BFM Patrimoine

CAC 40: hausse timide avant les indicateurs américains.

BFM Patrimoine
(CercleFinance.com) - Vers 14h, le CAC 40 grappille un peu plus de 0,1% à 5.088 points. Il repasse donc sous le seuil des 5.100 points, mais est revenu en territoire positif après une brève séquence baissière en milieu de journée. 'Le bilan int

(CercleFinance.com) - Vers 14h, le CAC 40 grappille un peu plus de 0,1% à 5.088 points. Il repasse donc sous le seuil des 5.100 points, mais est revenu en territoire positif après une brève séquence baissière en milieu de journée.

'Le bilan intermédiaire des annonces de résultats des sociétés américaines montre que plus des deux tiers d'entre elles ont publié des profits supérieurs aux attentes', souligne un gérant de Barclays Bourse, notant toutefois que si la 'microéconomie' rassure, la 'macro', elle, inquiète.

Sur le plan des indicateurs, les prix à la production industrielle ont tout de même augmenté de 0,2% dans la zone euro en séquentiel en mars 2015, portés par la hausse de 0,5% dans le secteur de l'énergie. Outre-Atlantique, les investisseurs prendront connaissance tout à l'heure du chiffre de la balance commerciale en mars et de l'ISM des services au titre du mois écoulé.

Du côté des valeurs, Aéroports de Paris (+3,4%) occupe la tête du SBF 120. L'exploitant des plate-formes d'Orly et de Roissy-Charles de Gaulle a fait état ce matin d'un chiffre d'affaires consolidé en hausse de 4% en glissement annuel à 662 millions d'euros au premier trimestre 2015. Alors que l'évolution du trafic est conforme aux prévisions, le groupe est par ailleurs intéressé par une prise de participation dans les aéroports de Lyon et Nice à l'occasion de l'ouverture du capital des deux opérateurs prévue cette année dans le cadre du projet de loi Macron.

Orpea grimpe de son côté de 2% dans le sillage de l'annonce d'un bond de 25,7% de ses revenus du premier trimestre en glissement annuel à 538 millions d'euros, dont 391,1 millions en France. L'activité a en outre grimpé de 115,4% à 146,9 millions d'euros à l'international, soutenue par les acquisitions de Senevita en Suisse et de Silver Care outre-Rhin.

Enfin, la cotation de Carmat reste suspendue après l'annonce du décès du deuxième patient qui s'était vu implanter un coeur artificial de la société à Nantes le 5 août dernier.

Copyright (c) 2015 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Cercle Finance