BFM Patrimoine

CAC 40: l'appétit pour le risque s'est réduit.

BFM Patrimoine
(CercleFinance.com) - La Bourse de Paris a débuté la journée sur une note de faiblesse mercredi, les inquiétudes géopolitiques et l'imminence d'indicateurs importants aux Etats-Unis réduisant l'appétit pour le risque. Vers 10h15, l'indice CAC

(CercleFinance.com) - La Bourse de Paris a débuté la journée sur une note de faiblesse mercredi, les inquiétudes géopolitiques et l'imminence d'indicateurs importants aux Etats-Unis réduisant l'appétit pour le risque.

Vers 10h15, l'indice CAC 40 lâche 0,7% à 4485,9 points. Ailleurs en Europe, Londres cède 0,6% et Francfort abandonne 0,5%. L'indice paneuropéen Euro STOXX 50 perd quant à lui 0,6%.

'Les indices pourraient engager une phase plus marquée de consolidation sans pour autant remettre en cause le biais haussier', préviennent ce matin les analystes de Barclays Bourse.

'Nous préférons temporiser tout en profitant de certaines opportunités techniques', précisent-ils.

Le principe 'buy all the dips' (acheter systématiquement les creux) a en effet largement prévalu au cours des dernières semaines, entraînant une succession de records sur les places boursières mondiales.

Les craintes d'explosion de la violence en Irak, grand producteur de pétrole au Moyen-Orient, continuent de soutenir les cours du brut avec un baril WTI américain qui consolide à peine de 0,1% à 106,2 dollars ce matin.

Les volumes reste toutefois limités avant la publication, en début d'après-midi, de la troisième estimation officielle du produit intérieur brut (PIB) américain pour le premier trimestre.

Après la révision à la baisse du mois dernier, qui avait fini par faire apparaître une contraction de l'activité aux Etats-Unis sur les trois premiers mois de l'année, certains opérateurs redoutent une nouvelle déception.

Du côté des valeurs, Soitec chute de presque 10% à 2,5 euros après avoir annoncé son intention de faire appel au marché à travers une augmentation de capital de 83,1 millions d'euros via le placement d'actions nouvelles à un prix de 1,6 euro.

GDF Suez décroche de 2,8% alors que le gouvernement a annoncé ce matin avoir bouclé une cession de titres représentant 3,1% du capital du groupe énergétique.

L'opération est notamment destinée à financer une éventuelle montée au capital d'Alstom, qui progresse inversement de 2,8%.

Air France-KLM (+0,3%) tente un fragile rebond après avoir perdu plus de 20% En l'espace de 10 jours sous l'impulsion d'une alerte sur résultats de la compagnie Lufthansa et de la hausse récente du pétrole.

Copyright (c) 2014 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Cercle Finance