BFM Patrimoine

CAC 40: joue gros dans quelques minutes.

BFM Patrimoine

(CercleFinance.com) - Les investisseurs attendent avec une impatience non dissimulée le rapport sur l'emploi aux Etats-Unis, prévu dans quelques minutes. Ce dernier conditionne en partie l'action de la Fed. Vers 14h00, le CAC 40 avance de 0,9% à

(CercleFinance.com) - Les investisseurs attendent avec une impatience non dissimulée le rapport sur l'emploi aux Etats-Unis, prévu dans quelques minutes. Ce dernier conditionne en partie l'action de la Fed.

Vers 14h00, le CAC 40 avance de 0,9% à 4262,9 points, tandis que le FTSE et le DAX gagnent tous deux 1%.

'Outre-Atlantique, les opérateurs seront focalisés sur les chiffres de l'emploi américain', souligne Saxo Banque. 'Comme chaque premier vendredi du mois, le département du Travail dévoilera son rapport à 14h30', précisent les spécialistes.

'Celui-ci, habituellement très attendu, sera d'autant plus surveillé que la Réserve fédérale a décidé de réduire dès le mois de janvier son programme de rachats d'actifs de 10 milliards de dollars', ajoutent-ils.

Les investisseurs s'attendent à des chiffres favorables pour le mois de décembre, à savoir environ 200.000 créations de postes et un taux de chômage stable à 7%.

Saxo Banque prévient que si l'embellie venait à se confirmer sur le marché de l'emploi américain, on pourrait s'attendre à un renforcement du repli du QE rapidement.

A 16h00, toujours aux Etats-Unis, paraîtront les stocks des grossistes pour le mois de novembre, pour lesquels le consensus table sur une progression de 0,4%.

Hier, la BCE était sous le feu des projecteurs. Vincent Ganne, analyste DailyFX pour FXCM, retient surtout que le président de la Banque Centrale Européenne a pris soin d'éviter de répondre aux questions concernant directement les mesures non conventionnelles de la BCE, certains journalistes ont tenté de le mettre mal à l'aise dans sa relation avec le gouvernement allemand mais il est resté de marbre, se gardant cependant d'évoquer le risque de déflation. 'Il a choisi ses mots et a parlé d'un niveau d'inflation durablement bas', précise le professionnel.

Il souligne que le discours de Mario Draghi n'a pas aidé les marchés à voir de manière claire ce que la BCE pourrait être amenée à faire en cas de dérapage conjoncturel de la zone euro.

'A l'avenir, face à ce discours de marbre, le marché devrait tourner de plus en plus son attention vers la politique monétaire de la Réserve Fédérale des Etats-Unis, pour laquelle un calendrier de ralentissement du QE3 est attendu à la fin du mois', ajoute Vincent Ganne qui rappelle l'importance des chiffres de l'emploi attendus dans quelques minutes, ainsi que la saison de parution des trimestriels des entreprises.

Justement, Alcoa a dévoilé hier soir ses résultats et ouvre le bal sur une fausse note, affichant de lourdes pertes sur son dernier trimestre 2013 et des perspectives prudentes en terme de demande pour l'année qui commence.

Bruno Cavalier, chef économiste d'Oddo Securities, considère pour sa part que 'trois défis principaux vont se poser à la BCE que sont la déflation, le découplage vis-à-vis de la Fed et la défragmentation de la zone euro'. Il indique que Mario Draghi a réaffirmé, en des termes plus forts encore que par le passé, la 'promesse' de maintenir une politique accommodante pendant une période prolongée.

'La BCE n'attend pas de redressement de l'inflation à court terme et, ce n'est qu'au printemps, si le scénario de reprise était vacillant, qu'on pourrait éventuellement attendre de nouvelles actions monétaires.'

Sur le front des valeurs, Technicolor gagne 2%, après avoir annoncé qu'il fournirait à Telefonica des décodeurs satellite pour services HD en Amérique latine (Brésil, Chili, Pérou et Colombie).

Eutelsat lâche 3%, dans le sillage d'une dégradation de 'surpondérer' à 'neutre' des analystes de J.P. Morgan.

Bénéteau perd 4,7%, après avoir enregistré un chiffre d'affaires de premier trimestre en baisse de 6% avec une stabilité des ventes de bateaux mais une baisse de 29% de l'activité de sa division habitat.

Copyright (c) 2014 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Cercle Finance