BFM Patrimoine

CAC 40: les dégagements continuent sous 4300 points.

BFM Patrimoine
(CercleFinance.com) - La Bourse de Paris est retombée à l'ouverture jeudi matin dans le sillage de la publication de résultats décevants de quelques grands noms de la cote comme Carrefour ou Alcatel-Lucent. Vers 10h30, l'indice CAC 40 - non conte

(CercleFinance.com) - La Bourse de Paris est retombée à l'ouverture jeudi matin dans le sillage de la publication de résultats décevants de quelques grands noms de la cote comme Carrefour ou Alcatel-Lucent.

Vers 10h30, l'indice CAC 40 - non content d'avoir déjà cédé 1,2% la veille - rétrocède encore 0,4% à 4295,4 points et repasse naturellement sous la barre des 4300 points.

'Il y a comme un air de prises de bénéfices à l'heure actuelle et on estime de notre côté que cela est parfaitement justifié', indique-t-on ce matin chez Valutrades.

Beaucoup de stratèges considèrent qu'au vu du contexte géopolitique le marché reste vulnérable en cette fin de mois de juillet, un constat renforcé avec la situation de défaut technique de l'Argentine.

Autre facteur de prudence, les publications de résultats s'avèrent globalement mitigées.

Carrefour a fait état ce matin d'un bénéfice et d'une rentabilité en hausse au premier semestre, mais les analystes s'interrogent sur la pérennité de ces performances. Le titre chute en conséquence de 2,8%.

Alcatel-Lucent lâche 6,7% après avoir enregistré une perte nette de 298 millions d'euros au deuxième trimestre, un résultat pourtant en amélioration de 587 millions d'euros en comparaison annuelle.

Les publications de JCDecaux (-7,8%), Vilmorin (-3,9%) et Legrand (-2,9%) sont toutes aussi fraîchement accueillies.

Du côté des hausses, BNP Paribas s'adjuge 0,7% après avoir accusé une perte nette de 4,3 milliards d'euros au deuxième trimestre, sur fond d'amende record de neuf milliards de dollars infligée par les autorités américaines. Il n'en reste pas moins que, hors éléments exceptionnels, le résultat net progresse de plus de 23%.

Kering bondit malgré tout de 5% après des résultats semestriels en ligne et Sanofi prend 3,4% après des performances trimestrielles solides qui lui ont permis de relever ses objectifs annuels.

Copyright (c) 2014 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Cercle Finance