BFM Patrimoine

CAC40: gain hebdo de +3% et ultime suspens: grappiller 0,1%.

BFM Patrimoine
(CercleFinance.com) - Il ne reste qu'un quart d'heure à la Bourse de Paris pour réaliser un 'sans faute' avec un '5 sur 5' à la hausse: le CAC40 s'effrite de -0,1% (alors que le Dow Jones et le S&P perdent 0,2% en moyenne) à 5.142Pts mais un

(CercleFinance.com) - Il ne reste qu'un quart d'heure à la Bourse de Paris pour réaliser un 'sans faute' avec un '5 sur 5' à la hausse: le CAC40 s'effrite de -0,1% (alors que le Dow Jones et le S&P perdent 0,2% en moyenne) à 5.142Pts mais un tout petit 'coup d'algos' durant le fixing de clôture devrait permettre de boucler la semaine sur un gain global de +3% dont 80% proviennent de la magie du verbe de Benoît Coeuré et Christian Noyer.

Cette séance de vendredi s'avère littéralement soporifique mais cela fait maintenant 96H que cela dure: la volatilité s'est effondrée depuis le premier quart d'heure de hausse rugissante de mardi (la BCE a pratiquement ordonné aux marchés de grimper de +2,5% pour s'éloigner de la 'zone de danger') et le CAC40 oscille depuis plus de 33 heures (de cotations mises bout à bout) entre 5.090 et 5.150Pts (un corridor d'à peine plus de 1,2%).

L'Euro-Stoxx50 lâche -0,15% mais c'est rattrapable: les intervenants auront à coeur de faire clôturer les marchés en hausse à la veille du long week-end de la Pentecôte.
A noter ce scénario qui se répète comme un copier/coller depuis mercredi: consolidation le matin, remontée en territoire positif à 90 minutes de la clôture... probablement le même scénario algorithmique destiné à écraser la volatilité, peu importe la teneur de l'actualité du jour.

'Techniquement, nous sommes toujours dans un canal de progression, dont la tendance haussière à moyen terme confirme son potentiel jusqu'à l'oblique long terme des 5.400 points', assure toutefois Barclays Bourse.

Les opérateurs ont pris connaissance ce matin d'un repli de 0,1 point le mois dernier de l'indice Ifo du climat des affaires en Allemagne, à 108,5 points. S'il diminue pour la première fois après six mois consécutifs de hausse, les économistes l'attendaient toutefois en baisse plus sensible autour de 108,2 points... et la croissance allemande est confirmée à +0,3%.

De l'autre côté de l'Atlantique, les prix à la consommation ont progressé de 0,1% aux Etats-Unis en avril, ralentis par les prix du gaz et de l'essence, mais les prix 'core' (hors énergie et alimentation) ont progressé de +0,3%.
Cette légère hausse est globalement conforme aux attentes du consensus mais elle déclenche une vive remontée du Dollar de 1,11 vers 1,1025/Euro.

Les T-Bonds US se montrent moins impressionnables avec une tension marginale de 2Pts de base à 2,2250%.

Du côté des valeurs, on signalera surtout le bond de 15,6% du titre Soitec (à 0,89E) après l'annonce hier soir la cession de son activité systèmes solaires à ConcenSolar.
Essilor reste leader du CAC40 avec un peu spectaculaire +1,35%, devant Vivendi avec +1% puis BNP avec +0,8%.
Côté repli, Kering chute de -2,15% dans le sillage de Richemont, Bouygues lâche -2% et Orange -1,7% (son PDG -Stéphane Richard- est de nouveau inquiété dans l'affaire de 'l'arbitrage Tapie).

Copyright (c) 2015 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Cercle Finance