BFM Patrimoine

CAC 40: un certain degré d'optimisme à l'oeuvre.

BFM Patrimoine
(CercleFinance.com) - La Bourse de Paris a ouvert en hausse lundi matin après une série de développements interprétés comme autant de signes d'apaisement des tensions en Ukraine, en Irak et au Proche-Orient. Vers 10h30, l'indice CAC 40 avance de

(CercleFinance.com) - La Bourse de Paris a ouvert en hausse lundi matin après une série de développements interprétés comme autant de signes d'apaisement des tensions en Ukraine, en Irak et au Proche-Orient.

Vers 10h30, l'indice CAC 40 avance de 1% à 4187,6 points.

Les investisseurs saluent la volonté affichée par la Russie de procéder à une désescalade dans le conflit ukrainien, mais aussi la décision des Etats-Unis de ne pas déployer de troupes en sol en Irak et la déclaration d'un nouveau cessez-le-feu entre Israël et le Hamas.

'Il semble y avoir, du moins pour le moment, un certain degré d'optimisme à l'oeuvre', se félicite Tony Cross, analyste chez Trustnet Direct.

'Reste à savoir si cela peut durer, mais il ne faut pas perdre de vue que nous sommes en pleine période estivale et que les faibles volumes en jeu ont tendance à amplifier les variations', rappelle-t-il.

Ailleurs en Europe, Londres gagne 0,7% et Francfort bondit de 1,3%. L'indice Euro STOXX 50 qui regroupe les valeurs vedettes de la zone euro prend 1,1%.

A Paris, les investisseurs reviennent sur des valeurs qui avaient souffert en Bourse dernièrement, comme Montupet (+5,1%), Plastic Omnium (+4,6%), Genfit (+4,5%) ou Solocal (+3,8%).

Air France-KLM (+3,4%) profite de l'atténuation des risques géopolitiques pour opérer un net rebond.

Parmi les rares valeurs en baisse, EDF recule de 0,6% à 23,6 euros alors que sa filiale britannique EDF Energy a annoncé ce matin la suspension pour huit semaines des activités de quatre réacteurs nucléaires après la découverte d'un 'défaut' dans une chaudière du réacteur 1 de la centrale d'Heysham 1.

Copyright (c) 2014 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Cercle Finance