BFM Patrimoine

CAC 40: refroidi par Moody's, l'Eurogroupe en ligne de mire.

BFM Patrimoine
(CercleFinance.com) - Les investisseurs accueillent froidement la dégradation de la France par Moody's et ne s'attendent pas à des chiffres enthousiasmants concernant l'immobilier américain. Vers 14h00, le CAC 40 se replie de 0,3% à 3428,7 points

(CercleFinance.com) - Les investisseurs accueillent froidement la dégradation de la France par Moody's et ne s'attendent pas à des chiffres enthousiasmants concernant l'immobilier américain.

Vers 14h00, le CAC 40 se replie de 0,3% à 3428,7 points, tandis que le FTSE recule de 0,1% et le DAX grappille 0,1%.

Outre-Atlantique, seront dévoilés dans quelques minutes les permis de construire et mises en chantier pour octobre. 'Les mises en chantier de logements devraient avoir reculé au mois d'octobre', estime Aurel BGC, n'excluant pas une bonne surprise sur cet indicateur, mais rappelant qu''habituellement, les statistiques immobilières sont très sensibles aux conditions météorologiques'. Ainsi, selon le bureau d'études, le passage de Sandy devrait avoir pénalisé l'activité du secteur de la construction dans plusieurs Etats de l'Est des Etats-Unis.

En outre, le président de la Fed doit s'exprimer dans l'après-midi.

Motif d'inquiétude toute relative, Moody's a abaissé lundi soir la note de la France de 'Aaa' à 'Aa1', invoquant les faibles perspectives économiques du pays et des perspectives budgétaires incertaines.

'Si l'annonce est importante, nous tenons à relativiser son impact sur les taux d'intérêt payés par la France', indique Barclays Bourse qui rappelle qu'indépendamment de la dégradation de Standard & Poor's en début d'année, la France n'a jamais bénéficié de taux d'emprunt aussi faibles.

'La stabilité des écart de taux entre la France et l'Allemagne ce matin confirme que cette annonce avait déjà été largement anticipée', poursuivent les gérants.

'Le timing de cette décision peut sembler surprenant étant donné les chiffres récents du PIB du troisième trimestre meilleurs qu'attendus, ainsi que les réformes fiscales annoncées en réponse au rapport Gallois', souligne pour sa part Tristan Cooper, analyste dette souveraine chez Fidelity Worldwide Investment.

'Quant à Fitch Ratings, la troisième des grandes agences de notation, elle a déjà placé la France sous perspective négative et se prononcera courant 2013 sur l'évolution de la note AAA qu'elle attribue à la France', précise par ailleurs Saxo Banque.

Les spécialistes ajoutent qu''aujourd'hui se tient à Bruxelles la réunion de l'Eurogroupe, à la suite de laquelle les investisseurs attendent que la tranche d'aide de 31,2 milliards d'euros soit enfin débloquée pour la Grèce'.

Du côté des valeurs, Accor bondit de 3,3% à 24,7 euros sans explication particulière. 'La valeur est très volatile dernièrement. Elle grimpe aujourd'hui de plus de 3% mais pourrait tout reperdre demain', rappelle un analyste parisien.

Carrefour s'adjuge 1,5% à 18,4 euros, après la vente de sa participation de 60% dans Carrefour Indonésie pour 525 millions d'euros à son partenaire local, le groupe CT Corp.

Copyright (c) 2012 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Cercle Finance