BFM Patrimoine

CAC 40: les investisseurs recouvrent un peu leurs esprits.

BFM Patrimoine

(CercleFinance.com) - La Bourse de Paris tente de retrouver ses esprits mercredi matin après avoir lourdement chuté la veille avec la perspective d'une intervention militaire en Syrie. Vers 10h30, l'indice CAC 40 grignote timidement 0,1% à 3973.6

(CercleFinance.com) - La Bourse de Paris tente de retrouver ses esprits mercredi matin après avoir lourdement chuté la veille avec la perspective d'une intervention militaire en Syrie.

Vers 10h30, l'indice CAC 40 grignote timidement 0,1% à 3973.6 points après une ouverture en baisse de 0,3%. Ailleurs en Europe, Londres poursuit son repli en rétrocédant 0,4%, tout comme Francfort qui perd 0,5%.

'Les marchés financiers terminent l'été dans une ambiance des plus agitées', soulignent ce matin les stratèges de Société Générale. 'La rentrée risque de s'annoncer tout aussi tourmentée', préviennent-ils.

Si les craintes liées à la situation en Syrie éclipsent pour le moment les inquiétudes concernant le changement de politique de la Fed, les investisseurs savent parfaitement que les banquiers centraux devront 'calmer le jeu' dans les semaines qui viennent, ce qui laisse augurer d'un virage potentiellement difficile à négocier à l'automne.

La cote parisienne est soutenue ce matin par une poignée de publications de résultats.

Bouygues avance de 5,5% à 25,2 euros après la publication d'un bénéfice net de 230 millions d'euros au 2ème trimestre, en baisse de 5,4% seulement. Le groupe s'est montré confiant quant à l'amélioration de ses résultats au second semestre.

GDF Suez profite quant à lui d'une recommandation favorable de Crédit Suisse et signe une progression de 1,6%, juste devant Veolia Environnement (+1%) qui profite pour sa part de commentaires positifs de Morgan Stanley.

Du côté des baisses, Accor lâche 3,2% à 27,9 euros dans le sillage de résultats semestriels jugés décevants, le résultat d'exploitation en repli de 6,4% à données comparables étant inférieur au consensus.

Eurazeo lâche lui aussi du leste (-2,5%) malgré un 'très bon résultat net' de 329 millions d'euros au 1er semestre, dû à la cession de près d'un quart de son portefeuille.

Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Cercle Finance