BFM Patrimoine

CAC 40: quasi-stabilité grâce à Gemalto.

BFM Patrimoine

(CercleFinance.com) - Toujours privée de catalyseurs, la Bourse de Paris évolue proche de l'équilibre. La séance est calme tant du point de vue macroéconomique que sur le front de l'actualité des entreprises. Vers 13h40, le CAC 40 est pratiquem

(CercleFinance.com) - Toujours privée de catalyseurs, la Bourse de Paris évolue proche de l'équilibre. La séance est calme tant du point de vue macroéconomique que sur le front de l'actualité des entreprises.

Vers 13h40, le CAC 40 est pratiquement stable à 4.449 points.

'En l'absence de donnée économique significative, il sera difficile pour les fondamentaux de soutenir une véritable direction', a-t-on commenté ce matin chez Valutrades.

'Un certain nombre d'inquiétudes plombe la tendance à l'heure actuelle, comme la posture moins accommodante de la Fed, les difficultés de l'économie chinoise, le référendum écossais et les incertitudes entourant la mise en oeuvre des actions de la BCE', analysent pour leur part les équipes d'IG.

Seule donnée macroéconomique du jour en zone euro, la production industrielle a progressé de 0,2% en France en juillet (-0,3% dans le secteur manufacturier). Les investisseurs prendront par ailleurs connaissance à 16h00 du chiffre des stocks de grossistes américains en juillet, lesquels ne devraient cependant pas avoir d'impact significatif sur la tendance.

En matière géopolitique, la situation demeure confuse en Ukraine. Malgré l'entrée en vigueur d'un cessez-le-feu 'globalement respecté' aux dires de Moscou et de Kiev la semaine dernière, des échanges de tirs et des explosions ont en effet été entendus à l'est de Marioupol et à Donetsk, des lieux stratégiques pour les deux parties, ont relevé les analystes de XTB France.

L'Union Européenne (UE) a en outre adopté de nouvelles mesures dissuasives à l'encontre de la Russie, mais celles-ci n'ont pour l'heure fait l'objet d'aucune précision. Tout juste sait-on qu'elles entreront en vigueur uniquement si le cessez-le-feu n'est plus tenu et leur teneur pourrait n'être connue que lorsqu'elles seront publiées au Journal officiel de l'UE, une procédure susceptible de prendre plusieurs jours.

Enfin, du côté des valeurs, Gemalto (+4,4% à 76 euros) tire son épingle du jeu alors que l'adoption par Apple hier de la technologie NFC tend à valider son positionnement stratégique.

Les bancaires sont elles aussi bien orientées à l'image de Société Générale (+0,9% à 41,4 euros) et de BNP Paribas (+0,6% à 53,6 euros), qui figurent toutes deux parmi les plus fortes hausses de l'indice phare.

Copyright (c) 2014 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Cercle Finance