BFM Patrimoine

CAC 40: les investisseurs accusent le coup après les PMI.

BFM Patrimoine

(CercleFinance.com) - La Bourse de Paris continue d'évoluer en net repli après un nouvel indicateur décevant en zone euro. Peu avant 14h00, le CAC 40 abandonne environ 1,2% à 4.215 points. Alors que les prix à la production industrielle ont re

(CercleFinance.com) - La Bourse de Paris continue d'évoluer en net repli après un nouvel indicateur décevant en zone euro.

Peu avant 14h00, le CAC 40 abandonne environ 1,2% à 4.215 points.

Alors que les prix à la production industrielle ont reculé de 1% sur un an le mois dernier en Allemagne, l'économie de la zone euro continue d'inquiéter les opérateurs.

L'indice PMI composite, qui mesure l'activité combinée du secteur des services et de celui de l'industrie manufacturière, s'est en effet replié de 0,7 point en séquentiel à 51,4 points ce mois-ci en estimation 'flash', soit un plus bas depuis juillet 2013.

Selon Markit, qui compile l'indice, les dernières annonces de la BCE et les mesures de relance adoptées par la banque centrale pour tenter d'éloigner la menace de déflation et de relancer l'économie du Vieux Continent n'ont jusqu'ici eu aucune incidence sur la croissance.

S'ajoutant à la morosité ambiante, l'indice PMI manufacturier français est pour sa part ressorti à 48,4 points pour le mois en cours. Ainsi l'activité dans le secteur privé accuse-t-elle un septième mois de baisse consécutif.

Pour clore le chapitre macroéconomique, les marchés prendront connaissance tout à l'heure de l'indice des prix américains en octobre et des chiffres hebdomadaires du chômage, tous deux publiés à 14h30. Viendront ensuite les ventes de logements anciens en octobre, l'indicateur avancé du Conference Board pour ce même mois et l'indice de la Fed de Philadelphie en novembre.

Sur le front des valeurs, Casino recule de 4,8% à 80,4 euros alors que sa filiale d'e-commerce Cnova a retenu un prix d'introduction de sept euros l'action pour son entrée en Bourse à New York, loin de la fourchette indicative de 12,5 à 14 dollars qui avait été initialement évoquée.

Technip se replie de son côté de 7,1% à 56,6 euros après avoir confirmé avoir approché le 10 novembre dernier le CGG en vue d'une OPA au cours de 8,3 euros par titre. Une proposition que le groupe pétrolier spécialisé dans l'ingénierie sismique n'a pas retenue, visiblement à la grande satisfaction des investisseurs étant donné la très forte progression du titre (+25,8% à 8,2 euros).

Enfin, Areva cède de nouveau 2% à 10 euros après avoir perdu près de 16% hier. L'action du leader mondial du nucléaire civil a abandonné 47,4% depuis le début de l'année.

Copyright (c) 2014 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Cercle Finance