BFM Patrimoine

CAC40: les 4444 en pivot, W-Street indécis, Or sous 1250$/Oz

BFM Patrimoine

(CercleFinance.com) - Nouvelle séance de consolidation sans intensité (1,5MdsE échangés) que l'on peut sans peine qualifier de 'soporifique'. Le CAC40 cède entre -0,1% et -0,4% au pire depuis l'ouverture, dans des volumes dignes d'un creux de mo

(CercleFinance.com) - Nouvelle séance de consolidation sans intensité (1,5MdsE échangés) que l'on peut sans peine qualifier de 'soporifique'.
Le CAC40 cède entre -0,1% et -0,4% au pire depuis l'ouverture, dans des volumes dignes d'un creux de mois d'août (c'est presque devenu la norme) et avec de très rares écarts supérieurs à 1% en valeur absolue au sein du CAC40.
Le marché est complètement léthargique, il se dégonfle depuis vendredi dernier mais le repli global ne dépasse pas les -1% à Paris en 4 séances.
Pas de réaction au dérapage du déficit public français à 4,4% en 2014, indifférence totale envers la hausse de 0,2% de la production industrielle en France en juillet (après +1,2% en juin), car l'INSEE fait parallèlement état d'un recul de 0,3% de l'activité dans le secteur manufacturier.

L'Euro-Stoxx50 (-0,33%) fait preuve d'un peu plus de lourdeur que Paris et rétrograde de -1,3% sur ses récents sommets.

L'inspiration ne risque pas de venir de Wall Street ce mercredi avec un Dow Jones et un Nasdaq à -0,1% et un S&P500 à -0,2% (1.984Pts, soit 1,2% reperdu par rapport à son zénith de vendredi.
Peu de mouvement sur le marché des devises avec un Euro en léger repli à 1,2920/$... et la fermeté du billet vert continue de peser sur l'Or qui s'enfonce sous les 1.250$ et abandonne -1,15% à 1.247$.

Enfin, du côté des valeurs, Lafarge est le seul titre à décaler de -2% (58,1E) et symétriquement, Gemalto (+1,8% à 74 euros) est le seul à dépasser les +1% (EDF gagne 0,95% à 25,77E).
Gemalto s'illustre alors que l'adoption par Apple hier de la technologie NFC tend à valider son positionnement stratégique.

Les bancaires sont elles aussi bien orientées à l'image de Société Générale (+0,8%) et de BNP Paribas (+0,7% à 53,7 euros), qui figurent toutes deux parmi les 3 plus fortes hausses de l'indice phare.

Copyright (c) 2014 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Cercle Finance