BFM Patrimoine

CAC 40: se dirige vers les sommets de 2011?

BFM Patrimoine

(CercleFinance.com) - L'indice parisien finit la séance sur des niveaux jamais égalés cette année, en dépit du calme apparent sur les marchés. Le CAC 40 s'affiche en hausse de 0,3% à 4076,5 points, tandis que le FTSE et le DAX finissent respec

(CercleFinance.com) - L'indice parisien finit la séance sur des niveaux jamais égalés cette année, en dépit du calme apparent sur les marchés.

Le CAC 40 s'affiche en hausse de 0,3% à 4076,5 points, tandis que le FTSE et le DAX finissent respectivement en hausse de 0,8% et 0,1%.

'La semaine se termine très bien pour l'indice CAC 40 qui enregistre de nouveaux plus hauts annuels', souligne Vincent Ganne, analyste DailyFX pour FXCM.

'Pour la fin du mois d'août, le CAC 40 devrait être en mesure de rejoindre ses sommets de l'année 2011, soit 4150 points, un niveau de cours où il sera opportun de prendre des profits', ajoute-t-il.

De nombreuses données ont encore été publiées dans la journée. Les stocks des grossistes ont diminué de 0,2% en juin aux Etats-Unis, selon le Département du Commerce, alors que les analystes tablaient au contraire sur une hausse de près d'un demi-point de pourcentage.

Dans la matinée, a été dévoilée la production de l'industrie manufacturière française en volume qui ressort en baisse de 0,4% en juin par rapport à mai (après -0,9% en mai), d'après l'Insee.

Le solde général d'exécution budgétaire de l'Etat français s'établit pour sa part à fin juin à -59,3 milliards d'euros, contre -56,7 milliards à fin juin 2012, mais hors éléments de nature exceptionnelle, il s'améliore de près de cinq milliards selon Bercy.

Les investisseurs ont également pris connaissance au réveil des ventes au détail en Chine qui ont augmenté de 13,2% en juillet. 'Ce chiffre, bien qu'étant légèrement inférieur à la moyenne attendue par les analystes, montre cependant que la croissance des ventes au détail ne mollit pas', souligne Saxo Banque.

La production industrielle du pays s'est également accrue de 9,7% en juillet contre 8,9% anticipé par le marché.

Sur le front des valeurs, Danone termine en hausse de 0,3% à 59,2 euros, après avoir annoncé l'acquisition de YoCrunch, qui fabrique des yaourts avec 'toppings' (garnitures sucrées ou croustillantes superposées), notamment au travers d'accords de licence avec des marques telles que M&Ms et Oreo.

GDF Suez s'affiche en recul de 0,6% à 17,1 euros, suite à l'acquisition de Balfour Beatty Workplace, la société de facility management de Balfour Beatty au Royaume-Uni.

Maurel et Prom accuse une baisse de 1% à 12,6 euros, malgré la publication d'un chiffre d'affaires de 270 millions d'euros pour le premier semestre 2013, soit une hausse de 20%.

Derichebourg finit en repli de 1,2% à 2,4 euros, sanctionné au lendemain de son point d'activité, marqué par une baisse plus forte que prévu de son chiffre d'affaires au troisième trimestre comptable.

Heurtey Petrochem termine en progression de 4,7% à 30,3 euros, après s'être montré confiant dans sa capacité à réaliser sur l'année un chiffre d'affaires situé dans le haut de la fourchette précédemment communiquée de 360 à 390 millions d'euros.

DNXcorp s'affiche en hausse de 2,4% à 18,8 euros, anticipant une bonne tenue de la rentabilité du groupe pour le second semestre.

Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Cercle Finance