BFM Patrimoine

CAC40:gagne 3,7% en août, BCE et FED en soutien volontariste

BFM Patrimoine
(CercleFinance.com) - Le CAC40 a reperdu une quinzaine de points au cours des 5 dernières minutes de la séance, de telle sorte que le gain se trouve réduit de +1,4% à +1%. Paris qui effaçait presque l'intégralité des pertes des 3 précédentes

(CercleFinance.com) - Le CAC40 a reperdu une quinzaine de points au cours des 5 dernières minutes de la séance, de telle sorte que le gain se trouve réduit de +1,4% à +1%.
Paris qui effaçait presque l'intégralité des pertes des 3 précédentes séances (+1,4% à 3.426Pts) ne gagne au final que 1% et perd environ 0,6% sur la semaine.
Le mois d'août ressort gagnant de +3,7% mais cette performance apparaît modeste en regard de la hausse de +5% de l'Euro-Stoxx50.
Avec une hausse de +1,55% ce vendredi, l'indice paneuropéen repasse même positif sur la semaine tandis que les indices US accusent encore un petit handicap de -0,3% malgré une progression de +0,9% en moyenne (le Dow Jones grimpait de +1,1% vers 17H30 et s'envole de 13.000 vers 13.150Pts).

Les marchés ont été gâtés ce vendredi: ils bénéficient non pas d'une seule mais de deux 'déclaration du vendredi': après Benoit Coeuré, membre du directoire de la BCE, ce fut au tour de Ben Bernanke de donner un coup de pouce aux (vers 16H30) -qui n'attendaient que cela- pour grimper.

Le patron de la FED -sans rien annoncer de concret- a laissé la porte ouverte à de futures interventions 'si les conditions l'exigeaient'.

'Connaissant les incertitudes et les limites de ses instruments de politique monétaire, la Réserve fédérale proposera de nouvelles mesures accommodantes afin de promouvoir une plus forte reprise économique et une amélioration soutenue du marché du travail dans un contexte de stabilité des prix', a-t-il assuré.

Concernant l'efficacité des outils non conventionnels, c'est-à-dire autres qu'une action sur les taux d'intérêt, le président de la Fed s'est montré relativement mitigé.
L'Euro profite néanmoins de l'évocatioon d'un 'QE-3' pour refranchir la barre des 1,26E et progresser en séance jusque vers 1,262$.

En ce qui concerne les déclarations de Mr Coeuré, il n'a en fait rien dit que l'on ne sache déjà: 'la situation de crise en Europe est sérieuse mais un rachat de dette souveraine ne se fera qu'à des conditions strictes'.

Mais peu importe ces précautions oratoires, la BCE communique avec les marchés, donc les marchés en déduisent que la BCE souhaite les voir monter, et c'est ce qui se produit... d'autant plus facilement que la plupart des opérateurs qui suivent les fondamentaux ont jeté l'éponge (chaque mauvais chiffre constituant un nouveau prétexte pour faire grimper les indices).

Les marchés anticipent une nouvelle baisse de 25 pbs du taux refi de la BCE, qui atteindrait ainsi un nouveau plancher historique à 0,5%. 'Mario Draghi l'a laissé entendre à l'issue de la réunion du 2 août, la BCE se tient prête à activer si besoin un nouveau programme d'achats de titres sur le marché secondaire, à condition que les gouvernements des pays concernés fassent appel à la facilité (FESF). La BCE pourrait également annoncer qu'elle procédera à un ou deux nouveaux LTRO d'ici la fin de l'exercice 2012.'

Wall Street n'a guère réagi à la publication de l'indice PMI de Chicago (inférieur aux prévisions) puis de la confiance des consommateurs du Michigan pour août (en hausse à 75,5 alors que le consensus visait une certaine stabilité).

Pas d'euphorie non plus lors de la publication des commandes à l'industrie pour juillet, attendues en hausse de 1%, elles sont ressorties en hausse de +2,8% (soutenues par l'industrie aéronautique).

Les marchés ont par ailleurs ignoré les signaux de ralentissement économiques en Chine et au Brésil (qui baisse une fois de plus ses taux), la chute de -1,6% de la bourse de Tokyo, la situation de l'Espagne... et globalement tout ce qui pourrait justifier une consolidation des marchés.

Parmi les valeurs ramassées à Paris ce vndredi, Crédit Agricole survole le classement avec un gain de +7,5%, Lagardère s'adjuge 3,5%, après des résultats semestriels 'mitigés', mais les professionnels mettent en évidence une forte décote du titre par rapport à la somme des parties.

Iliad gagne 4,45% à 126 euros (nouveau record absolu), suite à la publication de bons résultats pour le premier semestre. Free Mobile totalise désormais 3,6 millions d'abonnés, alors que sont point mort avait été fixé à trois millions.

Hermès a grimpé de 2,8% à 230 euros, avec la publication de résultats en forte hausse sur le premier semestre et le relèvement de son objectif de croissance.

L'action ADP fléchit pour sa part de 2,5%, après la parution de comptes semestriels inférieurs attentes, Air France/KLM reculait de -1,5%.

Copyright (c) 2012 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Cercle Finance