BFM Patrimoine

CAC 40: les investisseurs se mettent à l'écart.

BFM Patrimoine
(CercleFinance.com) - La Bourse de Paris est en baisse dans les premiers échanges jeudi, au lendemain de la décision de la Fed de laisser sa politique monétaire inchangée face au ralentissement de la croissance américaine. Vers 10h30, l'indice C

(CercleFinance.com) - La Bourse de Paris est en baisse dans les premiers échanges jeudi, au lendemain de la décision de la Fed de laisser sa politique monétaire inchangée face au ralentissement de la croissance américaine.

Vers 10h30, l'indice CAC 40 perd 0,7% à 3738,5 points.

Les autres places européennes reculent aussi. Londres perd 0,5%, Francfort 0,4% et l'indice paneuropéen Euro STOXX 50 abandonne 0,7%.

Les investisseurs restent prudents et seront très attentifs à la publication cet après-midi d'une nouvelle salve d'indicateurs économiques aux Etats-Unis.

Dans un point publié dans la matinée, les gérants de Groupama Asset Management incitent les investisseurs à la réserve après un 'début d'année en fanfare'.

Ils recommandent de pas perdre de vue les échéances du premier trimestre potentiellement sources de volatilité comme le deuxième volet du mur budgétaire aux Etats-Unis ou l'approche des élections en Italie et les spéculations autour de l'ampleur du dérapage budgétaire de l'Espagne.

Le dollar reste faible contre l'euro, qui se maintient bien au-dessus de la barre psychologique de 1,35.

'Le Comité de politique monétaire de la Fed (FOMC) a indiqué que 'la croissance économique faisait face à des risques baissiers', ce qui suggère que la Fed va continuer à injecter des milliards de dollars dans le système financier pour une période indéfinie', expliquent les analystes de RTFX.

Altran prend 2,6% à 5,5 euros après avoir publié un chiffre d'affaires annuel légèrement supérieur aux attentes et confirmé ses objectifs de rentabilité pour 2012.

Alcatel-Lucent progresse de 2% à plus de 1,2 euro, s'engouffrant dans le sillage d'Ericsson (+9% à Stockholm) après de solides performances opérationnelles au 4ème trimestre.

Essilor cède 3,4% à 74,3 euros après l'acquisition d'un fabricant de verres et d'un nouveau laboratoire de prescription aux Etats-Unis.

L'action Crédit Agricole chute de 3,1% à 7,2 euros sur une information de presse évoquant un 'probable avertissement sur résultats'. Selon Le Figaro, le conseil d'administration de la banque se réunirait cet après-midi en vue d'une 'opération vérité' sur les comptes, qui seront publiés le 20 février.

STMicroelectronics perd 2% à six euros après avoir publié des résultats en ligne avec les attentes pour le 4ème trimestre, la rentabilité ayant souffert des difficultés des activités mobiles.

Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Cercle Finance