BFM Patrimoine

CAC40: entame de semestre en demi-teinte malgré bonnes stats

BFM Patrimoine
(CercleFinance.com) - Paris subit une nouvelle baisse de régime à 20 minutes de la clôture: le CAC40 ne gagne plus que 0,7% à 3.765Pts (c'(est 0,5% de moins qu'il y a 90 minutes). En Europe non plus, cette entame de second semestre 2013 n'est pas

(CercleFinance.com) - Paris subit une nouvelle baisse de régime à 20 minutes de la clôture: le CAC40 ne gagne plus que 0,7% à 3.765Pts (c'(est 0,5% de moins qu'il y a 90 minutes).
En Europe non plus, cette entame de second semestre 2013 n'est pas 'franche du collier' : l'Euro-Stoxx50 ne gagne plus que 0,66% (et encore, grâce à Madrid qui grimpe de +1,8%.
Une ouverture positive de Wall Street avait permis au CAC40 de tutoyer les 3.785Pts après avoir oscillé durant plus de 4 heures entre 3.760 et 3.775.

Le zénith du jour avait en fait été inscrit dès les 1ers échanges (dès 9H00) et le CAC40 a rapidement reperdu tous ses gains initiaux avant de passer dans le rouge (-0,4% à 3.725Pts)... mais les acheteurs ont repris la main en fin de matinée et ne l'on plus lâchée depuis.

Wall Street entame bien le 3ème trimestre sur une belle progression (+1% sur le Dow Jones, +1,1% sur le 'S&P' et +1,3% sur le Nasdaq dans le sillage des 'biotech').
Les opérateurs ont pris connaissance à 16H d'une batterie de chiffres aux Etats Unis: ils sont plutôt encourageants avec des dépenses de construction en progression de +0,5% (+0,6% attendu).

L'indice PMI manufacturier américain a été accueilli positivement: il s'établit à 50,9 le mois dernier (contre 50,6 anticipé).
La composante emploi se dégrade à 48,7 (contre 50,1) alors que la production s'envole de 48,6 vers 53,4 (ce qui peut apparaître contradictoire).

En Europe, le PMI est remonté à 48,8 en juin, son meilleur niveau depuis 16 mois mais l'économie reste bien en récession sur le vieux continent.

Ce matin, le PMI officiel chinois se maintenait très opportunément juste au-dessus du seuil technique des 50 (à 50,1) mais selon HSBC, le chiffre réel se situerait plutôt vers 48,2 et il traduit une poursuite de la contraction de l'activité dans l'Empire du Milieu.

Le grand rendez-vous de la semaine pour les marchés sera la réunion de la BCE et les chiffres de l'emploi aux Etats-Unis vendredi (au lendemain d'une journée fériée puisque c'est la fête nationale).

'La thématique des banques centrales restera au centre des mouvements des marchés cette semaine', prédit Aurel BGC. 'Après le discours des membres du FOMC, les investisseurs vont disséquer les propos de Mario Draghi', souligne le bureau d'études, précisant que cette semaine sera courte aux Etats-Unis et que donc, Mario Draghi n'aura pas son auditoire américain. En raison de la fête nationale, les marchés américains seront fermés jeudi, après n'avoir fonctionné qu'une demi-journée la veille.

'Les propos du gouverneur de la Fed, Jeremy Stein, laissent à penser que la politique monétaire ultra-accommodante de la Banque Centrale américaine pourrait changer à partir du mois d'octobre, se basant sur toutes les informations récoltées depuis le début de l'année, notamment au niveau de tous les fondamentaux macro-économiques observés depuis lors', indique pour sa part Saxo Banque.

Sur le front des valeurs, le CAC40 est tiré par le luxe avec Kering et LVMH (+2,4%).
Pernod garde la tête du classement avec +3,5%, loin devant Vinci qui grimpe de 1,8% à 39,3 euros, après l'annonce du rachat de 4,7% du capital d'Aéroports de Paris (-1,2% à 73,8 euros) dans le cadre d'une cession de participation par l'Etat et le FSI.

Technip s'adjuge 1,9% à 79,58 euros, suite à un contrat avec le consortium Hyundai-Wison pour la fourniture des équipements pour deux fours d'hydrogène au Venezuela, fours qui permettront de moderniser la raffinerie de Puerto La Cruz.

Parmi les valeurs en queue du SBF 120, Peugeot perd 2,6% à 6,16 euros, à la suite de la publication des chiffres du CCFA d'où ressort une baisse de 4,4% des voitures particulières neuves sur le marché français en juin.
Soitec qui digère l'annonce d'une augmentation de capital de 75MnsE ferme la marche avec -6,85% à 1,90E.
Inversement, après avoir inscrit un plancher vieux de 15 ans (vers 65E), rament bénéficie de rachats à bon compte (+5,6% à 68,65E).

Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Cercle Finance