BFM Patrimoine

CAC 40: rebond technique sans grande ampleur.

BFM Patrimoine

(CercleFinance.com) - La Bourse de Paris progresse modérément lundi en début de séance, les marchés d'actions s'offrant un petit rebond technique après la baisse de vendredi, provoquée par des chiffres de l'emploi décevants aux Etats-Unis. Ve

(CercleFinance.com) - La Bourse de Paris progresse modérément lundi en début de séance, les marchés d'actions s'offrant un petit rebond technique après la baisse de vendredi, provoquée par des chiffres de l'emploi décevants aux Etats-Unis.

Vers 10h30, l'indice CAC 40 - qui a perdu près de 4% au cours des trois dernières séances - avance de 0,6% à 3684,5 points.

Londres avance de 0,4% et Francfort progresse de 0,2%. Du côté des indices paneuropéens, l'Euro STOXX 50 prend 0,5%.

D'après les stratèges, la politique accommodante des grandes banques centrales prémunit les marchés d'actions mondiaux contre une trop lourde correction.

'Les indices européens se sont revalorisés grâce à une réduction de la prime de risque', rappellent ce matin les analystes de Citi.

'Une nouvelle revalorisation devrait intervenir sous l'effet d'une remontée de l'appétit pour le risque de la part des gestionnaires de capitaux et des entreprises', précisent-ils.

'Nous attendons plus de 10% de gains d'ici à la fin 2013', conclut Citi, qui recommande aux investisseurs de tirer part d'éventuels accès de faiblesse de leurs actions préférées.

Après des semaines passées à scruter les indicateurs économiques et l'évolution de la situation à Chypre et en Italie, les investisseurs vont revenir à l'actualité des entreprises avec le retour des publications trimestrielles dans les jours qui viennent.

Aux Etats-Unis, Alcoa doit donner après-Bourse le coup d'envoi de la saison des résultats de premier trimestre, avant des groupes bancaires de la trempe de JPMorgan et Citigroup d'ici à la fin de la semaine.

Du côté des valeurs parisiennes, Sodexo s'adjuge 2,2% à 72,8 euros à la faveur d'un relèvement d'objectif de cours, de 73 à 85 euros, des analystes de Citi, toujours à l'achat sur la valeur.

Air France-KLM (-1,4% à 6,6 euros) poursuit sa correction, toujours en raison de craintes d'une épidémie de grippe aviaire en Asie. Les analystes de HSBC rappellent que le groupe est la compagnie aérienne la plus exposée à la Chine.

Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Cercle Finance