 50, qui sépare la croissance de la contraction', note par ailleurs Saxo Banque.

'On attend également l'enchère de l'émission obligataire de l'Espagne, qui va émettre aujourd'hui des obligations à trois et 10 ans, le taux à 10 ans étant loin des 7,75% du 25 juillet puisqu'il s'affiche aujourd'hui à 5,7%', ajoute-t-il.

Cet après-midi aux Etats-Unis, les opérateurs prendront encore connaissance des inscriptions hebdomadaires aux allocations chômage, puis des indicateurs avancés du Conference Board et de l'indice d'activité de la Fed de Philadelphie.

A contre-courant, Peugeot avance de 3,9% à 7,1 euros, salué pour son entrée en négociation exclusive avec les chemins de fer russes, en vue de leur céder 75% du capital de sa filiale logistique Gefco contre 800 millions d'euros.

Parmi les valeurs plus modestes, Recylex flambe de 60% à plus de cinq euros, au lendemain du rejet par la Cour d'Appel de Douai d'une demande des anciens liquidateurs de Metaleurop Nord de condamner Recylex au comblement de passif de sa filiale.

Copyright (c) 2012 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Cercle Finance