BFM Patrimoine

CAC 40: petite dérive en territoire négatif.

BFM Patrimoine
(CercleFinance.com) - Comme prévu, la Bourse de Paris se laisse dériver dans le rouge mardi matin, en l'absence de facteurs susceptibles de soutenir la tendance. Peu avant 10h30, l'indice CAC 40 se replie de 0,2% à 4014,6 points. Les investisseurs

(CercleFinance.com) - Comme prévu, la Bourse de Paris se laisse dériver dans le rouge mardi matin, en l'absence de facteurs susceptibles de soutenir la tendance.

Peu avant 10h30, l'indice CAC 40 se replie de 0,2% à 4014,6 points.

Les investisseurs attendent avec impatience la parution demain des 'minutes' de la dernière réunion de la Réserve fédérale et surtout la prise de parole de Ben Bernanke, le président de la Fed, devant le Congrès américain.

'Les marchés s'attendent à ce que Ben Bernanke défende avec vigueur sa politique d'assouplissement pour stimuler la croissance bien qu'il pourrait laisser transparaître la possibilité d'une réduction du programme de rachat d'actifs', prévient ce matin Vincent Pellizzari, trader chez RTFX.

Hier, Charles Evans, le président de la Fed de Chicago et membre votant de la Fed, a confirmé que si les conditions sur le marché du travail continuaient de s'améliorer, la banque centrale pourrait réduire ses achats d'obligations.

'La taille du 'QE'(plan d'assouplissement quantitatif de la Fed, NDLR) sera débattue au cours des deux prochains FOMC', rappellent les analystes d'Aurel BGC.

'La banque centrale ne désire pas créer des 'bulles' par sa politique monétaire', résume le courtier parisien.

Sur le plan des valeurs, Soitec (+4,7% à 3,1 euros) signe la plus forte hausse de l'indice SBF 120 après la mise en place d'un vaste projet européen d'un budget de 360 millions d'euros consacré à la technologie FD-SOI, l'une de ses spécialités.

AB Science grimpe de 2,2% à 18,4 euros après l'initiation d'une étude clinique de phase III concernant son masitinib dans le traitement de la maladie d'Alzheimer.

Valeo avance de 0,9% à 50,8 euros à la faveur d'un relèvement de recommandation et d'objectif d'UBS.

Pour le reste, les valeurs automobiles comme Renault (-3,3%), Peugeot (-3%) ou Michelin (-2,7%) sont boudées, victimes de prises de bénéfices après leurs fortes hausses des derniers jours, consécutives à des avis d'analystes positifs.

Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Cercle Finance